..

Archives par categorie: Université


Forêt : la crise des scolytes impose des convois de bois des Vosges aux Landes

Lorraine - Vosges - Bois | Papier - Environnement - Université lorraine

Les forestiers privés organisent des convois d'épicéas entre les Vosges et les Landes pour écouler leur bois hors des marchés saturés du Grand Est. Le ministère de l'Agriculture débloque 16 millions d'euros pour les aider à surmonter la crise sanitaire des scolytes et à préparer le reboisement.

A force de ronger l'écorce des épicéas du Grand Est, les scolytes auront ouvert une nouvelle route du bois. Depuis cet automne, des convois ferroviaires relient la gare de Raon-l'Etape, au coeur du massif vosgien, à la plate-forme de Smurfit Kappa, qui produit des papiers d'emballage à base de cellulose de pin à Facture, dans les Landes.

Lire la suite

Laurent Hénart, capitaine des Voies navigables de France

Nancy - Portraits - Travaux publics | Infrastructures - Université lorraine

Ce Lorrain, maire de Nancy et coprésident du Mouvement radical, a pris, pour cinq ans, la tête des Voies navigables de France, l'établissement public de droit privé, qui emploie 4.300 personnes, gère les 6.700 kilomètres de fleuves, canaux et rivières du pays.

En 2002, Laurent Hénart comptait parmi les plus jeunes députés de France. Et déjà, ce Lorrain, devenu, entre-temps, maire de Nancy et coprésident du Mouvement radical, planchait sur le fluvial. A l'époque, il pilotait le groupe d'études parlementaires Voies navigables et transports multimodaux.

Lire la suite

Julia Hartnik, co-fondatrice de K8 – Institut für strategische Ästhetik

«  Dans les années 20, l’électrification a suscité autant de  bouleversements que le digital aujourd’hui »

Transfrontalier - Lorraine - Luxembourg - Sarre - Wallonie - Interviews - Laboratoires de recherche - Numérique | Presse - Tourisme | Culture

Après des études de lettres à Bordeaux, un diplôme de management culturel à Berlin, Julia Hartnick a assuré des fonctions de coordinatrice en Moselle et en Sarre. En 2015, elle a cofondé avec Soenke Zehle K8 – Institut für strategische Ästhetik, un think tank scientifique et culturel sans équivalent en Allemagne. Emanation de l’académie d’art sarroise Bildenden Künste Saar (HBK), la structure de 9 salariés étudie l’impact de la digitalisation sous un angle pluridisciplinaire. Après le projet Resonanzen, consacré à l’architecture sarroise de l’immédiat après-Guerre, K8 entend démontrer avec « Maschinenraüme » (la Salle des machines) les étonnantes corrélations entre les années 1920 et 2020.

K8 est partenaire de l’exposition « Les années 20 en Sarre », qui s’est ouverte ce 19 octobre 2019 au musée historique de la Sarre (1). En quoi cette participation consiste-t-elle ?

Nous apportons quatre modules à l’exposition. La station « électrification » invite le visiteur à entrer dans une station d’électricité pour percevoir les notions de réseaux et d’interdépendance qui sont apparus à cette époque. La station « cinéma du vingtième siècle » montre la richesse de l’offre cinématographique des années 20 : en trois ans de recherches, nous avons trouvé la trace de plus de 700 films projetés à Sarrebruck, qui vont du divertissement aux productions internationales en passant par les documentaires ou les films expérimentaux.

Lire la suite

Uschi Macher, directrice de la coopération culturelle internationale au ministère de la Culture de la Sarre

« Tout ce que l’on peut réaliser ici peut être un exemple pour l’Europe »

Transfrontalier - Lorraine - Luxembourg - Région Grand-Est - Sarre - Grandes écoles - Tourisme | Culture - Université

Originaire de Felsberg, près de Sarrelouis, francophile, francophone et frontalière dans l’âme, Uschi Macher est devenue la « Madame France » du ministère de la Culture de la Sarre, auquel elle apporte depuis plus de 30 ans son énergie, son pragmatisme et son idéalisme. L’ancienne chargée des relations publiques du faïencier Villeroy & Boch est entrée en fonction au Land de Sarre en 1983, et s’estime toujours aussi chanceuse d’exercer un métier où elle n’a pas à choisir entre les Beaux-arts, la littérature, la musique, le théâtre ou le patrimoine pour assouvir une passion intacte.

La Sarre assume depuis début 2019 la présidence de la Grande Région. Comment comptez-vous réveiller la dimension culturelle de cette organisation ?

Pendant quatre ans, l’espace culturel de la Grande Région, structure juridique qui réunit les administrations culturelles de ses six composantes, n’a pas été très visible. Cette année et l’an prochain, nous allons relancer des conférences thématiques sur les questions de la musique, de la littérature des beaux-arts ou du travail de mémoire.

Lire la suite

Sidérurgie : la vallée de la Fensch, futur creuset du digital

Moselle - Bâtiment - Laboratoires de recherche - Université lorraine - Numérique | Presse - Sidérurgie

ArcelorMittal a déjà identifié nombre de thématiques sur lesquelles les start-up seront invitées à plancher dans le futur Digital Lab.

Vingt ans après la reprise par Mittal de l'aciérie de Gandrange, qui constitua le point d'entrée du sidérurgiste indien en France, trois virages stratégiques traduisent le repositionnement d'ArcelorMittal dans l'Hexagone.

Lire la suite

Sigrid Jost, cofondatrice du Saarländisches Filmbüro

« Le film raconte mieux que le livre l’industrie lourde de la Grande Région »

Transfrontalier - Lorraine - Luxembourg - Sarre - Wallonie - Après-mines - Numérique | Presse - Tourisme | Culture - Université

Sigrid Jost était déjà une professionnelle de l’audiovisuel lorsqu’elle a cofondé en 1988 le Saarländisches Filmbüro pour favoriser la production indépendante régionale. Haut lieu de la coopération transfrontalière en matière de cinéma et d’audiovisuel, l’association basée à Sarrebruck conserve 3.500 films en lien avec la Grande Région consultables à des fins de recherche.

Passionnée par les identités régionales, Sigrid Jost trouve dans la Grande Région un espace riche et diversifié en phase avec son militantisme transfrontalier.

Le Saarländisches Filmbüro compte mettre en ligne d’ici à la fin de l’année un répertoire documenté des films et documentaires sarrois, lorrains, belges et luxembourgeois consacrés à l’histoire industrielle de la Grande Région. Pourquoi avoir engagé cette démarche ?

Cette mission nous a été confiée par le ministère sarrois de la Culture et de la formation dans le cadre du projet Interreg Pierres numériques, avec Image Est côté français. Nous travaillons sur ce thème depuis plus de vingt ans.

Lire la suite
Scroll To Top