..

Archives par categorie: Metz


Calinange éveille les sens des bébés prématurés

Metz - Santé

C'est un boîtier en forme de coeur qui stimule la vue, l'ouïe, l'odorat et le toucher des bébés prématurés, et les apaise durant les phases de séparation. Breveté et référencé par l'AP-HP, Calinange est une invention de la jeune entreprise Calinescence, incubée à Metz et soutenue par la région Grand Est, bpifrance et le réseau Entreprendre.

Solution de haute technologie mise au point pour rassurer les « trop petits », Calinange est né de l'expérience d'une ingénieure confrontée aux affres de la grande prématurité . Cadre de PSA, où elle a successivement pris en charge des missions d'analyse financière, de transition énergétique et d'innovation, Aurore Saintigny a vécu cette épreuve en 2013.

Lire la suite

Les 100 qui font la ville : Vincent Gross, délégué général du Sillon lorrain

Transfrontalier - Epinal - Metz - Nancy - Projets urbains - Université lorraine

Centralien, ingénieur de classe exceptionnelle, ex-enseignant d’algorithmique, Vincent Gross a toujours aimé jouer aux légos. Voici vingt ans que l’ex-DGA du conseil régional de Lorraine, puis du Grand Nancy, tournicote des éléments structurants pour assembler, conforter et élargir le Sillon lorrain.

Sous son impulsion, l’ex-réseau informel de Metz, Nancy, Thionville et Epinal - quatre villes présentant peu d’atomes crochus – s’est transformé en pôle métropolitain européen du Sillon lorrain englobant désormais 12 territoires associés.

Lire la suite

A Metz, le gel du Parc du Technopole ouvre une phase de questionnement

Metz - Projets urbains - Habitat

A Metz, l’alternance municipale s’est traduite à la rentrée par l’annonce, par le nouveau maire et président de la métropole François Grosdidier, du gel de la deuxième tranche de logements prévu sur le Parc du Technopole. Deux mois plus tard, aucune nouvelle feuille de route n’est venue compléter cette décision, mais l’arrêt de la construction de logements sur cette zac de 60 hectares semble actée jusqu’à nouvel ordre.

Désignée comme concessionnaire du site en 2010, la Saremm projetait de créer au sud-est de la ville, en face du technopole, un quartier mixte juxtaposant un quartier d’habitation de 700 logements, un quartier tertiaire de 135.000 mètres carrés et une zone artisanale autour d’un parc urbain de 12.000 mètres carrés.

Lire la suite

Grand Est : la BPALC investit dans la mobilité durable de ses salariés

Metz - Banques | Assurances - Ressources humaines

Issue de la fusion, voici cinq ans, des directions de Lorraine, d'Alsace et de Champagne de la banque mutualiste, situées dans un rayon de plus de 400 kilomètres, la BPALC a érigé les mobilités alternatives en principe. En témoigne le choix même de son siège régional, inauguré en février 2020 au terme d'un chantier de 40 millions d'euros : l'îlot de 25.000 mètres carrés se situe au coeur du quartier impérial de Metz, en face de la gare et à la jonction des lignes de transport en commun et des pistes cyclables de l'agglomération.

Les locaux construits ou rénovés à Strasbourg, à Mulhouse et à Troyes répondent à cette même volonté de s'inscrire au coeur des réseaux de transport en commun pour faciliter les déplacements professionnels et personnels. Dès 2015, un plan de déplacement élaboré par les directions RH et RSE a défini les grandes lignes d'une mobilité plus propre et moins onéreuse.

Lire la suite

François Grosdidier, maire de Metz, président de Metz Métropole

« Je souhaite que d’avantage de Messins travaillent au Luxembourg »

Luxembourg - Sarre - Metz - Université

Ancien fonctionnaire territorial, François Grosdidier a obtenu son premier mandat local 1989 en devenant conseiller municipal de Metz à l’âge de 28 ans.

Successivement vice-président du conseil régional de Lorraine (de 1992 à 2004), député de la Moselle (de 1993 à 1997, puis de 2002 à 2011), maire de Woippy (de 2001 à 2017), conseiller général (en 2011), puis élu sénateur de la Moselle en 2011, il est depuis cet été maire de Metz et président de Metz Métropole.

Le nouvel édile livre à Correspondances son approche de la coopération transfrontalière.

Vous situez-vous dans la continuité de votre prédécesseur Dominique Gros dans vos relations avec le Luxembourg ?

Je me situe en rupture, car je ne considère pas que le Luxembourg nous porte un préjudice qui demanderait réparation. Je ne suis pas dans ce type de rapports, alors même que le Luxembourg assure des revenus à 100.000 Mosellans dont 5.000 Messins et 7.000 métropolitains. Sans ces emplois, nous serions moins prospères ou en plus grande difficulté.

Je souhaite que d’avantage de Messins travaillent au Luxembourg. Nous conservons un taux de chômage de 10 %, alors que nous disposons de deux marchés de l’emploi. Nous devrions donc avoir l’un des taux de chômage les plus bas du pays. Ma préoccupation est que les travailleurs frontaliers puissent continuer à travailler au Luxembourg tout en vivant à Metz et dans la métropole, ce qui suppose des modes de transport et de locomotion plus fluides.

Lire la suite

Handicap : l’Epnak dope la reconversion professionnelle

Metz - Meuse - Formation - Management

Désormais en charge d’une quinzaine de structures d’accueil et de réadaptation professionnelle, l’établissement public diversifie son offre et ses pratiques. L’établissement messin ouvre une première plateforme mobile aux personnes handicapées de la Meuse.

En changeant de tutelle voici trois ans, les centres de pré-orientation et de réadaptation professionnelle naguère placés sous l’égide de l’Office national des anciens combattants ont gagné en agilité.

Lire la suite
Scroll To Top