..

Archives par categorie: Management


Christine Caballe, présidente du Centre des jeunes dirigeants de Metz

« Ne plus fonctionner en vase clos »

Metz - Interviews - Management

Elue pour deux ans à la présidence du Centre des jeunes dirigeants de Metz, Christine Caballe, expert-comptable associée au cabinet Yzico à Woippy, entend encourager l'engagement social et le développement personnel.

L’une de vos premières initiatives de présidente a consisté à inviter les jeunes dirigeants messins à passer une après-midi chez les Compagnons d’Emmaüs de Peltre. Pourquoi cette initiative ?

Il me semble important de développer des actions liées à la solidarité. N’importe qui peut basculer dans la pauvreté. Durant cette après-midi, nos membres ont travaillé avec les Compagnons d’Emmaüs, trié des vêtements, partagé leur repas.

Lire la suite

Le projet Safran/Albany décolle à Commercy

Meuse - Reconversion des friches - Aéronautique - Mécanique - Plasturgie - Investissements - Recrutement - Formation - Management

En service depuis avril dernier, l’usine d’aubes pour moteurs d’avions de Safran Aéro Composite et Albany Engineered Composite constitue la première unité de haute technologie de la Meuse. Pouvoirs publics et collectivités n’ont pas ménagé leurs efforts pour contribuer au recrutement de 400 salariés en zone rurale.

Trois ans après son annonce en pleine campagne présidentielle, le projet aéronautique Safran-Albany se pose en douceur sur l’ancienne base du 8 ème régiment d’infanterie de Commercy (Meuse). Opérationnelle depuis avril dernier, l’usine de 30 000 m2 compte 80 salariés et portera ses effectifs à 400 personnes d’ici à 2018. Les deux entreprises lancent les pré-séries des aubes et carters qui équiperont les réacteurs des 737 Max de Boeing, de l’A320néo d’Airbus et du C919 de l’avionneur chinois Comac.

Lire la suite

Vialysse sécurise ses balayeuses

Moselle - Engins de chantier - Management - Santé

Spécialiste du nettoyage des voiries, Vialysse a acquis une balayeuse d'une puissance exceptionnelle dédiée aux chantiers de travaux publics. Le nouvel équipement intègre l’ensemble des dispositifs de sécurité dont la PME florangeoise s’est fait une fierté.

Prestataire de service spécialisé dans le lavage et le balayage des parkings et voieries, Vialysse, PME de 30 salariés basée à Florange (Moselle), a mis en circulation fin 2013 une balayeuse grand format spécialement adaptée aux chantiers routiers.

Lire la suite

Suspensions immédiates et réorganisation en vue à la police municipale de Nancy

Nancy - Management

Le chef de la police municipale de Nancy et son adjoint ont été suspendus suite à des « dysfonctionnements sérieux et récurrents ». Gilbert Thiel, ancien magistrat antiterroriste devenu adjoint au maire en charge de la sécurité et des libertés publiques, refuse d’imputer cette suspension aux incidents violents qui ont émaillé la fête de la musique du 21 juin dernier.

Élément déclencheur ou goutte d’eau qui a fait déborder un vase déjà bien plein ? Gilbert Thiel, deuxième adjoint au maire en charge de la sécurité et des libertés publique, invoque la deuxième hypothèse pour expliquer la suspension, annoncée le 1er juin 2014, du chef de la police municipale de Nancy et de son adjoint.

Lire la suite

Paix sociale fragile à ArcelorMittal Florange

Moselle - Investissements - Sidérurgie - Social - Management

En décembre 2012, ArcelorMittal signait avec l’Etat français un accord qui actait la fermeture des hauts-fourneaux et 629 suppressions de poste à Florange, mais garantissait des reclassements sans licenciement ni mobilité forcée. Le sidérurgiste a respecté ses engagements, mais les effectifs du site mosellan continuent de baisser.

En décembre 2012, la colère et les larmes et d’Edouard Martin, alors délégué CFDT d’ArcelorMittal, à l’annonce de la fermeture des hauts-fourneaux de Florange, ont marqué les esprits.

Lire la suite

ArcelorMittal Florange a reclassé ses salariés, mais ne recrute toujours pas

Moselle - Management - Ressources humaines - Sidérurgie - Social

Un an après l’accord sur le volet social de l’arrêt des hauts-fourneaux de Florange, ArcelorMittal a respecté son engagement de supprimer 229 postes sans licenciements ni mobilité forcée. Mais les effectifs du site mosellan continuent à baisser et les recrutements se font attendre.

En décembre 2012, la majorité des sidérurgistes mosellans ont ressenti comme une trahison l’accord conclu entre ArcelorMittal et l’Etat français, qui actait la fermeture des hauts-fourneaux et 629 suppressions de poste à Florange tout en garantissant que ce plan social s’effectuerait sans licenciement ni mobilité forcée. Dix-huit mois plus tard, le climat s’est indéniablement amélioré.

Lire la suite
Scroll To Top