Archives par categorie: Après-mines


André Parthenay, président de la communauté de communes Pays-Haut-Val d’Alzette

« Il est temps de travailler en confiance à la préfiguration d’Esch 2022 »

Transfrontalier - Luxembourg - Région Grand-Est - Meurthe et Moselle - Moselle - Reconversion des friches - Tourisme | Culture

Fin 2017, Esch-sur-Alzette a obtenu le label « Capitale européenne de la culture 2022 » grâce au mot d’ordre Remix Culture. Le concept, qui désigne à la fois le mélange des cultures, la recomposition des paysages, la relance de la participation citoyenne et la récréation de l’art par le numérique, se déclinera dans les anciennes friches sidérurgiques du sud luxembourgeois et du nord lorrain. Doté d’un budget de 70 millions d’euros, le projet cherche encore son assise territoriale.

Président de la communauté de communes Pays-Haut-Val d’Alzette (CCPHVA), André Parthenay affirme sa confiance en un projet majeur potentiellement fédérateur.

Lire la suite

La dernière bataille des mineurs de Lorraine

Moselle - Après-mines - Management - Santé - Social

Exposés à des conditions de travail dangereuses et insalubres dans les années 1980, plus de 3.000 mineurs tentent aujourd'hui de faire reconnaître la faute inexcusable des Houillères à leur encontre.

Dix ans après la liquidation de Charbonnages de France (CDF), le local de la CFDT-mineurs de Freyming-Merlebach n'a pas baissé le rideau. La vaste bâtisse regroupe sur deux niveaux une équipe d'une quinzaine de retraités militants.

Lire la suite

Les Portes de l’Orne s’ouvrent sur l’ère post-sidérurgique

Moselle - Projets urbains - Reconversion des friches

En se retirant peu à peu de la vallée de l’Orne, la sidérurgie mosellane a laissé vacante la plus grande friche industrielle de France. Entre les monumentaux vestiges d’une histoire tourmentée et des centaines d’hectares de terres plus ou moins abîmées, deux intercommunalités tracent les contours d’une nouvelle économie où filière courtes et agriculture urbaine tiendraient une large place.

Présentée comme une année charnière pour les Portes de l’Orne, 2017 aura tenu ses promesses. Le haut portail qui protège 83 hectares de friche sidérurgique mosellane s’ouvre de plus en plus fréquemment pour céder le passage aux urbanistes, paysagistes, experts géotechniques, mais aussi aux hôtes potentiels des bâtiments en voie de requalification.

Lire la suite

Metz tend le plateau de Frescaty aux investisseurs

Metz - Projets urbains - Reconversion des friches

Metz Métropole affectera 39 millions d'euros à la reconversion de l'ancienne base militaire.

Longtemps associé au souvenir de la Base aérienne 128, fermée dans la douleur en 2008, le Plateau de Frescaty amorce sa reconversion.

Lire la suite

Montan Solar fera rayonner le terril Wendel

Moselle - Après-mines - Biodiversité - Énergie - Bâtiment - Environnement - Reconversion des friches

L'opérateur sarrois d'installations photovoltaïques effectue une première percée en France. Cette ferme solaire représente un investissement de 34 millions d'euros.
Près d'une décennie après ses premières esquisses, le projet de ferme solaire sur le el, situé à cheval sur Forbach-Nord et Petite-Rosselle, dans l'Est mosellan, est enfin acté.
Lire la suite

Est mosellan : des friches minières aux fermes solaires

Transfrontalier - Moselle - Sarre - Après-mines - Énergie - Construction - Reconversion des friches

Lest mosellan va installer trois parcs solaires.

Candidat de longue date à l’implantation de fermes solaires sur ses friches minières, l’est mosellan sort gagnant des arbitrages annoncés cet été par la Commission de régulation de l’énergie : l’ancien bassin houiller décroche l’autorisation d’implanter trois parcs pour une puissance installée de 39 MWc, soit plus de la moitié des 74 MWc accordés dans le Grand Est.

Lire la suite
Scroll To Top