..

Archives par mots-clés: centre Pompidou-Metz


Triple offensive sur le commerce messin

Metz - Interviews - Grande distribution

La Compagnie de Phalsbourg, Corio et Apsys investissent la cité mosellane pour y construire ou y rénover près de 100 000 m2.La ville n’avait pas connu une telle offensive commerciale depuis quarante ans. Passage en revue des projets.

Metz la commerçante s’endormait peu à peu sur ses lauriers. Trois princes charmants sont venus bousculer ses secteurs stratégiques. Porté par Compagnie de Phalsbourg, Waves Actisud s’apprête à déferler sur une zone périphérique quelque peu décatie. Au cœur du plateau piétonnier, le groupe franco-­néerlandais Corio achève, lui, la restructuration du centre Saint- Jacques. Dans le quartier de l’Amphithéâtre, Apsys, enfin, se propose d’ériger avec Muse le pendant commercial du Centre Pompidou-Metz.

Lire la suite

Thierry Jean, président de Metz-Métropole Moselle Congrès

« Le palais des congrès de Metz se fera »

Metz - Bâtiment - Travaux publics | Infrastructures - Urbanisme | Aménagement

Principal sujet de polémique de la campagne municipale messine, le futur palais des congrès de Metz occasionne de nouveaux remous. Patrick Weiten, président du conseil général de la Moselle, a annoncé mi-juin son retrait du plan de financement du futur équipement, qui représente un coût de 70 millions d’euros. Président de la Société publique locale Metz-Métropole Moselle Congrès (SPL M3C), Thierry Jean reste convaincu de la viabilité du projet.

Correspondances lorraines : Après le retrait du conseil général, qui devait contribuer au projet à hauteur de 10 millions d’euros, le futur palais des congrès se trouve-t-il dans l’impasse ?

Non. Le projet se fera et nous resterons dans la jauge prévue de 1 200 places. L’enveloppe globale de 70 millions d’euros initialement prévue était confortable et nous laissait un peu de marge, qui disparaît avec le retrait du conseil général.

Lire la suite

Dominique Gros approfondira les mutations urbaines

Avec 43,2 % des voix, le maire sortant socialiste Dominique Gros devance sa rivale Marie-Jo Zimmermann de 770 voix, malgré l'union de la droite traditionnelle, à l'issue d'un mandat de bâtisseur : depuis 2008, l'achèvement du centre Pompidou-Metz a précédé les grands chantiers du quartier de l'Amphithéâtre et des deux lignes de bus à haut niveau de service Mettis.
La transformation des environs de la gare centrale continuera à mobiliser le BTP durant les six prochaines années...
Lire la suite
Scroll To Top