..

Archives par categorie: Ressources humaines


Ecotransfaire élargit le champ de l’économie circulaire

Correspondances transfrontalières - Luxembourg - Wallonie - Meurthe et Moselle - Agroalimentaire - Bâtiment - Écoconstruction - Formation

Initialement dédié à la promotion de l’écoconstruction dans l’espace Luxembourg-Wallonie-Meurthe-et-Moselle, le GIE Ecotransfaire élargit ses cibles aux filières courtes dans l’agro-alimentaire et à un projet européen de réhabilitation de logements ouvriers.

Fondé à Mexy (Meurthe-et-Moselle) en 2013, le groupement d’intérêt économique transfrontalier Ecotransfaire présentera en début d’année les premières étapes de deux projets Interreg V.

Lire la suite

Craignant pour leur site, les salariés de Smart France plébiscitent le retour aux 39 heures

Moselle - Automobile & Équipementiers - Social - Ressources humaines

Deux jours avant la date butoir, 90 % des 800 salariés de Smart France à Hambach (Moselle) ont renvoyé à la direction un avenant au contrat de travail acceptant le retour temporaire et progressif aux 39 heures payées 37. La direction se félicite de ce plébiscite, mais les syndicats dénoncent un chantage à l’emploi et ne semblent gère rassurés quant à la pérennité du site mosellan.

La stratégie de la tension a payé sur le site Smart France de Hambach (Moselle), où les salariés étaient fortement invités à retourner à leur direction, avant le 18 décembre, un avenant individuel à leur contrat de travail acceptant de revenir progressivement à 39 heures de travail hebdomadaire payées 37.

Lire la suite

Pour revenir aux 39 heures, Smart France précise sa menace

Moselle - Automobile & Équipementiers - Social - Ressources humaines

L’inquiétude grandit sur le sur mosellan de Smart France, où la direction évoque pour la première fois un « plan B ». Si les salariés refusent de revenir aux 39 heures sur la base d’accords individuels, Daimler pourrait délocaliser la production de la Smart fortwoo en Slovaquie.

Smart France a choisi la manière forte pour imposer le retour des 800 salariés du site de Hambach (Moselle) aux 39 heures. La CGT et la CFDT ayant fait valoir fin novembre leur droit d’opposition au Pacte 2020 - ratifié par la CFTC et la CFE-CGC -, la direction a adressé individuellement à l’ensemble du personnel une proposition d’avenant au contrat de travail.

Lire la suite

Les Services de placement transfrontaliers, artisans modestes du travail en Allemagne

Transfrontalier - Alsace - Moselle - Ressources humaines

Depuis 2013, quatre services de placement transfrontaliers proposent aux demandeurs d’emploi les services communs à Pôle emploi et à l’Arbeitsagentur. Les résultats sont encourageants, mais demeurent ténus tant au regard du nombre de travailleurs frontaliers qu’en comparaison au nombre de demandeurs d’emploi côté français.

Issus de 20 ans de contacts réguliers entre Pôle Emploi et son homologue allemand Arbeitsagentur, quatre antennes de service de placement transfrontalier (SPT) maillent la frontière depuis 2013 entre Strasbourg et Kehl, Mulhouse et Fribourg-en-Brisgau, l’Alsace du Nord (Haguenau et Wissembourg) et Karlsruhe-Landau et entre Sarreguemines et Sarrebruck.

Lire la suite

Changement climatique – le conseil régional de Lorraine propose une mise à jour avant la Cop 21

Lorraine - Environnement - Formation

Le conseil régional de Lorraine a fait appel au Réseau action climat pour réactualiser les connaissances scientifiques et géopolitiques de ses agents et des partenaires dans la perspective de la COP 21.

Le conseil régional de Lorraine a anticipé de 12 mois l’ouverture de la Cop 21 en préparant dès décembre 2014 un projet de formation spécifiquement dédié à cette conférence. Elaborée en partenariat avec le Réseau Action Climat (Rac), une formation d’une journée a permis à 24 agents, conseillers climat énergie et représentants d’associations d’éducation à l’environnement, de consolider leur connaissance des enjeux des négociations internationales.

Lire la suite

Le Val de Rosselle intensifie l’apprentissage de l’allemand dès le plus jeune âge

Transfrontalier - Moselle - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Ressources humaines

Immédiatement frontalier de la Sarre, le Val de Rosselle mise sur l’apprentissage de l’allemand dès le plus jeune âge pour réduire un chômage massif. Soutenues par le conseil départemental de la Moselle, quatre intercommunalités poursuivent le programme européen Trilingua expiré en juin dernier et initient des échanges culturels et économiques de la maternelle au collège.

Constitué de quatre EPCI immédiatement frontalières de la Sarre, le Val de Rosselle (174 000 habitants en Moselle) expérimente depuis septembre 2015 un dispositif d’apprentissage précoce de l’allemand dans 12 écoles maternelles, autant d’écoles primaires et huit collèges.

Lire la suite
Scroll To Top