..

Archives par categorie: Environnement


Le laboratoire d’Alzette-Belval ne sera plus une passoire

Meurthe et Moselle - Bâtiment - Écoconstruction - Reconversion des friches

Pilote d’une opération d’intérêt national largement axée sur la qualité environnementale, l’Etablissement public d’aménagement Alzette-Belval a choisi de donner l’exemple dans ses propres locaux.

Implanté depuis 2012 dans un ancien laboratoire sidérurgique de trois étages sommairement réhabilité, l’organisme assure en partenariat avec l’Etablissement public foncier de Lorraine la maîtrise d’ouvrage d’un projet ambitieux qui vise à transformer cette passoire thermique en bâtiment à énergie positive répondant à la certification NF HQE™ bâtiment tertiaire associée au label BEPOS Effinergie 2013.

Lire la suite

Quadran fera rayonner Piennes

Meurthe et Moselle - Énergie - Reconversion des friches

Le groupe familial Quadran basé à Châlons-en-Champagne a été retenu par le ministère de l’Ecologie pour implanter une ferme solaire sur 110 ha de friches minières de Piennes et de Joudreville.

Le projet d’un montant de 6 millions d’euros se compose de 17 600 panneaux solaires pour une puissance totale de 4,8 mégawatts crête. L’installation entrera en service courant 2017 pour une durée de 20 ans.

Lire la suite

Les riverains de la Meuse se projettent dans un futur plus sec

Correspondances transfrontalières - Champagne - Ardenne - Lorraine - Wallonie - Environnement - Travaux publics | Infrastructures - Urbanisme | Aménagement

Riverains de la Meuse, la France, l’Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas renforcent leur coopération depuis le début de la décennie. Le projet européen Amice a renforcé la solidarité de basin à l’échelle transnationale et amorcé une nouvelle approche des adaptations qu’imposeraient le réchauffement climatique et la raréfaction de la ressource.

En préambule du projet Interreg IV B Amice (Adaptation of the Meuse to the Impacts of Climate Evolutions) engagé en 2009, quatre des cinq pays riverains du fleuve Meuse - la France, la Belgique, l’Allemagne et les Pays-Bas, exception faite du Luxembourg - ont dû résoudre un casse-tête révélateur : sur un même point de mesure frontalier et à un même instant T, les mesures de débit effectuées par les différents partenaires pouvaient varier d’un, voire de deux mètres !

Lire la suite

Les fonds Interreg V-A aiguisent les appétits

Transfrontalier - Lorraine - Luxembourg - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Wallonie - Environnement - Ressources humaines - Travaux publics | Infrastructures

Signe d’une grande aspiration à la coopération transfrontalière ou, plus prosaïquement, d’une disette financière généralisée ? Le premier appel d’offres du programme Interreg V-A a suscité un fort engouement dans la Grande Région qui regroupe la Sarre, la Lorraine, le Luxembourg, la Rhénanie-Palatinat et la Wallonie.

Le Secrétariat conjoint chargé de la gestion de ces fonds, qui représentent un montant de 140 millions d’euros pour la période 2014/2020, a reçu 84 candidatures sollicitant 165 millions d’euros de subventions.

Lire la suite

En Moselle, la SEBL transforme deux zones inondables en îlots habitables

Moselle - Reconversion des friches - Urbanisme | Aménagement

Le ministère de l’Ecologie a retenu deux projets mosellans conduits sous maîtrise d’ouvrage de la Société d’équipement du bassin lorrain (SEBL)dans son l’appel à projets « bien bâtir en terrain inondable constructible ».

Au Ban-San-Martin, dans la banlieue de Metz, la société d’économie mixte assure les études et travaux de démolition de l’ancienne caserne Dupuis pour permettre à l’agence parisienne Babylone d’ériger un programme de 5 000 m2 habitables bâtis sur pilotis sur cette friche de 2,6 ha.

Lire la suite

A Strasbourg, EDF ouvre une rivière de contournement aux saumons du Rhin

Correspondances transfrontalières - Biodiversité - Énergie - Travaux publics | Infrastructures

Lors de la fête de la nature du week-end des 21 et 22 mai 2016, les promeneurs strasbourgeois ont pu visiter la spectaculaire passe à poissons construite par EDF pour un montant de 19 millions d’euros. En contournant l’usine hydroélectrique, les saumons et autres grands migrateurs franchissent une nouvelle étape dans la course au long cours qui doit les voir atteindre Bâle en 2020.

EDF a inauguré le 19 mai 2016 un ouvrage de grande envergure et de haute technicité pour permettre aux poissons de contourner la centrale hydroélectrique de Strasbourg.

Lire la suite
Scroll To Top