..

Archives par categorie: Social


Daimler peinera à sauver les emplois de Smartville

Moselle - Bade - Wurtemberg - Automobile & Équipementiers - Social

A Hambach, les 900 salariés de Smart France et les 600 employés de sous-traitants du site ont repris le travail fin août dans un climat morose.

Daimler, qui a annoncé le 3 juillet dernier son retrait du site mosellan, a certes trouvé un repreneur – le britannique Inéos, qui emploiera environ 700 personnes pour assembler son nouveau modèle de 4*4.

Lire la suite

Jean-Claude Bernardini, président du Conseil syndical interrégional de la Grande Région

« Il n’y a pas assez de concertation sur le travail frontalier »

Transfrontalier - Luxembourg - Région Grand-Est - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Wallonie - Ressources humaines - Social

Quel a été l’impact du Covid-19 sur le travail dans l’espace frontalier entre la Belgique, le Luxembourg, la France et l’Allemagne, que vous représentez auprès de la Confédération européenne des syndicats ?

La crise sanitaire a permis de débloquer en un mois un problème qui semblait insoluble depuis des années : le Luxembourg a conclu des accords sur le télétravail et sur la fiscalité avec la France, la Belgique et l’Allemagne. C’est bien la preuve que quand on veut, on peut ! Mais il s’agit de trois accords différents et non d’un seul. Les modalités et les durées d’application varient, ce qui est regrettable.

Lire la suite

Ralph Blindauer, avocat

« Je crains que les mesures d’exception liées au Covid-19 se pérennisent »

France - Ressources humaines - Santé - Social

Dans le Grand Est, plusieurs organisations patronales et syndicales ont appelé dès la fin mars à une « union sacrée ». Est-ce utile en période de forte crise ?

Les intérêts de l’entreprise et ceux des salariés peuvent se recouper, mais il faut une grande candeur pour croire que le monde des actionnaires et celui des salariés ne sont pas antagonistes. Lors de la reprise, il arrive que la santé des travailleurs passe au second plan. Des grands groupes dont l’activité n’est absolument pas prioritaire ont fait du forcing, à tel point que les salariés ont fait valoir leur droit de retrait dès le 16 mars.

Lire la suite

La CFDT métallurgie rappelle à l’ordre l’UIMM Lorraine

Meurthe et Moselle - Moselle - Vosges - Automobile & Équipementiers - Social - Management - Santé

Près de deux semaines après la signature d’un accord de branche par trois syndicats (CFDT, CFE-CGC et Force ouvrière) et l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM), le 3 avril, la CFDT métallurgie Cœur Grand-Est signale à l’organisation patronale que « bon nombre d’entreprises de l’automobile et plus généralement de la filière métallurgie ne jouent pas le jeu du volet sanitaire et du dialogue social » prévu pour appliquer les dérogations au droit du travail mises en place par l’ordonnance du 25 mars 2020.

Dans une lettre ouverte à l’UIMM Lorraine, la CFDT métallurgie Cœur Grand-Est, représentée dans 53 entreprises des Vosges, de Meurthe-et-Moselle et de Moselle, dénonce « des provocateurs impétueux qui font leur priorité de la production à tout prix ».

Lire la suite

ArcelorMittal envisage la fermeture de sa cokerie en Moselle

Moselle - Sidérurgie - Social

Le sidérurgiste pourrait fermer la cokerie de Florange dès 2022-2023. Peu compétitif, le site de 170 salariés pourrait notamment payer la contraction de la demande d'acier.

En Moselle, la fermeture de la cokerie d’ArcelorMittal paraît inévitable. Le sidérurgiste évoquera ce lundi la fermeture de la cokerie de Séremange-Erzange, attenante de Florange. Peu compétitif, le site de 170 salariés pose des problèmes de pollution et de santé au travail.

Lire la suite

A Carling, les salariés de Gazel oscillent entre doute et espoir

Moselle - Après-mines - Énergie - Social

En 2022, l'arrêt de la centrale à charbon mosellane supprimera 90 postes et menacera plus de 200 emplois indirects. Le projet de territoire signé le 16 janvier paraît ambitieux, mais reste flou.

Transformer une fermeture vécue comme une catastrophe sociale en opportunité pour le territoire ? Les salariés de la centrale thermique Emile-Huchet de Carling, les élus de l'Est mosellan et, plus largement, la population de l'ancien bassin houiller de l'est mosellan aimeraient y croire.

Lire la suite
Scroll To Top