Archives par mots-clés: CFTC


Smart France revient aux 39 heures

Moselle - Automobile & Équipementiers - Ressources humaines

Au terme de six mois d’une tension croissante, la direction de Smart France a obtenu un véritable plébiscite pour le retour aux 39 heures payées 37.

Tandis que 56 % des 800 salariés de Hambach, dont 39 % seulement des ouvriers, avaient accepté cette proposition lors du référendum organisé en septembre dernier, plus de 95 % des salariés du site mosellan ont renvoyé un avenant individuel à leur contrat de travail validant le Pacte 2020 du constructeur.

Lire la suite

Chez Smart France, le retour aux 39 heures est signé, mais pas encore applicable

Moselle - Automobile & Équipementiers - Ressources humaines

Deux des quatre syndicats du constructeur automobile mosellan Smart France ont signé l’accord sur un retour temporaire et progressif aux 39 heures. Mais l’intersyndicale CGT-CFDT, représentative de 53 % des salariés, peut faire valoir son droit d’opposition et l’accord doit encore être ratifié individuellement par 56 % des salariés.

Approuvé par 56 % des salariés le 11 septembre dernier, puis ratifié par la CFE-CGC et la CFTC ce mercredi 28 octobre, le retour aux 39 heures à Smart France semble bien engagé, mais la cause n’est pas encore tout à fait entendue.

Lire la suite

Le référendum de Smart France ouvre la boîte de Pandore

Moselle - Automobile & Équipementiers - Ressources humaines

Le retour aux 39 heures est loin d’être acquis à Smart France en dépit des 56 % de « oui » enregistrés lors de la consultation du 11 septembre dernier.

Lors de la reprise des négociations, la direction n’a pas proposé de projet d’accord qui formaliserait son intention d’augmenter le temps de travail de 12 % moyennant 6 % d’augmentation de salaire.

Lire la suite

39 heures chez Smart : un « oui » qui divise

Moselle - Automobile & Équipementiers - Ressources humaines

Malgré un vote globalement favorable des salariés, les ouvriers et la plupart des syndicats de Smart France restent hostiles à l'idée d'accepter un retour provisoire aux 39 heures. A l'usine de Hambach, 56% des salariés ont répondu "oui" aux 39 heures.

56 % des 752 salariés de Smart France à Hambach (Moselle) ont répondu favorablement à la proposition de la direction, qui souhaite passer le temps de travail à 39 heures durant deux ans.

Lire la suite
Scroll To Top