..

Archives par mots-clés: Florange


Déclaration d’utilité publique en vue pour le BHNS de Thionville – vallée de la Fensch

Thionville - Projets urbains - Travaux publics | Infrastructures

Le conseil syndicat mixte des transports urbains (Smitu) de Thionville-Fensch sollicitera le préfet de Moselle d’ici à la fin de l’année pour déclencher la déclaration d’utilité publique de Citézen, le futur bus à haut niveau de service de l’agglomération.

Le commissaire enquêteur a remis début novembre un avis favorable à cette infrastructure d’un coût de 140 millions d’euros HT, dont 10 millions d’euros pour le dépôt, qui pourrait entrer en circulation à l’horizon 2028.

Lire la suite

La métropole valorise ses atouts high-tech pour séduire ses voisins allemands

Transfrontalier - Metz - Grandes écoles - Laboratoires de recherche - Université lorraine - Industrie

Outre ses atouts géographiques, Metz fait valoir son offre technologique, scientifique et universitaire pour attirer les entreprises allemandes.

Metz est wunderbar ? Proclamé chaque printemps au cours d'une semaine événementielle de plus en plus populaire, le mot d'ordre rencontre un faible écho parmi les entreprises allemandes.

Lire la suite

ThyssenKrupp Presta France intègre dès aujourd’hui l’usine du futur

Moselle - Automobile & Équipementiers - Grandes écoles - Management - Ressources humaines

L’équipementier automobile mosellan engage le plus gros plan de formation de son histoire pour préparer les opérateurs aux changements induits par l’Usine du futur.

Spécialisée dans la fabrication de colonnes de direction, l’usine Thyssenkrupp Presta France, qui emploie 1 200 salariés dont 250 intérimaires à Florange (Moselle), constitue une plate-forme pilote du groupe en matière de concepts technologiques et de management.

Lire la suite

La Moselle confrontée à la déconstruction des vestiges de la sidérurgie

Moselle - Bâtiment - Énergie - Industrie - Reconversion des friches - Sidérurgie

ArcelorMittal doit confirmer d’ici à la fin de l’année l’abandon définitif des hauts-fourneaux de Florange. La démolition des vestiges de l’ère sidérurgique est vécue tantôt comme un soulagement, tantôt comme un crève-cœur.

Mardi 5 juin, le comité de suivi des engagements d’ArcelorMittal à Florange se réunit à nouveau. Objectif : évoquer le sort des deux hauts-fourneaux placés « sous cocon » voici cinq ans, lors de la douloureuse extinction de la filière d’acier liquide.

Lire la suite
Scroll To Top