..

Archives par mots-clés: CGT


ArcelorMittal Florange : une réussite ou un arrangement ?

Moselle - ArcelorMittal - Formation - Management - Ressources humaines

En visite à Florange ce lundi 24 novembre 2014, François Hollande a échangé avec des salariés reclassés suite à la fermeture des hauts-fourneaux d’ArcelorMittal. Si le chef de l’Etat présente Florange comme un exemple de réussite pour la France, la CGT reste sceptique et s’inquiète de la brusque disparition d’indicateurs chiffrés sur la compétitivité du site.

Rompu à l’exercice d’échange direct avec les salariés, François Hollande s’est entretenu hier matin avec un panel de 11 personnes reclassées suite à l’arrêt de la filière liquide d’ArcelorMittal Florange.

Lire la suite

François Hollande veut faire de la sidérurgie française « la meilleure du monde »

Moselle - ArcelorMittal - Grandes écoles - Laboratoires de recherche - Université lorraine - Investissements - Sidérurgie

La visite de François Hollande en Lorraine a débuté à Uckange, sur le site de la plate-forme de recherche et développement publique Métafensch dont il avait annoncé la création en septembre 2013. Dans les immenses locaux - encore non chauffés - de l’ancien haut-fourneau U4 d’Uckange, quatre industriels ont présenté les recherches prévues sur cet espace de 2 000 m². L’Etat a d’ores et déjà engagé 20 millions d’euros et portera sa subvention à 50 millions d’euros si les projets aboutissent.

Derichebourg compte implanter à Métafensch un pilote de transformation de véhicules en fin de vie. Présenté par Manuel Burnand, son directeur environnement, le projet consiste à valoriser les résidus de broyage - mousse de sièges et autres composantes pastiques représentant 25 % du poids d’une automobile - en gaz susceptibles d’alimenter des installations industrielles de proximité.

Lire la suite

Total veut redynamiser Carling

Moselle - Pharmacie | Chimie

Le groupe Total, qui consacre 160 millions d’euros à la restructuration de sa plateforme pétrochimique de Carling, financera à hauteur de 6 millions d’euros diverses actions de redynamisation de l’Est mosellan.

Conclue avec l’Etat et le conseil régional de Lorraine dans le cadre du Pacte lorraine, cette convention volontaire de développement économique et social doit permettre d’aménager des terrains vacants, de soutenir l’implantation de nouvelles entreprises et d’aider, par le biais de prêts ou de plans de formation, les sous-traitants confrontés à la perspective de la fermeture du dernier vapocraqueur de Carling en 2016.

Lire la suite
Scroll To Top