..

Archives par mots-clés: EPF Lorraine


La Moselle confrontée à la déconstruction des vestiges de la sidérurgie

Moselle - Bâtiment - Énergie - Industrie - Reconversion des friches - Sidérurgie

ArcelorMittal doit confirmer d’ici à la fin de l’année l’abandon définitif des hauts-fourneaux de Florange. La démolition des vestiges de l’ère sidérurgique est vécue tantôt comme un soulagement, tantôt comme un crève-cœur.

Mardi 5 juin, le comité de suivi des engagements d’ArcelorMittal à Florange se réunit à nouveau. Objectif : évoquer le sort des deux hauts-fourneaux placés « sous cocon » voici cinq ans, lors de la douloureuse extinction de la filière d’acier liquide.

Lire la suite

Les Portes de l’Orne s’ouvrent sur l’ère post-sidérurgique

Moselle - Projets urbains - Reconversion des friches

En se retirant peu à peu de la vallée de l’Orne, la sidérurgie mosellane a laissé vacante la plus grande friche industrielle de France. Entre les monumentaux vestiges d’une histoire tourmentée et des centaines d’hectares de terres plus ou moins abîmées, deux intercommunalités tracent les contours d’une nouvelle économie où filière courtes et agriculture urbaine tiendraient une large place.

Présentée comme une année charnière pour les Portes de l’Orne, 2017 aura tenu ses promesses. Le haut portail qui protège 83 hectares de friche sidérurgique mosellane s’ouvre de plus en plus fréquemment pour céder le passage aux urbanistes, paysagistes, experts géotechniques, mais aussi aux hôtes potentiels des bâtiments en voie de requalification.

Lire la suite

Est mosellan : des friches minières aux fermes solaires

Transfrontalier - Moselle - Sarre - Après-mines - Énergie - Construction - Reconversion des friches

Lest mosellan va installer trois parcs solaires.

Candidat de longue date à l’implantation de fermes solaires sur ses friches minières, l’est mosellan sort gagnant des arbitrages annoncés cet été par la Commission de régulation de l’énergie : l’ancien bassin houiller décroche l’autorisation d’implanter trois parcs pour une puissance installée de 39 MWc, soit plus de la moitié des 74 MWc accordés dans le Grand Est.

Lire la suite

Le laboratoire d’Alzette-Belval ne sera plus une passoire

Meurthe et Moselle - Bâtiment - Écoconstruction - Reconversion des friches

Pilote d’une opération d’intérêt national largement axée sur la qualité environnementale, l’Etablissement public d’aménagement Alzette-Belval a choisi de donner l’exemple dans ses propres locaux.

Implanté depuis 2012 dans un ancien laboratoire sidérurgique de trois étages sommairement réhabilité, l’organisme assure en partenariat avec l’Etablissement public foncier de Lorraine la maîtrise d’ouvrage d’un projet ambitieux qui vise à transformer cette passoire thermique en bâtiment à énergie positive répondant à la certification NF HQE™ bâtiment tertiaire associée au label BEPOS Effinergie 2013.

Lire la suite

Métafensch prend ses quartiers

Moselle - Laboratoires de recherche - Reconversion des friches - Sidérurgie

L’ancien magasin général du haut-fourneau d’Uckange abrite depuis fin 2015 le centre de recherche public Métafensch, promis par le président François Hollande pour redynamiser une sidérurgie en berne.

Les deux maîtres d’ouvrage - l’Etablissement public foncier de Lorraine pour le clos couvert et la communauté d’agglomération du Val de Fensch pour les aménagements intérieurs et les fluides - ont confié à un même maître d’œuvre, le cabinet d’architectes mulhousien AEA assisté du bureau d’études Sibeo ingénierie, la réhabilitation de l’immense bâtiment en béton datant des années 50.

Lire la suite

Le carreau Wendel poursuit sa Métamorphose

Moselle - Après-mines - Tourisme - Urbanisme | Aménagement

A la fois site de mémoire et site de spectacles vivants, l’ancien carreau Wendel de Petite-Rosselle poursuit sa Métamorphose - intitulé du projet initial présenté par l’urbaniste-paysagiste strasbourgeois Alfred Peter en 2013.

Dans la continuité de cette étude, l’Etablissement public foncier de Lorraine a désigné fin 2015 une équipe de maîtrise d’oeuvre constituée de l’Atelier Cap Paysage, basé à Clermont-Ferrand (mandataire), du laboratoire graphique parisien IBR, du bureau d’études francilien OGI et du bureau d’études environnemental EODD basé à Villeurbanne (Rhône).

Lire la suite
Scroll To Top