..

Archives par categorie: Sarre


Les alliances bancaires se renforcent au long des frontières du Grand Est

Transfrontalier - Alsace - Lorraine - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Banques | Assurances

Un nouveau partenariat lie la Banque Populaire Alsace-Lorraine-Champagne et SaarLB, tandis que la Caisse d'Epargne Grand Est Europe s'appuie sur le réseau des Spaarkassen pour développer ses services outre-Rhin.

Lors de la présentation des résultats de son établissement, Dominique Wein, directeur général de la Banque populaire Alsace-Lorraine-Champagne, a annoncé un nouvel objectif clef :

Lire la suite

Laurent Thurnherr, directeur de la Maison de Robert Schuman et du musée de Gravelotte

« L’Europe, c’est une culture qui diffère, mais avec des racines communes depuis l’Antiquité »

Transfrontalier - Moselle - Sarre - Tourisme | Culture

Historien et historien d’art, Laurent Thurnherr assure depuis 2017 la direction de la Maison de Robert Schuman à Scy-Chazelles et celle du musée départemental de la Guerre de 1870 et de l'Annexion à Gravelotte. Complémentaires, ces deux sites du conseil départemental de la Moselle assurent une fonction pédagogique, scientifique et citoyenne.

Vous avez bouclé ce dimanche 12 mai 2019 la deuxième édition de la Semaine de l’Europe à la Maison de Robert Schuman. Quel est le but de cette initiative ?

Le site a vocation à faire connaître Robert Schuman, instigateur de l’Europe, mais aussi l’Europe elle-même, son histoire, sa culture, ses racines et son développement. Au cours de la Semaine de l’Europe, nous avons organisé une série de conférences et de spectacles d’art vivant dans les jardins de la Maison.

Lire la suite

Claude Frisoni, écrivain et acteur

« On ne peut pas demander à la culture de réussir là où le reste a échoué »

Transfrontalier - Lorraine - Luxembourg - Sarre - Tourisme | Culture

Ecrivain, acteur et régisseur, Claude Frisoni a réalisé l’essentiel de sa carrière au Luxembourg. Frontalier dans l’âme, ce Lorrain est devenu directeur adjoint du centre culturel français au Grand-Duché, directeur de l’Agence luxembourgeoise d’action culturelle, puis directeur général du centre culturel de l’abbaye de Neumünster à Luxembourg-ville jusqu’à son départ en retraite en 2014. Coordonnateur de l’année 1995, capitale européenne de la Culture, il porte un regard acéré sur l’évolution de la relation culturelle franco-luxembourgeoise.

Vous interprétez jusqu’au 9 mai un one-man show, « Mais sois sans tweet », et une pièce de théâtre, « Les héros sont fatigants », au théâtre national du Luxembourg et à l’abbaye de Neumünster. La représentation prévue à l’occasion de la Fête du Travail et des Cultures du 1er mai a été annulée pour cause de deuil national, ainsi que la Nuit de la Culture d’Esch le 4 mai, car c'était le jour des obsèques du Grand-Duc. Comprenez-vous cette décision ?

Ce n’est pas rendre hommage au Grand-Duc que d’annuler la nuit de la Culture, qui devait commencer alors que les obsèques étaient achevées. Jean de Luxembourg était un homme avenant, ouvert à la culture. Quand il a débarqué en Normandie avec les Américains, on le surnommait Johnny.

Lire la suite

Laura Tomassini, chef de projet du magazine Extra

« Les trois quotidiens qui portent Extra ont conscience qu’il s’agit d’un média unique »

Transfrontalier - uxembourg - Sarre - Metz - Moselle - Numérique | Presse

Journaliste free-lance, Laura Tomassini assure depuis janvier 2017 la direction d’Extra, supplément trimestriel trilingue publié en français, en allemand et en luxembourgeois par le Républicain lorrain, la Saarbrücker Zeitung et le Tageblatt. Rédigé par des lycéens et étudiants des trois pays, cette publication tirée à 400.000 exemplaire constitue depuis 15 ans un modèle unique de coopération médiatique transfrontalière.

Votre numéro d’avril 2019 consacre sa Une aux élections européennes. Constatez-vous des divergences d’approche entre les jeunes Français, Allemands et Luxembourgeois sur cette thématique ?

Pas tellement. Quelle que soit leur nationalité, les jeunes rédacteurs d’Extra aiment l’idée d’une Europe ouverte. Ils viennent d’une région frontalière, sont généralement bilingues ou trilingues et apprécient la notion de coopération.

Lire la suite

Le traité d’Aix-la-Chapelle veut doper l’emploi et la formation

Transfrontalier - Bade - Wurtemberg - Lorraine - Luxembourg - Région Grand-Est - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Wallonie - Formation - Grandes écoles - Ressources humaines - Université

Le traité d’Aix-la-Chapelle préconise le rapprochement des formations et des diplômes, pose les jalons d’une nouvelle gouvernance et permet d’expérimenter des zones économiques binationales. Dans le Grand Est, les acteurs de la coopération transfrontalière accueille cette évolution avec un optimisme - et perplexité.

Non, le traité d’Aix-la-Chapelle ne livrera pas l’Alsace-Lorraine à l’Allemagne ! Cette réactualisation du traité de l’Elysée, qui entre en application au 1er avril, entérine simplement une volonté accrue de coopération franco-allemande, notamment en matière de formation et d’intégration économique.

Lire la suite

L’Eurozone de Forbach a essuyé les plâtres

Transfrontalier - Moselle - Sarre - Industrie - Ressources humaines - Services

Voici 20 ans, l’utopie d’une zone économique binationale a achoppé sur les législations fiscales et sociales de la France et de l’Allemagne. Mais l’Eurozone de Forbach demeure un creuset de la coopération économique et sociale entre la Sarre et la Moselle Est.

Les promoteurs de l’Eurozone Forbach-Sarrebruck » ont-ils eu raison trop tôt ? Voici 20 ans, la Communauté d’Agglomération de Forbach (Caf), le Land de Sarre, le département de la Moselle et ville de Sarrebruck n’ont pas ménagé leurs efforts pour ancrer une zone d’activité binationale sur une friche minière chevauchant la frontière.

Lire la suite
Scroll To Top