Archives par mots-clés: Patrick Weiten


A l’usine de moteurs PSA Trémery, François Hollande promet la croissance et invoque le turbo

Moselle - Metz - Automobile & Équipementiers - Investissements

L’usine PSA de Trémery a accueilli ce vendredi François Hollande et Carlos Tavarès, président du directoire de PSA, venus confirmer un investissement de 60 millions d’euros sur le site mosellan qui assemblera un nouveau modèle à essence à l’horizon 2017.

A deux jours du deuxième tour des cantonales, la visite présidentielle a également donné lieu à l’annonce de l’implantation d’un centre d’appels qui créera 150 emplois sur l’ancien site d’Ecomouv.

Lire la suite

Matthieu Klein, président du conseil général de Meurthe-et-Moselle

« L’enjeu d’une coopération entre l’Allemagne et la Lorraine dépasse la zone frontalière »

Transfrontalier - Alsace Lorraine Champagne Ardennes (ALCA) - Université

Président du conseil général de Meurthe-et-Moselle, Mathieu Klein a été missionné en octobre 2014 par Jean-Pierre Masseret, président du conseil régional de Lorraine, pour coordonner la préparation de la Stratégie allemande de la Lorraine. Les pilotes des différents groupes de travail ont jusqu’en juin pour rédiger une feuille de route.

La Stratégie allemande de la Lorraine constitue-t-elle le pendant lorrain de la Frankreichstrategie de la Sarre ?

Notre stratégie va au-delà d’une réponse positive et favorable à l’initiative sarroise : elle vise à une meilleure prise en compte de la réalité européenne de la Lorraine.

Lire la suite

Démarrage imminent pour la base logistique sino-européenne Terralorraine

Moselle - Bâtiment - Travaux publics | Infrastructures - Investissements - Recrutement - Logistique

Annoncé en 2012 pour mise en chantier immédiate, le projet de base logistique sino-européenne Terralorraine paraissait s’enliser. Le lancement imminent de cet investissement de 150 millions d’euros créera 3 000 emplois sur la plateforme mosellane d’Illange (Moselle) dès la fin 2016.

L’Arlésienne n’en est plus une. Au printemps 2012, Patrick Weiten, président du conseil général de la Moselle, avait suscité surprise, enthousiasme et inquiétude en annonçant le lancement imminent du projet Itec – Terralorraine.

Lire la suite

Smart France fête vingt ans d’ancrage à Hambach

Moselle - Automobile & Équipementiers

Les dirigeants de Smart France et de sa maison-mère Daimler ont célébré lundi 20 octobre 2014 le vingtième anniversaire de la décision d’implanter à Hambach (Moselle) la première usine de voitures citadines à deux places. Le site mosellan lance aujourd’hui la commercialisation de la troisième génération de la Smart Fortwoo, dont il a fabriqué 1,6 million d’exemplaires.

Annette Winckler, "head of Smart" du groupe Daimler, et Joachim Betker, président de Smart France, ont fait sensation le 20 octobre en arrivant sur le podium du centre de communication de Smartville au volant d’une Smart customisée de troisième génération.

Lire la suite

Pont Laurent Barbier : la maitrise d’oeuvre départementale fait des prouesses en Moselle

Moselle - Travaux publics | Infrastructures

Grand axe de franchissement de la Moselle, l’ancien pont de Rapilly multipliait les signes de faiblesse. Pour le remplacer dans les meilleurs délais, la direction des routes, des transports et des constructions du conseil général a assuré la maîtrise d’oeuvre de sa déconstruction et de sa reconstruction. Réalisé sans accroc, ce projet d’un montant de 13,5 millions d’euros confirme les compétences techniques de la collectivité.

Sous surveillance étroite depuis un quart de siècle, le pont de Rapilly, délimitant les communes d’Hauconcourt et d’Ennery, a vu son sort scellé en 2011 à l’issue d’une inspection des services techniques du conseil général de la Moselle.

Lire la suite

Le conseil général de la Moselle lâche le centre des congrès de Metz

Metz - Travaux publics | Infrastructures - Urbanisme | Aménagement

Principal sujet de polémique de la campagne municipale, le futur centre des congrès de Metz occasionne de nouveaux remous. Patrick Weiten, président du conseil général de la Moselle, a annoncé mi-juin son retrait du plan de financement du futur équipement, auquel il devait contribuer à hauteur de 10 millions d’euros sur un investissement global de 70 millions d’euros.

Le département avait pourtant impulsé en juin 2013 la création de la Société publique locale Metz-Métropole Moselle Congrès (SPL M3C) dont elle est actionnaire à hauteur de 21 % aux côtés de la Ville (48 %) et de Metz Métropole (31 %).

Lire la suite
Scroll To Top