..

Archives par categorie: Luxembourg


Le traité d’Aix-la-Chapelle veut doper l’emploi et la formation

Transfrontalier - Bade - Wurtemberg - Lorraine - Luxembourg - Région Grand-Est - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Wallonie - Formation - Grandes écoles - Ressources humaines - Université

Le traité d’Aix-la-Chapelle préconise le rapprochement des formations et des diplômes, pose les jalons d’une nouvelle gouvernance et permet d’expérimenter des zones économiques binationales. Dans le Grand Est, les acteurs de la coopération transfrontalière accueille cette évolution avec un optimisme - et perplexité.

Non, le traité d’Aix-la-Chapelle ne livrera pas l’Alsace-Lorraine à l’Allemagne ! Cette réactualisation du traité de l’Elysée, qui entre en application au 1er avril, entérine simplement une volonté accrue de coopération franco-allemande, notamment en matière de formation et d’intégration économique.

Lire la suite

Le Luxembourg devra indemniser les chômeurs frontaliers

Transfrontalier - France - Luxembourg - Région Grand-Est - Ressources humaines

L’accord informel trouvé par le Parlement européen fin mars pour indemniser les chômeurs frontaliers n’est pas du goût du Grand-Duché, qui emploie 200.000 « navetteurs » lorrains, allemands et belges, soit 45 % de sa main d’oeuvre.

L’accord qui entrera en vigueur en 2021 impose au dernier Etat employeur de verser au frontalier privé d’emploi ses indemnités de chômage, « lorsque ce dernier a effectué une période de travail ininterrompue de six mois pour une période supérieure à six mois ».

Lire la suite

Sylvain Teutsch, président de l’institut Gouvy

« L’année Gouvy aura une dimension internationale »

Transfrontalier - Luxembourg - Région Grand-Est - Sarre - Wallonie - Tourisme | Culture - Université lorraine

Retraité de la police nationale, musicien et chanteur, Sylvain Teutsch a présidé durant près de 20 ans le Chœur d’hommes de Hombourg-Haut (Moselle). En 1995, il a fondé l’Institut Gouvy, implanté dans la maison où le compositeur vécut durant 30 ans, pour rendre hommage à l’un des musiciens les plus importants de son époque. Cette année, le 200ème anniversaire de la naissance de Théodore Gouvy conférera une visibilité internationale à ce personnage fédérateur de la Grande Région.

La collégiale Saint-Etienne de Hombourg-Haut programme ce dimanche 31 mars 2019 un concert consacré à Beethoven, Gounod et Gouvy. Quels musiciens et quel public Théodore Gouvy attire-t-il aujourd’hui ?

Gouvy a laissé une œuvre particulièrement riche et variée, qui intéresse plusieurs catégories de musiciens. Les puristes sont fascinés par la musique de chambre, qui représente les deux tiers de son œuvre.

Lire la suite

Kufa’s Urban Art, marque de fabrique d’Esch-sur-Alzette

Transfrontalier - Luxembourg - Région Grand-Est - Rhénanie - Palatinat - Wallonie - Projets urbains - Tourisme | Culture

Durant cinq ans, Urban Art a constellé de spectaculaires fresques murales 10 villes du Luxembourg, de France, d’Allemagne et de Belgique. Stoppé dans son élan transfrontalier, le projet se recentre sur sa ville d’origine, Esch-sur-Alzette. Repensé sur un mode participatif, il apportera sa touche à la future capitale européenne 2022 de la Culture.

L’art peut-il changer le monde ? Deuxième ville du Grand-Duché, Esch-sur-Alzette a répondu à ce grand classique du bac philo en ouvrant son espace public à toutes les formes d’art urbain.

Lire la suite

Défi-Laine retricote un réseau transfrontalier

Transfrontalier - Lorraine - Luxembourg - Wallonie - Agroalimentaire - Biodiversité - Tourisme | Culture

Interreg a financé à hauteur de 2,4 millions d'euros sur trois ans des projets belges, luxembourgeois et lorrains destinés à promouvoir l'usage de la laine.

Depuis 2017, la laine fait office de fil conducteur entre trois territoires voisins - la Wallonie, le Luxembourg et la Lorraine. Financé par les fonds Interreg à hauteur de 2,4 millions d'euros sur trois ans, le projet Défi-Laine a recensé des dizaines d'entreprises textiles, designers ou fabricants d'écomatériaux disposés à intégrer ce matériau à leurs productions.

Lire la suite

Michael Thieser , directeur du Prix franco-allemand du journalisme (PFAJ)

« Nous voulons devenir le prix central des médias en Europe »

Transfrontalier - France - Luxembourg - Sarre - Numérique | Presse

Créé en 1983 à l’occasion du vingtième anniversaire du Traité de l’Elysée, le Prix franco-allemand du journalisme (PFAJ) récompense les dossiers, séries ou reportages permettant une meilleure compréhension de la relation franco-allemande dans un contexte européen.

Directeur du service politique à la radio publique sarroise Saarländischer Rundfunk, qui pilote le projet, Michael Thieser dirige depuis 2012 ce prix prestigieux doté de 30.000 euros de récompense. Il compte en accroître encore la notoriété.

Les candidats ont jusqu’au 6 mars pour déposer leurs contributions au prix franco-allemand du journalisme 2019 ou signaler des reportages ou articles qui leur paraissent mériter le Prix. Quelles sont les particularités de cette 36ème édition ?

Il s’agit de la dernière édition sous cette forme. L’an prochain, les catégories seront réformées. Nous allons diviser en formats courts, moyens et longs les prix spéciaux pour la meilleure recherche, la story, l’innovation et les jeunes talents. Le prix s’adaptera ainsi aux codes en vogue dans le nouveau monde multimédia et s’ouvrira à tous les formats et configurations de contenus journalistiques.

Lire la suite
Scroll To Top