Archives par mots-clés: Total


41 millions d’euros pour sécuriser l’usine Ineos de Sarralbe

Moselle - Projets urbains - Environnement - Pharmacie | Chimie - Travaux publics | Infrastructures

Pour l'usine, le préfet de Moselle a signé le plan de prévention des risques technologiques le plus coûteux de France.

Insérée dans le tissu urbain de Sarralbe (4.500 habitants) depuis le XIXe siècle, l'usine de polypropylène Ineos Polymers Sarralbe a obtenu un nouveau gage de pérennité : le préfet de Moselle a validé le plan de prévention des risques technologiques (PPRT), d'un montant de 41,5 millions d'euros, élaboré au terme de sept années d'études et de négociations entre l'industriel, l'Etat et les collectivités.

Lire la suite

SNF implante une deuxième usine sur la plate-forme Total de Carling

Moselle - Pharmacie | Chimie

Le fabricant de polyacrylamides implante à Saint-Avold sa première usine de coagulants minéraux. Reconfigurée, la plate-forme prospecte de nouveaux investisseurs.

Pour la première fois depuis une décennie, une nouvelle usine sort de terre sur la plate-forme chimique Total Petrochemicals France (TPF) de Carling Saint-Avold (Moselle).

Lire la suite

Total condamné pour les décès de Carling

Moselle - Pharmacie | Chimie

Reconnu coupable du décès accidentel de deux ouvriers sur la plateforme pétrochimique de Carling (Moselle) le 15 juillet 2009, Total a fait appel, dès la fin de l’audience du 13 juin dernier, de la condamnation à 200 000 euros d’amende pour la société et à un an de prison avec sursis assorti d’une amende de 20 000 euros pour le directeur du site.

La défense des familles explique cette promptitude par la condamnation personnelle du dirigeant du site, inhabituelle dans ce type de procès. Après l’accident, le directeur a poursuivi sa carrière chez Total, où il a obtenu une promotion.

Lire la suite

Condamné pour un double accident mortel à Carling, Total fait appel

Moselle - Pharmacie | Chimie

Ce lundi 13 juin 2016, le tribunal de Sarreguemines a reconnu la culpabilité de Total Petrochemichals et du directeur de l’usine chimique Total de Carling dans le décès de deux ouvriers lors de l’explosion du vapocraqueur 1 le 15 juillet 2009. Sitôt connue la décision, Total a annoncé son intention de faire appel des condamnations à 200 000 euros d’amende pour la société et à un an de prison avec sursis assortis d’une amende de 20 000 euros pour le directeur du site.

Les familles de Maximilien Lemerre (21 ans) et de Jérôme Griffoul (28 ans), qui ont attendu durant sept ans le verdict du tribunal de Sarreguemines suite au décès de leurs proches dans l’explosion survenue le 15 juillet 2009 dans le vapocraqueur 1 de la plate-forme chimique de Total Petrochemicals France (TPF), devront encore patienter : sitôt connue la condamnation à 200 000 euros d’amende pour TPF et à un an de prison avec sursis et 20 000 euros d’amende pour Claude Lebeau, directeur de l’usine, le groupe pétrolier a annoncé son intention de faire appel.

Lire la suite

Le Composite Park, îlot de savoir-faire

<pstyle="text-align: left;">Moselle - Aéronautique - Automobile & Équipementiers - Plasturgie - Laboratoires de recherche
L’ancien carreau minier de Porcelette  propose des laboratoires de pointe en lisière de la plateforme pétrochimique de Carling.

Dans l’est mosellan, la communauté de communes du Pays naborien comporte deux zones d’activités présentant un contraste saisissant, mais reliées par une même alchimie plasturgiste.

Lire la suite

A Carling, la plateforme pétrochimique engloutit du béton

Moselle - Construction - Investissements - Pharmacie | Chimie

Arrivé à mi-parcours, le Projet d’avenir présenté par Total fin 2013 pour relancer la compétitivité de la plateforme pétrochimique de Carling (Moselle) se traduit par un investissement de 180 millions d’euros dont les deux tiers seront concrétisés d’ici à la fin de l’année.

Le groupe lance entre autres la construction de deux nouvelles unités de production respectivement dédiées aux résines dites « C4 » et au polypropylène compound (PPC) et conforte les capacités logistique du site. Dénommé « Caroline », ce projet mobilise 40 millions d’euros.

Lire la suite
Scroll To Top