..

Archives par categorie: Social


L’inspecteur du travail Anthony Smith en bonne voie d’obtenir la levée de ses sanctions

Région Grand-Est - Ressources humaines - Social

Ce 28 septembre, la rapporteure publique du tribunal administratif de Nancy a démonté les griefs invoqués par le ministère du Travail pour suspendre, puis muter d’office l’inspecteur du travail marnais Anthony Smith au printemps 2020. Réintégré depuis, le fonctionnaire soutient n’avoir fait « que son travail » en demandant des équipements de protection pour les salariées d’une association d’aide à domicile durant le pic de pandémie. La décision, qui pose la question de l’indépendance de l’inspection du travail face au pouvoir disciplinaire du ministère, sera rendue dans trois semaines.

Après deux ans et demi de patience, Anthony Smith, inspecteur du travail en conflit avec le ministère du Travail, vivra sans doute les trois dernières semaines d’attente le cœur plus léger. Annoncée pour ce 28 septembre, la décision du tribunal administratif, qui doit statuer sur les sanctions prises envers le quadragénaire marnais au printemps 2020, sera rendu fin octobre.

Lire la suite

Au Luxembourg, l’indexation des salaires sur l’inflation ne passe plus

Luxembourg - Ressources humaines - Social

Face à la flambée des prix, le gouvernement a décidé de suspendre l'indexation des salaires sur l'inflation. Une mesure qui révolte les syndicats mais permettra aux entreprises d'économiser 750 millions d'euros sur neuf mois.

C'en est trop : l'indexation des salaires sur l'inflation n'est plus tenable. C'est en tout cas le point de vue défendu par le gouvernement luxembourgeois qui vient de bloquer pour neuf mois le mécanisme ajustant automatiquement les salaires et pensions sur la hausse des prix.

Lire la suite

Pour le syndicat luxembourgeois OGBL, pas touche à l’indexation des salaires sur l’inflation

Transfrontalier - Luxembourg - Social

Il n’est pas courant qu’un syndicat luxembourgeois tienne des conférences de presse à l’étranger, de surcroît pour y évoquer la perspective d’un combat de longue haleine. Premier syndicat grand-ducal avec plus de 70.000 adhérents, l’OGBL – Confédération syndicale indépendante du Luxembourg ) est allé à la rencontre des journalistes en Lorraine, en Sarre et en Wallonie pour annoncer un premier mai combatif sur le thème "Pas touche à l’index".

Par ce mot d’ordre, le syndicat réaffirme son refus du report de la tranche indiciaire qui se déclenche en principe automatiquement dès que l’inflation dépasse 2,5 %. Cette mesure figurait dans le "Paquet solidarité" négocié fin mars 2022 par le comité de coordination tripartite qui a réuni les représentants de l’État, du patronat et des syndicats fin avril pour faire face à la flambée des prix de l’énergie.

Lire la suite

Causes sociales en sourdine au Tribunal de grande instance de Metz

Metz - Santé - Social

Reportage. Au pôle social du tribunal de Grande Instance de Metz, les contentieux de protection sociale n’attirent guère les badauds. La plupart des dossiers de maladies professionnelles, de d’invalidité, de préjudices et de fautes inexcusables n’y sont même plus plaidés. Mais il arrive que le procès sans fin de l’amiante réveille d’étonnantes joutes oratoires.

Ses antiques bancs de chêne clair confèrent à la salle d’audience des contentieux du tribunal de grande instance de Metz des allures de chapelle.

Lire la suite

Moselle – Sursaut solidaire envers des militants menacés

Moselle - Social

L’appel aurait pu être plus large, mais 400 citoyens se sont rendus le samedi 8 mai à Rosselange (Moselle) pour exprimer leur soutien à Xavier et Rose-Marie Pahn Dihn. Ces figures locales de la solidarité envers les réfugiés ont fait l’objet de menaces de mort.

Révélées début mai, les menaces de mort anonymes dont ont fait l’objet Xavier et Rose-Marie Phan-Dihn, figures locales de la solidarité envers les migrants, ont atterré les nombreux citoyens qui tiennent le couple de militants en haute estime.

Lire la suite

Nestlé Waters diversifie ses eaux à Contrexéville

Agroalimentaire - Social - Environnement

Le groupe consacre 17 millions à une ligne de production dédiée aux produits aromatisés. La modernisation du site vosgien a mobilisé 50 millions d'euros en deux ans, mais ses effectifs baissent.

Depuis trois ans, Nestlé Waters évaluait ses chances sur le marché des eaux plates aromatisées, dont il confiait la production à un partenaire extérieur. Le test s'est avéré concluant, puisque le groupe engage sur son site de Contrexéville un investissement de 17 millions d'euros pour dédier une ligne de production aseptique aux eaux fruitées Vittel Up, Vittel Fruits Infusés Bio et Contrex Green.

Lire la suite
Scroll To Top