..

Archives par categorie: Université


François Grosdidier, maire de Metz, président de Metz Métropole

« Je souhaite que d’avantage de Messins travaillent au Luxembourg »

Luxembourg - Sarre - Metz - Université

Ancien fonctionnaire territorial, François Grosdidier a obtenu son premier mandat local 1989 en devenant conseiller municipal de Metz à l’âge de 28 ans.

Successivement vice-président du conseil régional de Lorraine (de 1992 à 2004), député de la Moselle (de 1993 à 1997, puis de 2002 à 2011), maire de Woippy (de 2001 à 2017), conseiller général (en 2011), puis élu sénateur de la Moselle en 2011, il est depuis cet été maire de Metz et président de Metz Métropole.

Le nouvel édile livre à Correspondances son approche de la coopération transfrontalière.

Vous situez-vous dans la continuité de votre prédécesseur Dominique Gros dans vos relations avec le Luxembourg ?

Je me situe en rupture, car je ne considère pas que le Luxembourg nous porte un préjudice qui demanderait réparation. Je ne suis pas dans ce type de rapports, alors même que le Luxembourg assure des revenus à 100.000 Mosellans dont 5.000 Messins et 7.000 métropolitains. Sans ces emplois, nous serions moins prospères ou en plus grande difficulté.

Je souhaite que d’avantage de Messins travaillent au Luxembourg. Nous conservons un taux de chômage de 10 %, alors que nous disposons de deux marchés de l’emploi. Nous devrions donc avoir l’un des taux de chômage les plus bas du pays. Ma préoccupation est que les travailleurs frontaliers puissent continuer à travailler au Luxembourg tout en vivant à Metz et dans la métropole, ce qui suppose des modes de transport et de locomotion plus fluides.

Lire la suite

Michel Kalika, président du Business Science Institute

« Lors de notre semaine internationale à Wiltz, il ne manquera que l’informel »

Luxembourg - Grandes écoles - Management - Ressources humaines

Professeur émérite à l’IAE Lyon School of Management et ancien directeur de l’IAE de Strasbourg, Michel Kalika préside aujourd’hui le Business Science Institute, un programme international d’Executive DBA basé au Luxembourg. Implanté au château de Wiltz, au Luxembourg, l’institut organise du 28 septembre au 1er octobre 2020 sa Semaine internationale, qui se tiendra pour la première fois à distance.

Quels seront les temps forts de la Semaine internationale du BSI ?

Le 1er octobre, nous accueillerons pour notre conférence de clôture Yves Pigneur, professeur à HEC Lausanne, qui figure dans le classement des 50 premiers penseurs mondiaux du management. Le BSI le nommera à cette occasion docteur honoris causa. Cette distinction honorifique nous permet de rendre hommage à cet auteur traduit en 30 langues, publié à 10 millions d’exemplaires et dont se revendiquent cinq millions d’utilisateurs. C’est la première fois que nous accueillons une personnalité de cette envergure, qui a su démontrer que la recherche académique en management porte des fruits.

Lire la suite

Gemm_Est réinvente la térébenthine locale

Lorraine - Grandes écoles - Laboratoires de recherche - Pharmacie | Chimie

Six laboratoires du Grand Est, dont l'Inrae, entendent faire réémerger la pratique ancestrale du gemmage, qui consiste à « saigner » des résineux pour extraire de leur gemme des molécules de grand intérêt. Le programme de recherche ExtraFort_Est, qui réunit les acteurs régionaux de la chimie du bois, a achevé à la mi-septembre ses premiers tests sur une trentaine d'arbres de cinq essences.

La térébenthine des Vosges n'est plus qu'un lointain souvenir, mais six laboratoires du Grand Est entendent faire réémerger la pratique ancestrale qui consiste à « saigner » des résineux pour extraire de leur gemme des molécules de grand intérêt.

Lire la suite

Frédérique Seidel, secrétaire générale de l’Université de la Grande Région

« Nous avons tant besoin d’étudiants européens ! »

Transfrontalier - Bade - Wurtemberg - Lorraine - Luxembourg - Sarre - Wallonie - Grandes écoles - Université

Ex-coordinatrice du réseau de villes Quattropole, puis directrice du GIP Interreg Saarland-Moselle-Lorraine-Westpfalz, Frédérique Seidel assume depuis 2016 la fonction de secrétaire générale de l’Université de la Grande Région (UniGR).

Ce groupement de six universités implantées dans quatre pays (*) a renforcé ses coopérations durant la crise sanitaire. Soutenu par l’Union européenne, il contribue à la visibilité de la Grande Région tout entière.

Pourquoi l’UniGR s’est-elle ouverte cet été à la grande école de sciences appliquée htw saar?

Il ne s’agit pas d’une adhésion, mais d’une convention avec un partenaire naturellement transfrontalier. La htw saar a créé 12 cursus transfrontaliers pionniers qui s’ajoutent aux 18 que proposaient déjà les membres fondateurs. Cette offre unique en Europe contribue non seulement à la visibilité de l’Université de la Grande Région, mais aussi, à celle de la Grande Région elle-même.

Lire la suite

Traire des plantes par les racines pour maquiller, soigner, etc.

Nancy - Biodiversité - Grandes écoles - Pharmacie | Chimie

La biotech Plant Advanced Technologies commercialise depuis quinze ans des molécules végétales qu'elle obtient en sollicitant les racines des plantes. L'industrie cosmétique, mais aussi les laboratoires pharmaceutiques et les groupes agroalimentaires s'intéressent à cette ressource rare.

« Les plantes ont horreur de la nature. » Cette assertion prêtée à un horticulteur néerlandais guide depuis quinze ans l'entreprise de biotech Plant Advanced Technologies ( PAT ), détentrice du brevet de « plantes à traire ».

Lire la suite

Après la crise sanitaire, la coopération sarro-mosellane se remet sur les rails

Transfrontalier - Moselle - Sarre - Projets urbains - Université

Ministre-président de la Sarre, Tobias Hans a dédié son premier déplacement hors frontières à Patrick Weiten, président du conseil départemental de la Moselle. Empreinte d’amitié et d’émotion, la visite a permis aux deux hommes de tirer les enseignements d’une crise sanitaire qui a entravé l’unité sarro-mosellane et de retravailler le tracé d’une coopération renforcée.

A l’issue de la matinée de travail organisée à Metz le 26 juin 2020, Patrick Weiten, président du conseil départemental de la Moselle et Tobias Hans, ministre président de Sarre, ont tenu des propos d’une tonalité inhabituelle lors d’une conférence de presse.

 « Tu as sauvé la vie de Mosellans. » Patrick Weiten.

Lire la suite
Scroll To Top