..

Archives par mots-clés: Sarreguemines


Un mégaprojet photovoltaïque en vue à Hambach en Moselle

Moselle - Énergie - Industrie

Le norvégien Rec Solar compte implanter sur l'Eurozone 2 l'une des plus grosses usines de panneaux d'Europe. L'investissement de près d'un milliard d'euros pour 2.500 emplois doit être confirmé mi-mars.

« Hambach constitue aujourd'hui notre projet le plus abouti et notre choix premier »,Cemil Seber, directeur général de Rec Solar EMEA Gmbh.

L'industriel a annoncé le lancement ce 14 décembre d'une concertation préalable organisée par la commission nationale du débat public.

Lire la suite

Les remontées de nappe phréatique menacent 28 communes du bassin houiller lorrain

Moselle - Après-mines - Habitat

Une dizaine de collectivités de l’Est mosellan engagent une procédure contre l’Etat. Elles pointent le lien direct entre l’exploitation minière et les remontées de nappes phréatiques qui affectent 28 communes.

Passée presque inaperçue lors de sa publication par la Drire Grand Est en décembre 2018, une cartographie des aléas du bassin houiller lorrain fait peu à peu monter l’inquiétude parmi les élus.

Lire la suite

Les chaudières de Tresorio carburent à l’énergie digitale

Metz - Moselle - Énergie - Industrie - Numérique | Presse

La start-up messine prépare une deuxième levée de fonds pour déployer ses mini-datacenters urbains couplés à des chaudières.

Tresorio semble enfin avoir trouvé son modèle. Après avoir démarré comme un site d'affacturage pour les particuliers en 2015, elle s'est convertie dans le minage de cryptomonnaies , en vain.

Lire la suite

Sigrid Jost, cofondatrice du Saarländisches Filmbüro

« Le film raconte mieux que le livre l’industrie lourde de la Grande Région »

Transfrontalier - Lorraine - Luxembourg - Sarre - Wallonie - Après-mines - Numérique | Presse - Tourisme | Culture - Université

Sigrid Jost était déjà une professionnelle de l’audiovisuel lorsqu’elle a cofondé en 1988 le Saarländisches Filmbüro pour favoriser la production indépendante régionale. Haut lieu de la coopération transfrontalière en matière de cinéma et d’audiovisuel, l’association basée à Sarrebruck conserve 3.500 films en lien avec la Grande Région consultables à des fins de recherche.

Passionnée par les identités régionales, Sigrid Jost trouve dans la Grande Région un espace riche et diversifié en phase avec son militantisme transfrontalier.

Le Saarländisches Filmbüro compte mettre en ligne d’ici à la fin de l’année un répertoire documenté des films et documentaires sarrois, lorrains, belges et luxembourgeois consacrés à l’histoire industrielle de la Grande Région. Pourquoi avoir engagé cette démarche ?

Cette mission nous a été confiée par le ministère sarrois de la Culture et de la formation dans le cadre du projet Interreg Pierres numériques, avec Image Est côté français. Nous travaillons sur ce thème depuis plus de vingt ans.

Lire la suite

Nicole Muller-Becker, vice-présidente du conseil régional du Grand Est en charge de la coopération transfrontalière et du développement du multilinguisme

« Il faudrait un plan Marshall pour le bilinguisme »

Transfrontalier - Alsace - Alsace Champagne Ardennes Lorraine (Grand Est) - Lorraine - Ressources humaines - Tourisme | Culture

Vice-présidente du conseil régional du Grand Est et adjointe au maire de Sarreguemines, Nicole Muller-Becker milite pour un multilinguisme basé sur les échanges dès le plus jeune âge.

Impliquée dans l’école associative ABCM Zweisprachigkeit, qui mobilise des locuteurs allemands dans 14 classes de Sarreguemines, elle voit dans le platt et l’alsacien des passerelles vers la langue du voisin.

Comment concevez-vous le soutien aux langues régionales dans le Grand Est, où l’alsacien semble prédominer ?

Qu’une Lorraine soit en charge du développement du multilinguisme fait sortir le Grand Est d’une perception où l’alsacien serait la seule langue régionale. L’Alsace détient une longue expérience des conventions quadripartites entre le rectorat, les deux départements et le conseil régional. L’Office pour la Langue et les Cultures d'Alsace (Olca) s’appuyait sur une équipe d’une demi-douzaine de personnes pour populariser la langue parlée alsacienne.

Lire la suite
Scroll To Top