..

Archives par categorie: Université


Déchets : Valo va renforcer son site de traitement des plastiques durs

Meurthe et Moselle - Moselle - Bâtiment - Environnement - Ressources humaines - Université lorraine

Le groupe coopératif basé en Moselle a levé près de 500.000 euros d'épargne citoyenne pour compléter un investissement de 4 millions d'euros. Il va réaménager son centre de valorisation de plastiques durs et ouvrir une plateforme de déchets de chantier novatrice.

Spécialiste de la valorisation des déchets basé à Florange (Moselle) depuis vingt ans, le groupe coopératif Valo a bouclé cet été auprès de la plateforme Lita.co , dédiée à la finance durable, une levée de fonds prometteuse.

Lire la suite

Cirkla veut valoriser le sable et les matériaux nobles

France - Région Grand-Est - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Transfrontalier - Wallonie - Bade - Wurtemberg - Construction - Écoconstruction - Environnement - Grandes écoles - Laboratoires de recherche

Sous l'égide de l'université de Liège, les chercheurs de quatre universités frontalières, dont celle de Lorraine, mutualisent leurs connaissances pour préserver les déchets géosourcés issus du bâtiment. Le nouveau centre de recherches Cirkla espère décrocher des contrats d'un montant de 5 à 10 millions en cinq ans.

Au coeur de l'ex-Communauté européenne de l'acier et du charbon (Ceca), les chercheurs de l'Uni-GR, qui regroupe sept universités réparties entre la Lorraine, la Sarre, la Rhénanie-Palatinat, le Luxembourg et la Wallonie, lancent un programme commun dédié à la préservation des déchets géosourcés issus du bâtiment.

Lire la suite

L’IBA Alzette-Belval expérimente la préfiguration en temps de crise sanitaire

Transfrontalier - Lorraine - Projets urbains - Université

Lancée fin janvier 2020, la mission de préfiguration de l'IBA Alzette-Belval contourne les obstacles liés aux confinements à répétition pour faire progresser l'idée d'une exposition architecturale et urbaine au long cours. Les acteurs locaux semblent favorables à une initiative qui ferait avancer d'un cran la coopération transfrontalière franco-luxembourgeoise.

Le 30 janvier 2020 s'est engagée sur l'espace Alzette-Belval, à cheval sur le nord lorrain et le sud du Luxembourg, une mission de préfiguration particulièrement expérimentale.

Lire la suite

La recherche participative traque les tiques avec l’Inrae à Nancy

Nancy - Laboratoires de recherche - Université lorraine - Santé

Le projet Tiquojardin mobilise les Nancéiens pour mieux cerner le risque de piqûres de tiques dans leur propre jardin. Outre la maladie de Lyme, ces insectes véhiculent une quarantaine d'autres agents pathogènes qui risquent d'évoluer avec le réchauffement climatique.

Depuis début mai, une centaine de Nancéiens traînent un drap blanc dans leur jardin pour « ratisser » des tiques qu'ils enverront, dûment encapsulées, à l'Inrae Grand Est, jusqu'en juillet 2022. Les chercheurs du laboratoire de Champenoux, près de Nancy, identifieront les bactéries pathogènes et rangeront ces insectes dans la « tiquothèque » de 50.000 spécimens collectés depuis 2017 dans le cadre du programme national Citique.

Lire la suite

StemInov combat le choc septique grâce aux cellules-souches

Nancy - Pharmacie | Chimie - Université lorraine

Des cellules mésenchymateuses provenant de cordons ombilicaux permettent de cibler les organes lésés par l'inflammation et de réguler la réponse de l'organisme.

Méconnu et dépourvu de traitement spécifique, le choc septique constitue une affection létale dans 40 % des cas et même, la première cause de mortalité dans les blocs de réanimation. En 2017, une thésarde de l'université de Lorraine a démontré l'efficacité, sur la souris et le cochon, d'un biotraitement élaboré à partir de cellules-souches mésenchymateuses.

Lire la suite

Imprimer du mobilier en 3D avec des bouchons ou des masques usagés

Nancy - Plasturgie - Université lorraine

Le Lorraine Fab Living Lab a acquis la première imprimante Gigabot X de la société américaine RE3D en Europe, pour contribuer au projet Inedit qui expérimente la conception participative de mobilier en circuits courts. Les premiers résultats vont être présentés à la Commission européenne fin avril.

Le challenge du projet européen Inedit, qui consiste à mobiliser la créativité des « makers » au service des PME/PMI de l’industrie du meuble, ne pouvait que séduire le Lorraine Fab Living Lab (LF2L).

Lire la suite
Scroll To Top