..

Archives par categorie: Sarre


Covid : la France impose des tests PCR aux frontaliers en Moselle

Transfrontalier - Moselle - Sarre

Les voyageurs passant de la Moselle à la Sarre pour raisons non professionnelles devront présenter un test PCR de moins de 72 heures, et de moins d'une semaine pour les travailleurs frontaliers. Les mesures sanitaires referment les frontières dans un espace qui pensait les avoir abolies.

Étonnant contre-pied que l'annonce, par Olivier Véran et Clément Beaune, de l'obligation pour les ressortissants français se déplaçant en Allemagne pour des motifs non professionnels de présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures, et de moins d'une semaine pour les travailleurs frontaliers.

Lire la suite

Gilbert Schuh, président de l’eurodistrict SaarMoselle

« Nous devons être plus ambitieux »

Transfrontalier - Moselle - Sarre - Projets urbains - Travaux publics | Infrastructures

Maire de Morsbach depuis 1995, délégué à la coopération transfrontalière au conseil départemental de la Moselle et vice-président de la communauté d’agglomération Forbach Portes de France, Gilbert Schuh est revenu fin novembre 2020 à la présidence de l’eurodistrict SaarMoselle, qu’il a déjà occupée de 2012 à 2014. Entré en politique par conviction européenne, l’élu centriste est l’une des chevilles ouvrières de cette institution transfrontalière fondée voici dix ans.

Quel sera le projet phare de votre nouveau mandat ?

Il s’agira du projet Geko (gesundheitkoopération), piloté par l’Eurodistrict pour renforcer les coopérations sanitaires entre la Sarre et la Moselle. Cofinancé par l’Agence régionale de santé du Grand est et par le ministère sarrois de la Santé, ce projet Interreg doté d’un budget d’un million d’euros doit contribuer à digitaliser les données des hôpitaux et des caisses d’assurance maladie, faciliter la gestion de crise et renforcer le réseau transfrontalier de soins. Il prolonge la convention sanitaire Mosar, qui a notamment permis la prise en charge des patients mosellans atteints de maladies cardiovasculaires à la clinique spécialisée de Volklingen. Les échanges impliqueront désormais le service de médecine nucléaire de l’hôpital de Sarreguemines et le centre de réhabilitation fonctionnelle de Freyming-Merlebach. Il pourrait aussi d’étendre aux pompiers et aux services de secours.

What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail
Lire la suite

Andrea Brück, directrice d’abc context media consulting

« En période d’insécurité, il faut communiquer davantage »

Transfrontalier - Bade - Wurtemberg - Lorraine - Luxembourg - Région Grand-Est - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Interviews - Services - Tourisme | Culture

Basée dans le Bade-Wurtemberg et répartie entre les bureaux Bade-Alsace et Sarre-Lor-Lux, abc context constitue l’une des rares agences de communication spécifiquement transfrontalière. Au cours d’une année 2020 hors-normes, sa directrice Andrea Bruck a observé les répercussions de la crise sanitaire sur les professionnels de la culture, du tourisme et de l’événementiel, qui constituent l’essentiel de la clientèle de l’agence.

Pourquoi abc context a-t-elle lancé courant novembre 2020 son propre blog ?

Au départ est née l’idée de créer un blog dédié à notre spécialité, la communication transfrontalière en général. Nous souhaitions expliquer ce que signifie la communication transfrontalière, quels sont les thèmes abordés et les tâches qui nous sont confiées au fil de notre travail quotidien avec des clients issus de l’espace frontalier. A quoi doit-on faire attention par exemple lors de la sélection des sujets, de la rédaction et de la création de fichiers des destinataires. En cette année particulière qu’est 2020, certains sujets politiques et sociaux, qui nous ont aussi affecté, seront intégrés dans le blog.

Lire la suite

François Grosdidier, maire de Metz, président de Metz Métropole

« Je souhaite que d’avantage de Messins travaillent au Luxembourg »

Luxembourg - Sarre - Metz - Université

Ancien fonctionnaire territorial, François Grosdidier a obtenu son premier mandat local 1989 en devenant conseiller municipal de Metz à l’âge de 28 ans.

Successivement vice-président du conseil régional de Lorraine (de 1992 à 2004), député de la Moselle (de 1993 à 1997, puis de 2002 à 2011), maire de Woippy (de 2001 à 2017), conseiller général (en 2011), puis élu sénateur de la Moselle en 2011, il est depuis cet été maire de Metz et président de Metz Métropole.

Le nouvel édile livre à Correspondances son approche de la coopération transfrontalière.

Vous situez-vous dans la continuité de votre prédécesseur Dominique Gros dans vos relations avec le Luxembourg ?

Je me situe en rupture, car je ne considère pas que le Luxembourg nous porte un préjudice qui demanderait réparation. Je ne suis pas dans ce type de rapports, alors même que le Luxembourg assure des revenus à 100.000 Mosellans dont 5.000 Messins et 7.000 métropolitains. Sans ces emplois, nous serions moins prospères ou en plus grande difficulté.

Je souhaite que d’avantage de Messins travaillent au Luxembourg. Nous conservons un taux de chômage de 10 %, alors que nous disposons de deux marchés de l’emploi. Nous devrions donc avoir l’un des taux de chômage les plus bas du pays. Ma préoccupation est que les travailleurs frontaliers puissent continuer à travailler au Luxembourg tout en vivant à Metz et dans la métropole, ce qui suppose des modes de transport et de locomotion plus fluides.

Lire la suite

Frédérique Seidel, secrétaire générale de l’Université de la Grande Région

« Nous avons tant besoin d’étudiants européens ! »

Transfrontalier - Bade - Wurtemberg - Lorraine - Luxembourg - Sarre - Wallonie - Grandes écoles - Université

Ex-coordinatrice du réseau de villes Quattropole, puis directrice du GIP Interreg Saarland-Moselle-Lorraine-Westpfalz, Frédérique Seidel assume depuis 2016 la fonction de secrétaire générale de l’Université de la Grande Région (UniGR).

Ce groupement de six universités implantées dans quatre pays (*) a renforcé ses coopérations durant la crise sanitaire. Soutenu par l’Union européenne, il contribue à la visibilité de la Grande Région tout entière.

Pourquoi l’UniGR s’est-elle ouverte cet été à la grande école de sciences appliquée htw saar?

Il ne s’agit pas d’une adhésion, mais d’une convention avec un partenaire naturellement transfrontalier. La htw saar a créé 12 cursus transfrontaliers pionniers qui s’ajoutent aux 18 que proposaient déjà les membres fondateurs. Cette offre unique en Europe contribue non seulement à la visibilité de l’Université de la Grande Région, mais aussi, à celle de la Grande Région elle-même.

Lire la suite

Hydrogène : vers un réseau entre la Moselle, la Sarre et le Luxembourg

Transfrontalier - Lorraine - Luxembourg - Sarre - Énergie - Travaux publics | Infrastructures

GRT Gaz et l'allemand Creos officialisent un projet de réseau transfrontalier qui desservira sur 70 kilomètres les points névralgiques des industries mosellanes et sarroises, ainsi que le Grand-Duché.

Lorsqu'en janvier dernier, Emmanuelle Wargon, alors secrétaire d'Etat à la Transition écologique, s'était rendue dans l'Est mosellan pour présenter le projet de territoire du Warndt , l'hypothèse d'un « projet hydrogène » était sur toutes les lèvres.

Lire la suite
Scroll To Top