..

Archives par categorie: Moselle


Olivier Rech, président de la Sodevam

Moselle - Urbanisme | Aménagement

Conseiller départemental de la Moselle et adjoint au maire de Thionville, Olivier Rech est le nouveau président de la Sodevam.

Il est secondé par Pauline Lapointe-Zordan, également conseillère départementale, à la tête de cette société d’économie mixte spécialisée dans l'aménagement, la construction, les services et les études des projets mosellans.

Lire la suite

Isabelle Prianon, directrice de l’Eurodistrict SaarMoselle

« Nous devons cibler nos actions pour les pérenniser »

Transfrontalier - Moselle - Sarre - Urbanisme | Aménagement

Spécialiste des fonds européens, Isabelle Prianon dirige l’Eurodistrict SaarMoselle depuis sa création en 2010. Ce groupement européen de coopération transfrontalière, qui englobe les 350 000 habitants de la communauté urbaine de Sarrebruck et les 250 00 habitants de sept intercommunalités est-mosellanes, a finalisé courant novembre son programme d’action 2015/2020, qui comporte 18 projets retenus parmi quelque 80 propositions.

Quelles sont les priorités de l’Eurodistrict SaarMoselle pour sa nouvelle programmation ?

Nous avons instauré quatre conférences thématiques dédiées au développement économique, au tourisme, à la cohésion sociale et à l’aménagement urbain et territorial - y compris les transports.

Lire la suite

L’espoir d’un tram-train Forbach- Sarrebruck renaît

Transfrontalier - Moselle - Sarre - Travaux publics | Infrastructures - Urbanisme | Aménagement

Après le coup de frein du Land de Sarre, qui s’est retiré en 2013 des études de faisabilité d’un tram-train Sarrebruck-Forbach, le projet est remis sur les rails à la faveur des résultats d’une étude de faisabilité présentée mi-novembre à l’Eurodistrict SaarMoselle.

Le bureau d’études allemand Drees & Sommer a déterminé deux variantes permettant de relier les gares des deux villes sur une distance de 11 km. Après un tronc commun partant de la gare de Forbach pour rejoindre l’Allemagne via le poste frontière de la Brème d’Or, le premier tracé franchirait les voies ferrées de l’Arbed et longerait le jardin franco-allemand pour rejoindre la gare de Sarrebruck pour un coût de 14,9 millions d’euros/km.

Lire la suite

Pour revenir aux 39 heures, Smart France précise sa menace

Moselle - Automobile & Équipementiers - Social - Ressources humaines

L’inquiétude grandit sur le sur mosellan de Smart France, où la direction évoque pour la première fois un « plan B ». Si les salariés refusent de revenir aux 39 heures sur la base d’accords individuels, Daimler pourrait délocaliser la production de la Smart fortwoo en Slovaquie.

Smart France a choisi la manière forte pour imposer le retour des 800 salariés du site de Hambach (Moselle) aux 39 heures. La CGT et la CFDT ayant fait valoir fin novembre leur droit d’opposition au Pacte 2020 - ratifié par la CFTC et la CFE-CGC -, la direction a adressé individuellement à l’ensemble du personnel une proposition d’avenant au contrat de travail.

Lire la suite

Les Services de placement transfrontaliers, artisans modestes du travail en Allemagne

Transfrontalier - Alsace - Moselle - Ressources humaines

Depuis 2013, quatre services de placement transfrontaliers proposent aux demandeurs d’emploi les services communs à Pôle emploi et à l’Arbeitsagentur. Les résultats sont encourageants, mais demeurent ténus tant au regard du nombre de travailleurs frontaliers qu’en comparaison au nombre de demandeurs d’emploi côté français.

Issus de 20 ans de contacts réguliers entre Pôle Emploi et son homologue allemand Arbeitsagentur, quatre antennes de service de placement transfrontalier (SPT) maillent la frontière depuis 2013 entre Strasbourg et Kehl, Mulhouse et Fribourg-en-Brisgau, l’Alsace du Nord (Haguenau et Wissembourg) et Karlsruhe-Landau et entre Sarreguemines et Sarrebruck.

Lire la suite

Le Val de Rosselle intensifie l’apprentissage de l’allemand dès le plus jeune âge

Transfrontalier - Moselle - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Ressources humaines

Immédiatement frontalier de la Sarre, le Val de Rosselle mise sur l’apprentissage de l’allemand dès le plus jeune âge pour réduire un chômage massif. Soutenues par le conseil départemental de la Moselle, quatre intercommunalités poursuivent le programme européen Trilingua expiré en juin dernier et initient des échanges culturels et économiques de la maternelle au collège.

Constitué de quatre EPCI immédiatement frontalières de la Sarre, le Val de Rosselle (174 000 habitants en Moselle) expérimente depuis septembre 2015 un dispositif d’apprentissage précoce de l’allemand dans 12 écoles maternelles, autant d’écoles primaires et huit collèges.

Lire la suite
Scroll To Top