Archives par mots-clés: Carling


A Carling, la plateforme pétrochimique engloutit du béton

Moselle - Construction - Investissements - Pharmacie | Chimie

Arrivé à mi-parcours, le Projet d’avenir présenté par Total fin 2013 pour relancer la compétitivité de la plateforme pétrochimique de Carling (Moselle) se traduit par un investissement de 180 millions d’euros dont les deux tiers seront concrétisés d’ici à la fin de l’année.

Le groupe lance entre autres la construction de deux nouvelles unités de production respectivement dédiées aux résines dites « C4 » et au polypropylène compound (PPC) et conforte les capacités logistique du site. Dénommé « Caroline », ce projet mobilise 40 millions d’euros.

Lire la suite

Le projet d’avenir de Total prend forme sur la plateforme de Carling

Moselle - Investissements - Pharmacie | Chimie

18 mois après l’annonce de la fermeture du dernier vapocraqueur de sa plateforme mosellane, Total a effectué le 25 mars dernier un point d’étape de son Projet d’avenir pour Carling.

Le groupe a passé de 160 à 180 millions d’euros l’investissement consacré à la reconfiguration du site et confirme son intention de le repositionner vers des produits plus haut de gamme.

Lire la suite

Total réinjecte un avenir à la plateforme de Carling

Moselle - Bâtiment - Investissements - Pharmacie | Chimie - Ressources humaines

Le groupe Total a engagé 180 millions d’euros d’investissements sur la plate-forme de Carling/Saint-Avold (Moselle). Le site mosellan, qui emploie 550 salariés, doit renouer avec la compétitivité, s’imposer en centre de référence européen pour les résines d’hydrocarbures et conforter ses positions de leader des polymères pour le groupe en Europe.

Présenté en septembre 2013 dans la foulée de l’annonce de la fermeture du dernier vapocraqueur, le projet d’avenir de Total pour Carling/Saint-Avold (Moselle) arrive à mi-parcours et s’avère conforme aux promesses de l’industriel, voire légèrement en deçà.

Lire la suite

Total veut redynamiser Carling

Moselle - Pharmacie | Chimie

Le groupe Total, qui consacre 160 millions d’euros à la restructuration de sa plateforme pétrochimique de Carling, financera à hauteur de 6 millions d’euros diverses actions de redynamisation de l’Est mosellan.

Conclue avec l’Etat et le conseil régional de Lorraine dans le cadre du Pacte lorraine, cette convention volontaire de développement économique et social doit permettre d’aménager des terrains vacants, de soutenir l’implantation de nouvelles entreprises et d’aider, par le biais de prêts ou de plans de formation, les sous-traitants confrontés à la perspective de la fermeture du dernier vapocraqueur de Carling en 2016.

Lire la suite
Scroll To Top