Archives par categorie: Meurthe et Moselle


Un nouveau port fluvial à Metz pour se renforcer dans la compétition européenne

Transfrontalier - Luxembourg - Rhénanie - Palatinat - Metz - Meurthe et Moselle - Moselle - Logistique - Travaux publics | Infrastructures

Premier port céréalier fluvial de France, Metz s'arrimera bientôt à une nouvelle entité regroupant neuf ports de la rivière Moselle. Le futur exploitant devra redynamiser la navigation en massifiant le transit.

La loi NOTRe suscite des remous dans la gestion locale des activités portuaires, et la Moselle n'échappe pas à la règle.

Lire la suite

Un nouveau pôle métropolitain à la frontière luxembourgeoise

Transfrontalier - Meurthe et Moselle - Moselle - Luxembourg - Projets urbains

La communauté d’agglomération Portes de France - Thionville a acté fin juin la création et les statuts du Pôle métropolitain frontalier du nord lorrain, qui regroupera huit intercommunalités de Moselle et de Meurthe-et-Moselle.

Le nouveau syndicat mixte s’inscrit dans la continuité du rapport présenté en avril 2017 par le commissariat général à l’égalité des chances, qui pointait le morcellement et la désorganisation d’un territoire profondément marqué par la proximité du Luxembourg : les EPCI de Thionville, Val de Fensch, Longwy, Cattenom, Arc mosellan, Pays-Haut Val d’Alzette, Terre lorraine du Longuyonnais et Cœur du Pays Haut regroupent près de 70 % des 90 000 Lorrains franchissant quotidiennement la frontière pour aller travailler.

Lire la suite

Tourisme : Prêt à Partir fait route vers le sud

France - Meurthe et Moselle - Numérique | Presse - Tourisme | Culture - Services

Le groupe lorrain étend son activité d'autocariste à la région Auvergne-Rhône-Alpes. Il reprend deux ex-filiales de RATP Dev dans l'Allier et la Nièvre.

Le groupe familial Prêt à Partir basé à Gondreville (Meurthe-et-Moselle), qui n'avait plus réalisé de croissance externe dans son activité d'autocariste depuis quinze ans, vient de faire coup double : il annonce la reprise de la Société des transports interurbains de l'Allier et de la Société des transports interurbains de la Nièvre, toutes deux ex-filiales de RATP Dev.

Lire la suite

Wig France se mue en ETI du bâtiment

Meurthe et Moselle - Nancy - Bâtiment - Environnement

A Toul, le patron de cette entreprise du bâtiment, spécialiste de la dépollution, la structure pour en faire une ETI avant de la transmettre à ses cadres.

En 2004, Wig France Entreprises a choisi, dans le bâtiment, une activité difficile et dangereuse pour s'ancrer à Toul (Meurthe-et-Moselle), puis rayonner dans la France entière. Ayant fait ses preuves dans le désamiantage , le groupe a gagné des parts de marché dans la rénovation des bâtiments industriels ou leur dépollution avant démantèlement, puis dans la construction de logements.

Lire la suite

Villerupt veut opposer un permis de louer à ses marchands de sommeil

Transfrontalier - Luxembourg - Meurthe et Moselle - Habitat

La pression démographique induite par la proximité du Luxembourg se traduit pour le nord-lorrain par le développement d’une nouvelle offre d’habitat, mais aussi, par la tentation de louer aux travailleurs frontaliers des logements insalubres.
« Dans la vallée frontalière, nous constatons que des marchands de sommeil louent à des tarifs prohibitifs d’anciennes maisons ouvrières qui tombent parfois en ruine. Je compte mobiliser les dispositions inscrites dans la loi Alur pour instaurer un permis de louer dans certains ilots urbains », Alain Casoni, maire Front de Gauche de Villerupt (Meurthe-et-Moselle).
Lire la suite

André Parthenay, président de la communauté de communes Pays-Haut-Val d’Alzette

« Il est temps de travailler en confiance à la préfiguration d’Esch 2022 »

Transfrontalier - Luxembourg - Région Grand-Est - Meurthe et Moselle - Moselle - Reconversion des friches - Tourisme | Culture

Fin 2017, Esch-sur-Alzette a obtenu le label « Capitale européenne de la culture 2022 » grâce au mot d’ordre Remix Culture. Le concept, qui désigne à la fois le mélange des cultures, la recomposition des paysages, la relance de la participation citoyenne et la récréation de l’art par le numérique, se déclinera dans les anciennes friches sidérurgiques du sud luxembourgeois et du nord lorrain. Doté d’un budget de 70 millions d’euros, le projet cherche encore son assise territoriale.

Président de la communauté de communes Pays-Haut-Val d’Alzette (CCPHVA), André Parthenay affirme sa confiance en un projet majeur potentiellement fédérateur.

Lire la suite
Scroll To Top