..

Archives par categorie: Projets urbains


La Solorem, artisan de la reconfiguration du Grand Nancy

Nancy - Habitat - Urbanisme | Aménagement

La métropolisation imminente du Grand Nancy galvanise la Solorem, aménageur historique de la communauté urbaine.

Dans le quartier Rives de Meurthe, la société d’économie mixte expérimente un nouveau dispositif, le Projet partenarial urbain (PUP) pour poursuivre l’aménagement engagé dans les années 1990 sous l’égide de l’architecte paysagiste Alexandre Chemetoff.

Lire la suite

Pierre Cuny, maire de Thionville

« Je veux créer une gare biface »

Transfrontalier - Luxembourg - Thionville - Travaux publics | Infrastructures - Urbanisme | Aménagement

Successeur d’Anne Grommerch, décédée en avril 2016, à la mairie de Thionville et à la présidence de la communauté d’agglomération Portes de France – Thionville, Pierre Cuny (LR) présente les projets de sa mandature.

Quelle position défendrez-vous dans le cadre du comité de pilotage de l’A 31bis qui débutera ses travaux en septembre ?

Si nous misons uniquement sur l’Etat pour financer l’infrastructure, nous en serons encore au même stade dans 30 ans. L’option du péage pose un problème, car on ne pas accepter que les frontaliers payent pour aller travailler.

Lire la suite

Vincent Gross, directeur général du Sillon lorrain

« Pour échanger, il faut commencer par donner »

Meurthe et Moselle - Moselle - Nancy - Thionville - Vosges - Grandes écoles - Université - Urbanisme | Aménagement

« La métropolisation confère à Nancy une fonction particulière au service de l’ensemble du Sillon lorrain. Le rôle d’une métropole n’est pas seulement de créer des richesses, mais aussi de les redistribuer. Nous sommes passés d’une logique d’accumulation et de transmission des richesses à un fonctionnement de flux et de réseaux. Aucun des partenaires du Sillon lorrain n’existerait sans les autres.  Le Sillon lui-même a vocation à s’élargir et poursuivre son approche réticulaire au-delà des quatre villes.

Pour échanger, il faut commencer par donner. Par exemple, les fonctions universitaires et hospitalières de Nancy ont largement dépassé l’agglomération et ont apporté savoir et santé bien-au-delà de son territoire », Vincent Gross, directeur général du Sillon lorrain
Lire la suite

La Caisse des dépôts accompagne le renouveau de Lunéville

Meurthe et Moselle - Habitat - Urbanisme | Aménagement

Une convention tripartite « démonstrateur redynamisation de centre ancien » associe depuis mi-juillet Lunéville et la communauté de communes du Lunévillois, la Caisse des Dépôts et la préfecture de Meurthe-et-Moselle.

Porteuse d’un projet de développement global, l’intercommunalité de 29 000 habitants située à 30 kilomètres de Nancy correspond aux critères définis par le Commissariat général à l’Egalité des territoires, qui se propose d’accompagner dans un premier temps dix centre-bourgs français souhaitant expérimenter de nouvelles formes de revitalisation.

Lire la suite

SaarMoselle – Un rapprochement au long cours

Transfrontalier - Moselle - Sarre - Après-mines - Tourisme - Urbanisme | Aménagement

Lors de sa création, l’Eurodistrict SaarMoselle espérait fédérer un espace binational de 700 000 habitants autour de grands projets. Six ans plus tard, ces ambitions ont été revues à la baisse, mais la coopération ne s’est pas essoufflée. La jeune assemblée pose patiemment les jalons d’une harmonisation territoriale transfrontalière.

La marche était sans doute trop haute. En 2010, les fondateurs de l’Eurodistrict SarreMoselle se donnaient 15 ans pour transformer un territoire de 1 460 km2 meurtri par les séquelles de l’industrie lourde en îlot binational de prospérité et de modernité.

Lire la suite

Jean Peyrony, directeur général de la Mission opérationnelle transfrontalière

« Le Grand Est constitue la référence française de la coopération transfrontalière »

Correspondances transfrontalières - France - Grand Est - Luxembourg - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Suisse - Wallonie - Urbanisme | Aménagement

Ancien chargé de mission pour la coopération territoriale à la Datar, Jean Peyrony dirige la Mission opérationnelle transfrontalière. Pilotée par le Commissariat général à l'Egalité des Territoires, la Caisse des Dépôts, le Ministère des Affaires étrangères et le Ministère de l’Intérieur, cette structure joue depuis une vingtaine d’années un rôle d’assistance et de mise en réseau.

Observateur avisé des coopérations transfrontalières françaises et européennes, le directeur de la MOT confirme le rôle moteur du Grand Est dans ce domaine, mais s’inquiète du recul de l’idée européenne.

Compte tenu de la multiplicité de ses coopérations avec quatre pays, le Grand Est occupe-t-il une place particulière parmi les autres régions frontalières de France ?

La région est en droit de revendiquer la réalité de son intégration transfrontalière. L’Alsace, la Lorraine et la Champagne-Ardenne étaient toutes les trois membres de la MOT. La coopération franco-allemande fonctionne depuis plusieurs décennies et les deux grands pôles frontaliers, le Rhin supérieur et la Grande Région, n’ont pas attendu les fonds européens pour communiquer entre eux.

Lire la suite
Scroll To Top