..

Archives par categorie: Services


Malézieux marie services et assainissement

Région Grand-Est - Habitat - Services

Spécialiste de l'assainissement, cette entreprise lorraine a développé une gamme de services pour l'industrie et les gestionnaires de parcs immobiliers.

Qu'il s'agisse de déboucher des toilettes, de curer des égouts ou d'évacuer des déchets boueux, les Lorrains font confiance à Malézieux depuis près d'un siècle.

Lire la suite

Kufa’s Urban Art, marque de fabrique d’Esch-sur-Alzette

Transfrontalier - Luxembourg - Région Grand-Est - Rhénanie - Palatinat - Wallonie - Projets urbains - Tourisme | Culture

Durant cinq ans, Urban Art a constellé de spectaculaires fresques murales 10 villes du Luxembourg, de France, d’Allemagne et de Belgique. Stoppé dans son élan transfrontalier, le projet se recentre sur sa ville d’origine, Esch-sur-Alzette. Repensé sur un mode participatif, il apportera sa touche à la future capitale européenne 2022 de la Culture.

L’art peut-il changer le monde ? Deuxième ville du Grand-Duché, Esch-sur-Alzette a répondu à ce grand classique du bac philo en ouvrant son espace public à toutes les formes d’art urbain.

Lire la suite

Esther Mikuszies, directrice du Goethe Institut de Nancy

« Nous sommes une composante de la relation franco-allemande à Nancy »

Transfrontalier - Nancy - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Formation - Tourisme | Culture - Université lorraine

Titulaire d’un doctorat en sciences politiques obtenu à l’université de Kassel (Land de Hesse) où elle a également enseigné, Esther Mikuszies s’est spécialisée dans les thématiques de la citoyenneté et des migrations.

Elle dirige depuis février 2018 le Goethe Institut de Nancy et son antenne de Strasbourg. A la fois école de langues et institut culturel de l’Allemagne sur le plan mondial, l’institution relaie avec enthousiasme les ambitions de la Métropole du Grand Nancy dans la relation franco-allemande.

Quel rôle le Goethe Institut a-t-il joué dans les Entretiens franco-allemands de Nancy, dont la deuxième édition s’est tenue les 14 et 15 mars 2019 ?

Nous somme partenaires de cette rencontre depuis la première édition. Cette année, nous avons co-organisé avec la Métropole du Grand Nancy la ICC Party consacrée aux industries culturelles et créatives, qui a réuni 150 personnes dans une très bonne ambiance.

Lire la suite

Défi-Laine retricote un réseau transfrontalier

Transfrontalier - Lorraine - Luxembourg - Wallonie - Agroalimentaire - Biodiversité - Tourisme | Culture

Interreg a financé à hauteur de 2,4 millions d'euros sur trois ans des projets belges, luxembourgeois et lorrains destinés à promouvoir l'usage de la laine.

Depuis 2017, la laine fait office de fil conducteur entre trois territoires voisins - la Wallonie, le Luxembourg et la Lorraine. Financé par les fonds Interreg à hauteur de 2,4 millions d'euros sur trois ans, le projet Défi-Laine a recensé des dizaines d'entreprises textiles, designers ou fabricants d'écomatériaux disposés à intégrer ce matériau à leurs productions.

Lire la suite

Prévoir lance une université pour s’adapter au changement

France - Metz - Banques | Assurances - Formation - Management - Ressources humaines - Université lorraine

Le groupe d’assurance a lancé début février une formation diplômante avec l’IAE Metz School of Management. Sept unités d’enseignement théorique et pratique permettront aux participants de mieux aborder les mutations du management en général et de leur secteur d’activité en particulier.

Le changement, c’est maintenant ! La célèbre devise se traduit au sein du groupe Prévoir par le lancement d’une université d’entreprise avec l’IAE Metz School of Management.

Lire la suite

Michael Thieser , directeur du Prix franco-allemand du journalisme (PFAJ)

« Nous voulons devenir le prix central des médias en Europe »

Transfrontalier - France - Luxembourg - Sarre - Numérique | Presse

Créé en 1983 à l’occasion du vingtième anniversaire du Traité de l’Elysée, le Prix franco-allemand du journalisme (PFAJ) récompense les dossiers, séries ou reportages permettant une meilleure compréhension de la relation franco-allemande dans un contexte européen.

Directeur du service politique à la radio publique sarroise Saarländischer Rundfunk, qui pilote le projet, Michael Thieser dirige depuis 2012 ce prix prestigieux doté de 30.000 euros de récompense. Il compte en accroître encore la notoriété.

Les candidats ont jusqu’au 6 mars pour déposer leurs contributions au prix franco-allemand du journalisme 2019 ou signaler des reportages ou articles qui leur paraissent mériter le Prix. Quelles sont les particularités de cette 36ème édition ?

Il s’agit de la dernière édition sous cette forme. L’an prochain, les catégories seront réformées. Nous allons diviser en formats courts, moyens et longs les prix spéciaux pour la meilleure recherche, la story, l’innovation et les jeunes talents. Le prix s’adaptera ainsi aux codes en vogue dans le nouveau monde multimédia et s’ouvrira à tous les formats et configurations de contenus journalistiques.

Lire la suite
Scroll To Top