..

Archives par categorie: Rhénanie – Palatinat


Philippe Richert, président du conseil régional du Grand Est

« Il ne faut pas idéaliser la coopération transfrontalière »

Correspondances transfrontalières - Alsace - Bade - Wurtemberg - Grand Est - Lorraine - Luxembourg - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Suisse - Transfrontalier - Wallonie - Formation - Travaux publics | Infrastructures

Premier président de la région Grand Est, Philippe Richert a défendu tout au long de ses mandats alsaciens la prise en compte par les politiques nationales des spécificités frontalières, la fluidification du marché du travail et l’apprentissage de la langue allemande. Quelques heures avant l’ouverture du sommet franco-allemand du 7 avril à Metz, il a présenté à Correspondances lorraines les perspectives du conseil régional en matière de coopération transfrontalière.

La thématique transfrontalière, très présente durant la campagne des élections régionales, est-elle toujours une priorité pour la région Grand Est ?

Le nouvel exécutif n’existe que depuis trois mois. Dans ce laps de temps, il est impossible de réorganiser l’administration, de définir la politique générale et rénover la coopération transfrontalière.

Lire la suite

A Metz, le Startup Show 42 connecte les jeunes pousses de la Grande région

Correspondances transfrontalières - Lorraine - Luxembourg - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Wallonie - Metz - Numérique | Presse

Ce jeudi 7 avril, Angela Merkel et François Hollande réitéreront peut-être l’intention annoncée en novembre dernier de propulser les start-up européennes au niveau des grands acteurs européens. Loin de ces plans d’action bilatéraux, les 42 start-up réunies ce mercredi aux TCRM Blida ont démontré un vif intérêt pour les opportunités du marché transfrontalier.

En octobre 2015, Angela Merkel et François Hollande annonçaient depuis le Palais de l’Elysée le plan d’action « agir pour l’innovation », qui visait à développer des écosystèmes numériques européens de start-ups.

Lire la suite

Mobipro Grande Région prône une bourse aux stages sans frontière

Correspondances transfrontalières - Lorraine - Luxembourg - Rhénanie - Palatinat - Wallonie - Formation - Grandes écoles - Laboratoires de recherche - Ressources humaines

Le Cnam Lorraine, la Hochschule fur Wirtschaft und Technik de Sarre, la Hochschule Kaiserslautern et l’institut mosellan Iseetech postulent aux fonds Interreg V avec le projet Mobipro Grande Région. Chef de file, le Cnam Lorraine propose de mettre au service des porteurs de projets, implantés de part et d’autre de la frontière, des stagiaires provenant de Lorraine et des pays frontaliers et travaillant en binôme. L’initiative doit ouvrir aux entreprises les marchés voisins tout en favorisant la mobilité professionnelle.

Pilote du projet Action Saar Lorraine dans le cadre des fonds européens Interreg IV, le Centre national des arts et métiers (Cnam) Lorraine dépose un nouveau programme partenarial visant à consolider et à élargir les acquis de quatre années de coopération.

Lire la suite

Stephan Kreutzer, directeur du développement AAL chez Hager Group

« Nous voulons arriver dans la partie opérationnelle de la Silver économie »

Correspondances transfrontalières - Alsace Champagne Ardennes Lorraine (ACAL) - Bade - Wurtemberg - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Bâtiment - Numérique | Presse - Services

Les premières journées AAL (Ambient Assisted Living) organisées par le groupe Hager en septembre 2015 à Obernai (Haut-Rhin) seront reconduites début 2017, probablement au siège sarrois de l’industriel. Selon Stephan Kreutzer, directeur du développement AAL chez Hager Group, la Silver économie nécessite une implication à long terme qui ne peut se réduire à une approche strictement commerciale.

La reconduction des journées AAL était-elle prévue dès la première édition ?

Elle était certes souhaitée, mais nous attendions de voir comment se déroulerait les premières journées, qui cumulaient de nombreuses innovations. Pour la première fois, notre groupe industriel prenait l’initiative d’un événement non commercial et réellement franco-allemand. Nous avions invité dix participants - cinq français et cinq allemands - en mixant industriels et réseaux socio-économiques.

Lire la suite

L’Allemagne et le Luxembourg durcissent leur opposition à la centrale nucléaire de Cattenom

Transfrontalier - Moselle - Luxembourg - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Énergie

Barbara Hendricks, ministre fédérale allemande de l’Environnement et Lydia Mutsch, ministre de la Santé luxembourgeoise, préparent un courrier conjoint à Ségolène Royal pour rappeler à l’Etat français ses obligations en matière de sûreté nucléaire. Le rapport sévère d’un expert allemand sur les failles du CNPE de Cattenom ravive l’opposition de l’Allemagne et du Luxembourg à la centrale nucléaire frontalière.

Qu’elle soit feutrée ou catégorique, l’opposition de l’Allemagne et du Luxembourg à la centrale nucléaire frontalière de Cattenom (Moselle) s’exprime de plus en plus vivement depuis la publication le 26 février 2016 dans le quotidien allemand Trierischer Volksfreud d’un rapport très critique sur la sûreté de l’installation.

Lire la suite

Claude Turmes, eurodéputé écologiste luxembourgeois

« Il faut se mettre autour d’une table pour aborder la question du démantèlement »

Correspondances transfrontalières - Luxembourg - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Moselle - Énergie

Le rapport sévère de l’expert allemand Manfred Mertins sur la sûreté du CNPE de Cattenom (Moselle) ravive l’opposition de l’Allemagne et du Luxembourg à la centrale nucléaire frontalière. Consacré, le 24 février 2016, au titre de cinquième expert le plus influent de l’Union européenne en matière d’énergie, l’eurodéputé luxembourgeois Claude Turmes (Groupe des Verts/Alliance libre européenne) réitère son souhait de voir démanteler une centrale située à 2 kilomètre du Grand-Duché.

Le rapport Mertins vous semble-t-il apporter des éléments nouveaux ?

Ce n’est pas certain, mais il est toujours intéressant d’avoir l’avis des experts d’autres pays. Il est de plus en plus clair qu’une centrale comme Cattenom ne serait pas autorisée en Allemagne, en particulier à cause de la configuration des piscines de refroidissement des combustibles et des équipements des réacteurs.

Lire la suite
Scroll To Top