..

Archives par categorie: Bade – Wurtemberg


Jean-Louis Jérôme,  directeur général du Port autonome de Strasbourg

« Le port de Lauterbourg est parfaitement binational »

Transfrontalier - Alsace - Bade - Wurtemberg - Travaux publics | Infrastructures

Directeur général du Port autonome de Strasbourg, Jean-Louis Jérôme présente le groupement d’opérateurs transfrontalier retenu pour assurer l’exploitation du nouveau terminal du site de Lauterbourg (Bas-Rhin). Les quatre partenaires ont constitué la société Lauterbourg Rhine Termina, qui démarrera ses activités en septembre prochain.

Pour l’exploitation du nouveau terminal sur son site de Lauterbourg, le Port autonome de Strasbourg a souhaité une réponse franco-allemande. Pourquoi ?

Du point de vue du transport rhénan, Lauterbourg est parfaitement binational. Sa localisation rend évidente une approche transfrontalière. Ce port ouvre un accès facile à l’Allemagne : en venant de son embouchure, c’est la dernière étape avant la chaîne d’écluses sur le fleuve. La desserte de l’Allemagne s’y effectue sans contraintes d’interopérabilité. Le nouveau terminal vise un marché autant français qu’allemand.

Lire la suite

Jean-Luc Sadorge, directeur général du pôle de compétitivité Fibres-Energivie Grand Est

« A terme, le BIM des territoires s’élargira à la Suisse et à l’Allemagne »

Transfrontalier - Bade - Wurtemberg - Luxembourg - Région Grand-Est - Rhénanie - Palatinat - Wallonie - Construction - Numérique | Presse

Directeur général du pôle de compétitivité Fibres-Energivie Grand Est dédié à la prise en compte du développement durable dans la construction, Jean-Luc Sadorge a initié avec divers homologues un réseau multirégional pour promouvoir l’application du BIM (la « maquette numérique ») au niveau local. L’initiative intègre d’emblée des partenaires belge et luxembourgeois.

Avec plusieurs autres clusters, vous lancez un concours « BIM des territoires ». Quel en est l’objet ?

Baptisé « BIM Green Awards », ce concours vise à distinguer des projets locaux qui puissent avoir valeur d’exemple dans le déploiement concret du BIM, le Building Information Modeling, communément appelé la maquette numérique 3D. Ce concept est appelé à révolutionner le monde de la construction. Il est considéré comme un facteur décisif de compétitivité pour les tous les acteurs du BTP, qu’ils soient architectes, bureaux d’études ou entrepreneurs. Selon une étude de bpiFrance de septembre 2019, il réduira les coûts d’environ 15 %, tout en réduisant les délais et les risques de malfaçons.

Lire la suite

Evelyne Isinger, conseillère régionale du Grand Est déléguée au transport transfrontalier

« Il a fallu forcer l’assouplissement aux frontières »

Transfrontalier - Bade - Wurtemberg - Rhénanie - Palatinat - Logistique - Ressources humaines

Conseillère régionale du Grand Est déléguée au transport transfrontalier, Evelyne Isinger a obtenu avec quelques collègues élus locaux l’ouverture d’un point de passage supplémentaire à la frontière franco-allemande en Alsace du Nord. Non sans mal, souligne-t-elle, en demandant un retour rapide à la normale.

Quelle est la situation concernant le franchissement de la frontière sur le Rhin dans le nord de l’Alsace ?

Les trois points de passage qui ont été préservés à Wissembourg, Lauterbourg le long de l’A 35 et Roppenheim, pour les seuls travailleurs frontaliers et transporteurs de marchandises, sont saturés. On relève des files d’attente de 2 heures, on a vu des frontaliers se lever à 3 heures du matin pour s’assurer d’arriver à l’heure à leur travail en Allemagne !

Lire la suite

Patrice Harster, directeur général de l’Eurodistrict Pamina

« Le traité d’Aix-la-Chapelle a montré ses limites »

Transfrontalier - Alsace - Bade - Wurtemberg - Rhénanie - Palatinat - Santé

Directeur du groupement européen de coopération territoriale Pamina, Patrice Harster s’implique depuis trois décennies dans la structuration de ce territoire de 1,7 millions d’habitants répartis entre le Palatinat du Sud, le Mittlerer Oberrhein et le Nord de l’Alsace.

Confrontée au retour brutal des frontières, l’institution n’en n’affine pas moins des projets économiques et sanitaires communs et voit dans la crise sanitaire actuelle l'opportunité de faire rebondir la coopération.

Au regard de votre longue expérience de la coopération transfrontalière, que retenez-vous d’ores et déjà de la gestion de la crise sanitaire?

Que l’amitié personnelle entre les acteurs et les relations de proximité sont déterminantes, et même plus fortes que les structures… mais que celles-ci doivent en être l’expression. Si le transfert de patients alsaciens vers l’hôpital de Karlsruhe a été possible, ce n’est pas à l’ARS (Agence régionale de santé) qu’on le doit, c’est grâce à notre action. Le fait que le maire de Karlsruhe, Frank Mentrup, se trouve être médecin, a été précieux.

Lire la suite

Anne Tallineau, secrétaire générale de l’Ofaj

« Nous nous montrons aussi aidants que possible »

Transfrontalier - Bade - Wurtemberg - France - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Formation - Numérique | Presse

Conseillère pour la culture au ministère et Affaires étrangères et directrice générale déléguée de l’Institut français, Anne Tallineau a consacré l’essentiel de sa carrière aux échanges culturels franco-allemands.

Nommée en janvier 2020 secrétaire générale de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse ( Ofaj ) aux côté de son homologue allemand Tobias Bütow, elle promeut le Fonds citoyen franco-allemand, qui constitue depuis mars dernier un nouvel outil de coopération franco-allemande.

L’Opaj a annoncé le 16 avril 2020 le lancement du fonds citoyen franco-allemand. Pourquoi avoir choisi cette date, en pleine période de confinement tant pour la France que pour l’Allemagne ?

Le fonds citoyen figurait parmi les projets du traité d’Aix-la-Chapelle acté en 2019. Il était initialement question de le lancer début avril 2020. Compte tenu de la crise, nous avons d’abord envisagé de le différer, puis nous avons choisi de le maintenir. Durant cette période de confinement, il nous a paru utile d’inventer de nouveaux formats de rencontres et d’échanges. Qu’il s’agisse de recettes de cuisine ou d’analyses d’experts, il s’agira dans un un premier temps des projets numériques.

What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail
Lire la suite

Christophe Arend, député (LREM) de la Moselle et président du bureau français de l’assemblée parlementaire franco-allemande

« Lorsque les frontières rouvriront, il faudra poser les mêmes règles sanitaires de chaque côté »

Transfrontalier - Bade - Wurtemberg - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Moselle - Santé

Président du bureau français de l'assemblée parlementaire franco-allemande, Christophe Arend a cosigné avec son homologue allemand Andreas Jung et plusieurs membres de cette jeune institution (1) des appels à l’unité et à la coopération franco-allemande face au Covid-19.

La fermeture des frontières de l’espace sarro-mosellan l’affecte, mais il veut croire à un regain de solidarité au sortir du confinement.

Le ministère allemand de l’Intérieur a annoncé la prorogation pour 20 jours de la fermeture des frontières promulguée le 15 mars 2020. Dans l’espace franco-mosellan, 18 des 25 points frontières seront donc fermés et les sept autres, étroitement surveillés. Cette décision vous déçoit-elle ?

Bien sûr, même si elle ne me surprend pas. Mi-mars, la Chancellerie allemande avait cédé aux pressions des ministres de l’Intérieur des trois Länder frontaliers - la Sarre, la Rhénanie-Palatinat et le Bade-Wurtemberg – qui pensaient ainsi limiter la propagation du virus, alors même que le ministre allemand de la Santé Jens Spahn estimait cette mesure inutile.

Lire la suite
Scroll To Top