..

Archives par mots-clés: CGT


Le CSE, outil de cohésion pour le machiniste Claas

Moselle - Automobile & Équipementiers - Management - Ressources humaines

A Metz, Usines Claas France a réuni à la rentrée son premier comité social et économique. Surmontant les appréhensions initiales, la démarche a conforté de dialogue social et modernisé les procédures de scrutin sans remettre en cause les acquis sociaux en matière de temps de travail et de rémunération.

Unique site mondial de d’assemblage de presses à balles, Usines Claas, qui emploie 370 salariés à Woippy, dans la banlieue de Metz, constitue depuis la rentrée la première des quatre entités juridiques françaises du groupe allemand à avoir fusionné le comité d’entreprise, le CHSCT et les délégués du personnel au sein d’un comité social et économique (CSE).

Lire la suite

ThyssenKrupp Presta France intègre dès aujourd’hui l’usine du futur

Moselle - Automobile & Équipementiers - Grandes écoles - Management - Ressources humaines

L’équipementier automobile mosellan engage le plus gros plan de formation de son histoire pour préparer les opérateurs aux changements induits par l’Usine du futur.

Spécialisée dans la fabrication de colonnes de direction, l’usine Thyssenkrupp Presta France, qui emploie 1 200 salariés dont 250 intérimaires à Florange (Moselle), constitue une plate-forme pilote du groupe en matière de concepts technologiques et de management.

Lire la suite

L’aciérie de Gandrange plombe toujours le paysage

Moselle - Bâtiment - Sidérurgie

Le site d’ArcelorMittal, qui employait 1.100 salariés en 2009, n’en compte plus que 350, affectés au laminoir.

Dix ans après sa fermeture, l’aciérie de Gandrange barre encore l’accès à la ville à hauteur de la voie rapide 52. Le site d’ArcelorMittal, qui employait 1.100 salariés en 2009, n’en compte plus que 350, affectés au laminoir. L’aciérie et le train à billettes restent à désosser, et le chantier donne bien du fil à retordre.

Lire la suite

Jean-Louis Malys, la réforme comme idéal

Moselle - Ressources humaines

L’ex-secrétaire national de la CFDT revendique la culture du compromis et estime que le concept de lutte des classes rend aveugle.

Quelques mois avant de quitter ses fonctions de secrétaire général de la CFDT, Jean-Louis Malys a commencé à coucher sur le papier les réflexions parfois indignées que lui inspirait l’adoption tumultueuse de la loi El Khomri.

Lire la suite

Jean-Louis Malys – « Le rôle d’un syndicat est de produire du droit »

France - Moselle - Ressources humaines

Ancien secrétaire national de la CFDT et vice-président de la caisse de retraite Arrco, Jean-Louis Malys  publie son premier ouvrage, «  Agir pour un idéal imparfait ».
Votre livre coïncide avec la réforme par ordonnance des lois travail. Quelles conclusions tirez-vous des débats soulevés depuis plus d’un an par la réforme du Code du travail ? J’ai écrit l’essentiel du livre en été 2016, dans la foulée de la loi El Khomri. Cette loi ouvrait de nouveaux espaces sur le rôle et les moyens des syndicats. Les points les plus litigieux qui figuraient dans la première version, comme le plafonnement des indemnités prud’homales ou la possibilité de négocier des accords sans les syndicats dans les petites entreprises, ont été retirés.
Lire la suite
Scroll To Top