..

Archives par categorie: Luxembourg


Hacène Lekadir, adjoint à la Culture de la Ville de Metz

« Nos coopérations transfrontalières atteignent un rythme de croisière »

Transfrontalier - Luxembourg - Sarre - Wallonie - Metz - Tourisme | Culture

Docteur en physique, ingénieur et adjoint à la culture de la Ville de Metz, Hacène Lekadir assure la présidence de la Cité musicale de Metz depuis sa création. L’ingénieur et docteur en physique détaille les coopérations transfrontalières qui relient Metz à ses voisines transfrontalières et à ses homologues internationales.

Le festival messin Constellations, dont l’édition 2019 a débuté le 20 juin, s’inscrit dans le projet Interreg Pierres numériques qui s’achèvera en fin d’année. Sa pérennité est-elle assurée ?

Oui. Ce jeune festival lancé en 2017 a déjà fait ses preuves. Les partenaires sarrois et wallons de Pierres numériques ont fait leurs propres choix pour valoriser leur patrimoine bâti et urbain.

Lire la suite

Bernard Baumgarten, directeur artistique du TROIS C-L

« Pour soutenir la scène indépendante, le réseau Grand Luxe se doit d’être flexible »

Transfrontalier - Alsace - Luxembourg - Suisse - Wallonie - Nancy - Interviews - Formation - Tourisme | Culture

Chorégraphe et directeur artistique luxembourgeois, Bernard Baumgarten s’est formé à la danse à Nice, puis à Paris. Il a mené une carrière de danseur à Frankfort et à Berlin avant de bifurquer vers la chorégraphie. Auteur de plusieurs créations, il assure depuis 2007 la direction artistique du Centre de Création Chorégrapique Luxembourgeois TROIS C-L implanté à la Banannefabrik. Ce haut-lieu de création de recherche et de formation continue est membre fondateur du réseau transfrontalier Grand Luxe, qui se présente comme un comptoir d’échanges artistiques au service des chorégraphes de la Grande Région.

Le TROIS C-L , en partenariat avec Les Théâtres de la ville de Luxembourg et le réseau Grand Luxe, a organisé le 3 juin 2019 une discussion ouverte aux professionnels de la Grande Région sur l’importance de la recherche dans l’art chorégraphique. Pourquoi avoir choisi cette thématique ?

Elle s’est imposée naturellement. L’art chorégraphique européen se questionne sur les mêmes problématiques de recherche, d’accompagnement et de présentation. Venus de France, d’Allemagne, de Belgique, de Suisse et du Luxembourg, les huit artistes invités ont tous insisté sur la dimension fondamentale de la recherche pour faire évoluer l’art chorégraphique.

Lire la suite

Alain Marcotullio, pour les nourritures terrestres

Lorraine - Luxembourg - Portraits - Services

Un tableau en betteraves, un autre en meringue et agrumes... Alain Marcotullio est le « saltimbanque » des banquets lorrains. Il est aussi, désormais, le président des Traiteurs de France. Et s’attelle à convertir toute une profession à la cause environnementale. Un combat qu’il mène depuis le début des années 2000.
« Nous sommes locataires de la terre. On a d’autant moins le droit de la bousiller que l’on peut refaire un appart, pas une planète », Alain Marcotullio.
Lire la suite

La Moselle se proclame Eurodépartement

Transfrontalier - Luxembourg - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Moselle - Territoires

Le département de la Moselle veut profiter de la brèche qu’ouvrira fin juin, la future révision constitutionnelle, créant un droit à la différenciation. Elle a déjà déposé la marque pour affirmer sa singularité frontalière.

L’Eurodépartement n’existait pas, la Moselle l’a inventé ! Non content d’en avoir déposé cette marque territoriale, le département vient de voter à l’unanimité, le 9 mai, son intention de concrétiser ce concept, en se saisissant de la brèche ouverte par la future révision constitutionnelle.

Lire la suite

Jean-Christophe Courtin, directeur de l’EPA et président du GECT Alzette-Belval

« Nous constatons un regain d’intérêt pour une histoire commune »

Luxembourg - Meurthe et Moselle - Moselle - Interviews - Après-mines - Biodiversité - Reconversion des friches - Tourisme | Culture

Directeur de l’Etablissement public d’aménagement de l’opération d’intérêt national Alzette-Belval, Jean-Christophe Courtin a été élu en mars 2019 président du Groupement européen de coopération transfrontalière (GECT) Alzette-Belval. Dotée d’une gouvernance franco-luxembourgeoise (1), la structure contribue à la cohésion d’une agglomération binationale de 100.000 habitants qui cherche à exprimer une culture commune.

Deux projets majeurs se préparent sur votre territoire : la construction du Pôle culturel de Micheville côté français et Esch 2022 côté luxembourgeois. Comment le GECT accompagnera-t-il ces deux événements ?

Le GECT n’est pas à la manœuvre, mais il peut accompagner les choses. C’est la Communauté de communes du Pays-Haut-Val d’Alzette (CCPHVA) qui assure la maîtrise d’ouvrage du Pôle culturel de Micheville et en déterminera la programmation. Côté luxembourgeois, c’est la Ville d’Esch qui porte le projet Esch 2022.

Lire la suite

Jean-Christophe Courtin (EPA Alzette-Belval)

« nous voulons passer du frontalier au transfrontalier »

Transfrontalier - Luxembourg - Meurthe et Moselle - Moselle - Interviews - Projets urbains - Habitat - Travaux publics | Infrastructures - Reconversion des friches

Ex-directeur adjoint de l’Etablissement public foncier de Lorraine, Jean-Christophe Courtin dirige depuis 2015 l’Etablissement public d’aménagement (EPA) Alzette-Belval. Cette opération d’intérêt national, qui doit faire émerger 8 300 logements à la frontière luxembourgeoise, livre ses premiers bâtiments. Egalement président, depuis mars 2019, du groupement européen de coopération territoriale (GECT) Alzette-Belval, le directeur général revient sur les perspectives d’une agglomération transfrontalière en plein essor. Le Pôle culturel de Micheville est entré en chantier le 16 mai.

Que représente ce projet pour l’OIN ?

Construit sous maîtrise d’ouvrage de la Communauté de communes Pays-Haut-Val d’Alzette (CCPHVA), le Pôle culturel représentera le bâtiment totem de Micheville. Epicentre de l’OIN, cette ancienne friche sidérurgique de 50 hectares répartie entre quatre communes et deux départements, la Moselle et la Meurthe-et-Moselle, accueillera à terme 2 000 logements, une cité scolaire et des équipements publics majeurs.

Lire la suite
Scroll To Top