Archives par mots-clés: sillon lorrain


En phase avec le Sillon, Thionville plaide pour un codéveloppement franco-luxembourgeois

Correspondances transfrontalières - Lorraine - Luxembourg - Thionville - Travaux publics | Infrastructures

Nouveau maire de Thionville et président de la communauté d’agglomération Portes de France Thionville et vice-président du Pôle métropolitain du Sillon lorrain depuis le 11 juillet 2016, Pierre Cuny présente la position qu’il fera valoir dans le cadre du comité de pilotage de l’A 31bis et plaide pour une rétrocession fiscale du Luxembourg en faveur des territoires nord-mosellans.

Succédant à Anne Grommerch, décédée en avril 2016, à la mairie de Thionville et à la présidence de la communauté d’agglomération Portes de France Thionville, Pierre Cuny affiche des positions moins tranchées sur la question des péages sur le nouveau tronçon vers le Luxembourg. Tandis que l’ex-travailleuse frontalière jugeait cette perspective inadmissible, le médecin endocrinologue de l’hôpital Bel-Air de Thionville exprime le souhait d’avancer coûte que coûte.

Lire la suite

A 31 bis : l’autoroute de la relance ?

Lorraine - Travaux publics | Infrastructures

Après cinq mois de concertations riches et globalement sereines, la Commission nationale du débat public a présenté le bilan qui permettra à la Dreal de statuer d’ici à fin février 2016 sur le projet d’autoroute A 31 bis.

Les 2 738 participants aux réunions et ateliers, les 43 cahiers d’acteurs et les 1 100 visiteurs du site témoignent de l’intérêt pour ce projet majeur, qui prévoit d’aménager 90 km de voies au long du Sillon lorrain.

Lire la suite

Dessertes transfrontalières – la SNCF indispose le Sillon Lorrain

Transfrontalier - Lorraine - Luxembourg - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Wallonie - Travaux publics | Infrastructures

Le projet de desserte présenté en septembre dernier par la direction régionale lorraine de la SNCF consterne les élus du Sillon lorrain. S’estimant bridé dans son développement tant vers l’est de l’Europe que vers le sud de la France, le pôle métropolitain en appelle au Sommet de la Grande Région et au conseil de l’Europe.

Le Sillon lorrain a consacré une large part de son conseil syndical du 9 novembre 2015 au sujet épineux des dessertes ferroviaires transfrontalières et nationales.

Lire la suite

André Rossinot, président du Grand Nancy

« Il faut des ambassadeurs de de la coopération transfrontalière »

Transfrontalier - Nancy

Ancien ministre de la Fonction publique, président de la communauté urbaine du Grand Nancy et vice-président de la Mission opérationnelle transfrontalière au titre du Sillon lorrain, André Rossinot prône un nouveau mode de gouvernance qui confierait à des ambassadeurs régionaux la conduite de la coopération transfrontalière.

La coopération transfrontalière constitue un domaine mal considéré et mal connu, un dédale rébarbatif incompréhensible pour le commun des mortels. Personne n’a vraiment perçu son intérêt ni défini sa stratégie.

Lire la suite

Michael Sohn, secrétaire général de Quattropole

« Faire entendre la voix des villes dans la Grande Région »

Transfrontalier - Lorraine - Luxembourg - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Metz - Interviews - Numérique | Presse - Tourisme

Diplômé en sciences politiques et en droit public à l’université de Giessen (Land de Hesse), Michael Sohn exerce depuis juillet 2015 le premier mandat de secrétaire général du réseau de villes Quattropole. Ses expériences au sein de la fédération française des entreprises publiques locales, puis au Landrat de Rhénanie-Palatinat, où il gérait les coopérations transfrontalières, l’ont préparé à coordonner les projets communs de Trèves, Metz, Luxembourg et Sarrebruck.

Le 19 septembre 2015, les maires des quatre villes de Quattropole se sont réunis pour la première fois depuis l’inauguration de à la Maison de la Grande Région à Esch-sur-Alzette en juin dernier. Quelles orientations ont-ils adopté ?

Charlotte Britz, maire de Sarrebruck et présidente de l’association, Dominique Gros, maire de Metz, Lydie Polfer, bourgmestre de Luxembourg et Wolfram Leibe, maire de Trèves, ont défini trois priorités : la mobilité, l’économie numérique et le commerce équitable.

Lire la suite
Scroll To Top