Archives par categorie: Environnement


Cigéo, l’autre projet de la discorde

Meuse - Enfouissement des déchets radioactifs

Outre Notre-Dame-des-Landes, le nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, devra aussi se prononcer sur la poursuite de Cigéo. Une contestation de plus en plus radicale a émergé autour du projet d'enfouissement de déchets hautement radioactifs aux alentours de Bure.

Précédés d'une sono trimballée dans une poubelle roulante, environ 400 manifestants ont défilé, le 20 mai dernier, dans les rues de Saint-Dizier pour dénoncer non seulement le projet Cigéo, qui consiste à enfouir les déchets les plus hautement radioactifs du parc nucléaire français dans le sous-sol meusien, mais aussi la « nucléarisation » de la Meuse, de la Haute-Marne et de l'Aube.

Lire la suite

Titanium élimine l’oxyde d’azote dans l’habitacle des voitures

Moselle - Environnement

Titanium Innovations vend 2.000 exemplaires par an de sa Bubble Clean, boitier qui élimine l'oxyde d'azote dans les voitures.

Docteur en chimie, Antoine Piscopo peaufine depuis dix ans une technique de purification de l'air intérieur basée sur un semi-conducteur dont la formule est tenue secrète. Appliqué sur une grille métallique, cet alliage détruit, par oxydations successives, bactéries, virus et autres composés chimiques allergisants, sans filtres ni résidus.

Lire la suite

Jochen Legleitner, directeur général de SaarLB France

« Nous avons beaucoup progressé dans les investissements transfrontaliers »

Transfrontalier - Champagne Ardennes Lorraine (Grand Est) - Sarre - Assurances - Énergie

La banque franco-allemande SaarLB a organisé le 18 mai 2017 à Strasbourg une rencontre consacrée au dynamisme économique transfrontalier.

Son directeur général Jochen Legneiter revient sur la stratégie de l’établissement qui a prêté l’an dernier près d’un milliard d’euros à ses clients français, essentiellement dans le Grand Est.

Huit mois après le transfert de votre siège français de Metz vers Strasbourg, quel message souhaitiez-vous exprimer à vos interlocuteurs ?

Nous avons réuni un cercle un cercle de partenaires proches, dont Jean-Luc Heimburger, président de la nouvelle CCI Alsace Eurométropole et Alain Vautravers, président de Strasbourg Place Financière, pour leur exposer notre business model.

Lire la suite

Entretien avec Dominique Massonneau, président de M-Energies

« Ce sont les relations humaines qui font notre force »

France - Lorraine - Bâtiment - Énergie - Management - Ressources humaines

Après une carrière passée chez Vinci, leader mondial de la construction, Dominique Massonneau a entrepris d’édifier un groupe à taille humaine. Constitué de 13 sociétés de chauffage réparties entre le Grand Est et l’Ile-de-France, M-Energies mise sur l’autonomie des structures et sur le lien social pour concurrencer les majors.

En créant M-Energies, vous avez voulu prendre le contrepied des grands groupes. Quelle est la traduction la plus manifeste de cette approche ?

Nous évitons la brutalité. J’ai constaté que le choc des cultures provoquait souvent beaucoup de dégâts. Lorsque nous reprenons une entreprise, nous conservons son dirigeant ou son second.

Lire la suite

Dominique Massonneau gère M-Energies de façon décentralisées

France - Lorraine - Bâtiment - Énergie - Formation - Management - Santé - Ressources humaines

Fédérer des sociétés réparties sur deux régions tout en leur laissant beaucoup d'autonomie, telle est la méthode du président de M-Energies. Ce procédé lui permet de créer une culture interne, tout en laissant perdurer des différences de traitement non négligeables.

L’histoire de M-Energies est celle d'une success-story qui commence mal. C’est en effet le dépôt de bilan de la société de chauffage Solorec qui permet à Dominique Massonneau de se lancer dans l’aventure de l’entreprenariat… à 60 ans passés.

Lire la suite

Zones humides : les ONG s’alarment d’une décision du Conseil d’Etat

France - Meurthe et Moselle - Biodiversité

Un litige banal en Lorraine a conduit le Conseil d’Etat à redéfinir la notion de « zone humide ». Cette jurisprudence ouvre une brèche dans la protection de sites jusqu’alors protégés.

En demandant rétrospectivement la régularisation de la création d'un étang creusé sur sa parcelle boisée, Monsieur B., habitant d'Amenoncourt (99 habitants en Meurthe-et-Moselle), ne s'attendait sans doute pas à jeter un tel pavé dans la mare.

Lire la suite
Scroll To Top