..

Archives par categorie: Reconversion des friches


Econick puise le nickel grâce aux plantes

Nancy - Grandes écoles - Université lorraine - Pharmacie | Chimie - Reconversion des friches

La cendre de biomasse des végétaux cultivés en Albanie par la start-up Econick, hébergée par l'Ecole nationale supérieure des industries chimiques de Nancy, contient jusqu'à 20 % de nickel. Soit dix fois la teneur du minerai extrait d'une mine.

La propension de certains végétaux à emmagasiner des métaux est connue depuis près de quarante ans.

Lire la suite

Henri Boguet, le maire qui défie la préfecture pour protéger les abeilles

Moselle - Affaissements - Reconversion des friches - Biodiversité - Écoconstruction - Portraits

Contrevenant au Code rural, Henri Boguet a interdit l'usage des néonicotinoïdes dans son village de Fontoy. En quarante-sept ans de mandat, le médecin n'a jamais craint d'être à contre-courant.

Un tuteur jaune surmonté d'une abeille égaye le bureau du premier magistrat de Fontoy (3.000 habitants en Moselle). Au milieu des affiches de défense de la chasse, des céramiques de la Révolution française ou du défilé de Saint-Cyriens, l'objet ne constitue qu'un indice des passions d'Henri Boguet. Mais celui-ci conduira sous peu le maire devant le tribunal administratif de Strasbourg.

Lire la suite

Lizé, carrefour stratégique de Montigny-les-Metz

Metz - Projets urbains - Habitat - Reconversion des friches

h5 style="text-align: justify;">Jouxtant l’entrée de Metz, neuf hectares de casernes vides changent d’affectation : le quartier Lizé abattra ses hauts murs pour accueillir de nouveaux habitants et redonner une centralité à l’ancien faubourg militaire.

En été 2008, l’annonce de la fermeture de plusieurs sites militaires de l’agglomération messine, dont la caserne Lizé de Montigny-les-Metz, avait été vécue comme une catastrophe.

Lire la suite

Ultimes foudroyages à la centrale de Richemont

Moselle - Bâtiment - Énergie - Reconversion des friches - Sidérurgie

EDF prépare la destruction des deux dernières usines de l’ancienne centrale thermique de Richemont. Etalée sur dix ans, la déconstruction coûtera 50 millions d’euros.

Le timing est aussi précis que celui d’un tir de fusée : le dimanche 22 juillet prochain, à 9 h 15, une charge explosive foudroiera en quelques secondes les deux dernières unités de la centrale EDF de Richemont, près de Metz.

Lire la suite

La Moselle confrontée à la déconstruction des vestiges de la sidérurgie

Moselle - Bâtiment - Énergie - Industrie - Reconversion des friches - Sidérurgie

ArcelorMittal doit confirmer d’ici à la fin de l’année l’abandon définitif des hauts-fourneaux de Florange. La démolition des vestiges de l’ère sidérurgique est vécue tantôt comme un soulagement, tantôt comme un crève-cœur.

Mardi 5 juin, le comité de suivi des engagements d’ArcelorMittal à Florange se réunit à nouveau. Objectif : évoquer le sort des deux hauts-fourneaux placés « sous cocon » voici cinq ans, lors de la douloureuse extinction de la filière d’acier liquide.

Lire la suite

André Parthenay, président de la communauté de communes Pays-Haut-Val d’Alzette

« Il est temps de travailler en confiance à la préfiguration d’Esch 2022 »

Transfrontalier - Luxembourg - Région Grand-Est - Meurthe et Moselle - Moselle - Reconversion des friches - Tourisme | Culture

Fin 2017, Esch-sur-Alzette a obtenu le label « Capitale européenne de la culture 2022 » grâce au mot d’ordre Remix Culture. Le concept, qui désigne à la fois le mélange des cultures, la recomposition des paysages, la relance de la participation citoyenne et la récréation de l’art par le numérique, se déclinera dans les anciennes friches sidérurgiques du sud luxembourgeois et du nord lorrain. Doté d’un budget de 70 millions d’euros, le projet cherche encore son assise territoriale.

Président de la communauté de communes Pays-Haut-Val d’Alzette (CCPHVA), André Parthenay affirme sa confiance en un projet majeur potentiellement fédérateur.

Lire la suite
Scroll To Top