Archives par mots-clés: CFDT


Le référendum de Smart France ouvre la boîte de Pandore

Moselle - Automobile & Équipementiers - Ressources humaines

Le retour aux 39 heures est loin d’être acquis à Smart France en dépit des 56 % de « oui » enregistrés lors de la consultation du 11 septembre dernier.

Lors de la reprise des négociations, la direction n’a pas proposé de projet d’accord qui formaliserait son intention d’augmenter le temps de travail de 12 % moyennant 6 % d’augmentation de salaire.

Lire la suite

39 heures chez Smart : un « oui » qui divise

Moselle - Automobile & Équipementiers - Ressources humaines

Malgré un vote globalement favorable des salariés, les ouvriers et la plupart des syndicats de Smart France restent hostiles à l'idée d'accepter un retour provisoire aux 39 heures. A l'usine de Hambach, 56% des salariés ont répondu "oui" aux 39 heures.

56 % des 752 salariés de Smart France à Hambach (Moselle) ont répondu favorablement à la proposition de la direction, qui souhaite passer le temps de travail à 39 heures durant deux ans.

Lire la suite

Retour aux 39 heures à Smart France : un « oui » majoritaire, mais un risque de clivage

Moselle - Automobile & Équipementiers - Ressources humaines

56 % des salariés consultés par la direction de Smart France acceptent un retour progressif et temporaire aux 39 heures moyennant des garanties sur l’emploi. La réponse est majoritairement favorable parmi les cadres, employés et techniciens, mais le "non" l’emporte nettement parmi les ouvriers.

Les 800 salariés de Smart France à Hambach (Moselle) ont apporté une réponse contrastée à la proposition de leur direction, qui a organisé ce vendredi un référendum sur un retour progressif et transitoire aux 39 heures.

Lire la suite

ArcelorMittal Florange : des engagements largement dépassés

Moselle - ArcelorMittal - Investissements - Sidérurgie

Le point d’étape du comité de suivi de Florange, qui s’est réuni ce matin sur le site mosellan d’ArcelorMittal, comptabilise 93 millions d’euros d’investissements engagés et 168 millions d’euros de chantiers autorisés. L’industriel dépassera nettement les 180 millions d’euros d’investissements promis sur la période 2014/2018 : leur montant pourrait atteindre 258 millions d’euros d’ici à 2020, confirmant la pérennité d’un site qui paraissait gravement menacé voici deux ans.

La direction d’ArcelorMittal Atlantique et Lorraine (Amal) a affrété un car ce vendredi matin pour faire visiter à une trentaine d’élus, de représentants de services de l’Etat, de délégations syndicales CFDT et CFE et de journalistes quatre réalisations stratégiques des investissements réalisés courant 2014 sur le site de Florange.

Lire la suite

Retour sur l’accord expression directe et collective des salariés de Viessmann France SAS

Moselle - Industrie - Ressources humaines

Signé le 8 mars 2012, l’accord EDCS conclu entre la direction et les syndicats de l’entreprise de vente et de maintenance de chaudières constitue un nouveau canal de communication entre la direction et les salariés. Mais les relations sociales restent tendues.

Dans un contexte de fortes tensions internes, Viessmann France SAS, entreprise de commercialisation de systèmes de chauffage, avait besoin d’une soupape.

Lire la suite
Scroll To Top