..

Archives par categorie: Rhénanie – Palatinat


Cirkla veut valoriser le sable et les matériaux nobles

France - Région Grand-Est - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Transfrontalier - Wallonie - Bade - Wurtemberg - Construction - Écoconstruction - Environnement - Grandes écoles - Laboratoires de recherche

Sous l'égide de l'université de Liège, les chercheurs de quatre universités frontalières, dont celle de Lorraine, mutualisent leurs connaissances pour préserver les déchets géosourcés issus du bâtiment. Le nouveau centre de recherches Cirkla espère décrocher des contrats d'un montant de 5 à 10 millions en cinq ans.

Au coeur de l'ex-Communauté européenne de l'acier et du charbon (Ceca), les chercheurs de l'Uni-GR, qui regroupe sept universités réparties entre la Lorraine, la Sarre, la Rhénanie-Palatinat, le Luxembourg et la Wallonie, lancent un programme commun dédié à la préservation des déchets géosourcés issus du bâtiment.

Lire la suite

Andrea Brück, directrice d’abc context media consulting

« En période d’insécurité, il faut communiquer davantage »

Transfrontalier - Bade - Wurtemberg - Lorraine - Luxembourg - Région Grand-Est - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Interviews - Services - Tourisme | Culture

Basée dans le Bade-Wurtemberg et répartie entre les bureaux Bade-Alsace et Sarre-Lor-Lux, abc context constitue l’une des rares agences de communication spécifiquement transfrontalière. Au cours d’une année 2020 hors-normes, sa directrice Andrea Bruck a observé les répercussions de la crise sanitaire sur les professionnels de la culture, du tourisme et de l’événementiel, qui constituent l’essentiel de la clientèle de l’agence.

Pourquoi abc context a-t-elle lancé courant novembre 2020 son propre blog ?

Au départ est née l’idée de créer un blog dédié à notre spécialité, la communication transfrontalière en général. Nous souhaitions expliquer ce que signifie la communication transfrontalière, quels sont les thèmes abordés et les tâches qui nous sont confiées au fil de notre travail quotidien avec des clients issus de l’espace frontalier. A quoi doit-on faire attention par exemple lors de la sélection des sujets, de la rédaction et de la création de fichiers des destinataires. En cette année particulière qu’est 2020, certains sujets politiques et sociaux, qui nous ont aussi affecté, seront intégrés dans le blog.

Lire la suite

Marion Lacombe, responsable du projet MosaHYc

« L’hydrogène trouve un terrain d’expérimentation fertile dans la Grande Région »

Transfrontalier - Lorraine - Luxembourg - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Énergie - Industrie - Travaux publics | Infrastructures

Le transporteur de gaz GRTgaz porte un projet de réseau transfrontalier pour l’hydrogène. Marion Lacombe, analyste stratégie et responsable du projet pour l’opérateur français, en détaille les enjeux.

Que recouvre MosaHYc ?

Contraction de Moselle Sarre Hydrogène Conversion, ce nom désigne la création d’un réseau transfrontalier d’alimentation en hydrogène entre la Sarre, la Moselle et la frontière luxembourgeoise. Ce projet vise à transporter de l’hydrogène dans des réseaux de gaz existants, par la conversion de ceux-ci, sur une distance de 70 kilomètres reliant Carling et Bouzonville côté français, à Perl et Völklingen côté allemand. La capacité de transport est évaluée à 20 000 mètres par heure.

Lire la suite

Jean-Claude Bernardini, président du Conseil syndical interrégional de la Grande Région

« Avant d’être frontaliers, les navetteurs sont des salariés »

Transfrontalier - Lorraine - Luxembourg - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Wallonie - Ressources humaines

Président du Conseil syndical interrégional de la Grande Région (*) qui regroupe huit organisations syndicales allemandes, belges, françaises et luxembourgeoises, Jean-Claude Bernardini a été secrétaire syndical à la FGTB (Belgique) de 1991 à 2002, avant de rejoindre le syndicat luxembourgeois OGBL, dont il est secrétaire central.

Responsable pour l’OGBL des questions touchant aux frontaliers, il analyse l’impact du Covid-19 dans le monde du travail de la Grande Région.

Quel a été l’impact du Covid-19 sur le monde du travail dans l’espace frontalier entre la Belgique, le Luxembourg, la France et l’Allemagne que vous représentez auprès de la Confédération européenne des syndicats ?

La crise sanitaire a permis de débloquer en un mois un problème qui semblait insoluble depuis des années : le Luxembourg a conclu des accords sur le télétravail et la fiscalité avec la France, la Belgique et l’Allemagne. C’est bien la preuve que quand on veut, on peut ! Mais il s’agit de trois accords différents et non d’un seul.

Lire la suite

Martin Engelhard, directeur de la régie municipale de Bad-Bergzabern

« Pour préserver la ressource en eau, il nous fallait coopérer »

Transfrontalier - Alsace - Rhénanie - Palatinat - Interviews

Premier adjoint de la mairie de Bad-Bergzabern (Rhénanie-Palatinat) et directeur de sa régie municipale d’eau, Martin Engelhard présente le programme transfrontalier Palatinat Wasser-Eau Nature qui va renforcer le réseau d’eau commun à son territoire et à celui de Wissembourg, dans le Bas-Rhin.

Quelle est l’origine du projet Pawena (Palatinat Wasser Eau Nature) ?

Elle remonte à la fin des années 1990, lors de la découverte d’un gisement très intéressant réparti de part et d’autre de la frontière : situé en profondeur, il procure une eau d’origine ancienne, d’excellente qualité, et dont la capacité de 600 000 mètres cubes par an apparaissait comme la solution pour remédier aux problèmes réguliers d’approvisionnement que rencontre le territoire côté français autour de Wissembourg. Nous avons alors créé le Zweckverband Bad-Bergzabern – Wissembourg. Relevant à la fois des droits français et allemand, grâce à une possibilité ouverte par les accords de Karlsruhe de 1996 sur la coopération transfrontalière, il réunit quatre partenaires : la Ville de Wissembourg, le Syndicat mixte de production d’eau potable de la région de Wissembourg, le groupement de communes de Bad-Bergzabern (Verbandsgemeinde) et sa régie, Stadtwerke Bad-Bergzabern Gmbh.

Lire la suite

Jean-Claude Bernardini, président du Conseil syndical interrégional de la Grande Région

« Il n’y a pas assez de concertation sur le travail frontalier »

Transfrontalier - Luxembourg - Région Grand-Est - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Wallonie - Ressources humaines - Social

Quel a été l’impact du Covid-19 sur le travail dans l’espace frontalier entre la Belgique, le Luxembourg, la France et l’Allemagne, que vous représentez auprès de la Confédération européenne des syndicats ?

La crise sanitaire a permis de débloquer en un mois un problème qui semblait insoluble depuis des années : le Luxembourg a conclu des accords sur le télétravail et sur la fiscalité avec la France, la Belgique et l’Allemagne. C’est bien la preuve que quand on veut, on peut ! Mais il s’agit de trois accords différents et non d’un seul. Les modalités et les durées d’application varient, ce qui est regrettable.

Lire la suite
Scroll To Top