..

Archives par categorie: Projets urbains


Nancy : une nouvelle donne en cœur de ville

Nancy - Projets urbains - Université lorraine

Nancy a consacré la dernière décennie à urbaniser les friches ferroviaires qui striaient son centre-ville. Devant le résultat mitigé de Nancy Grand Cœur, la nouvelle gouvernance revoit la copie de ses prédécesseurs et promet une concertation plus soutenue pour accompagner les prochaines phases d’urbanisme.

L’intitulé était chaleureux, le projet, attendu, et le label Ecoquartier obtenu en 2009 laissait espérer une grande réussite urbanistique et environnementale.

Lire la suite

Lorry-les-Metz : un jardin botanique à ciel ouvert

Moselle - Projets urbains - Biodiversité - Habitat

A cinq kilomètres du centre-ville de Metz, Lorry-les-Metz présente l’aspect d’un paisible village forestier. Inscrite parmi les sites Natura 2000 du Mont Saint-Quentin, la commune protège son patrimoine naturel et restreint l’urbanisation pour préserver le cadre de vie de ses 1.750 habitants.

A Lorry-les-Metz, où que se pose le regard se profilent des arbres. Disséminés dans les deux parcs publics du village, alignés dans les allées des vieilles maisons de maître, répartis dans des bosquets lointains ou formant, dans le bois des Prussiens tout proche, une réserve naturelle de proximité, ils constituent la trame dense et stable du hameau de 1.750 habitants.

Lire la suite

Coup de frein sur le tram nancéien et sur Nancy Grand Cœur

Nancy - Projets urbains - Reconversion des friches

Le conseil métropolitain du Grand Nancy a validé, le 12 février, un nouveau plan des mobilités qui gèle le lancement du tram ferré acté par la majorité précédente pour un montant de 555 millions d’euros.

La ligne 1 du nouveau tram de Nancy ne circulera pas avant la prochaine mandature. pour justifier ce coup de frein, Mathieu Klein, président de la métropole et maire de Nancy, invoque à la fois l’étude commanditée auprès du cabinet parisien FCL et le rapport de la chambre régionale des comptes qui, en novembre dernier, pointait une situation financière tendue.

Lire la suite

Novéant-sur-Moselle a tourné la page de la friche Lembacel

Moselle - Projets urbains - Habitat - Reconversion des friches

La commune a su faire d’une énorme friche centrale un tremplin vers un nouveau projet urbain. Pivot de trois de trois départements, elle ne méconnait pas son attractivité, mais veille à préserver l’esprit de village.

A Novéant-sur-Moselle, l’onde de choc provoquée en 2004 par la fermeture de l’usine de sacs en papier Lembacel-Smurfit s’est transformée en une impulsion urbanistique majeure.

Lire la suite

Nouveaux élus, nouveaux projets – Nancy : des fourmis dans les jambes

Nancy - Projets urbains

Encore fortement encombrée par l’automobile, Nancy s’ankylosait. En attendant de pouvoir remplacer son vieux tram, la nouvelle équipe trace des pistes cyclables et des chemins piétons. Sur les friches Alsthom, elle concocte un nouveau quartier où la nature reprendrait ses droits pour rafraîchir le climat.

En remportant le deuxième tour des municipales de Nancy avec 10 points d’avance sur le maire sortant Laurent Hénart, le socialiste Mathieu Klein, soutenu par Europe Écologie les Verts, a fait basculer à gauche une ville ancrée au centre droit depuis la fin de la Deuxième guerre mondiale.

Lire la suite

Gilbert Schuh, président de l’eurodistrict SaarMoselle

« Nous devons être plus ambitieux »

Transfrontalier - Moselle - Sarre - Projets urbains - Travaux publics | Infrastructures

Maire de Morsbach depuis 1995, délégué à la coopération transfrontalière au conseil départemental de la Moselle et vice-président de la communauté d’agglomération Forbach Portes de France, Gilbert Schuh est revenu fin novembre 2020 à la présidence de l’eurodistrict SaarMoselle, qu’il a déjà occupée de 2012 à 2014. Entré en politique par conviction européenne, l’élu centriste est l’une des chevilles ouvrières de cette institution transfrontalière fondée voici dix ans.

Quel sera le projet phare de votre nouveau mandat ?

Il s’agira du projet Geko (gesundheitkoopération), piloté par l’Eurodistrict pour renforcer les coopérations sanitaires entre la Sarre et la Moselle. Cofinancé par l’Agence régionale de santé du Grand est et par le ministère sarrois de la Santé, ce projet Interreg doté d’un budget d’un million d’euros doit contribuer à digitaliser les données des hôpitaux et des caisses d’assurance maladie, faciliter la gestion de crise et renforcer le réseau transfrontalier de soins. Il prolonge la convention sanitaire Mosar, qui a notamment permis la prise en charge des patients mosellans atteints de maladies cardiovasculaires à la clinique spécialisée de Volklingen. Les échanges impliqueront désormais le service de médecine nucléaire de l’hôpital de Sarreguemines et le centre de réhabilitation fonctionnelle de Freyming-Merlebach. Il pourrait aussi d’étendre aux pompiers et aux services de secours.

What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail
Lire la suite
Scroll To Top