Archives par categorie: Sidérurgie


François Marzorati : « Lakshmi Mittal s’est engagé à consolider ses implantations en France »

France - Moselle - Interviews - Sidérurgie - Social

François Marzorati préside le  comité de suivi des engagements d’ArcelorMittal à Florange.
Le Premier ministre vous a reconduit cet été dans la fonction de suivi des engagements d’ArcelorMittal qui vous avait été confiée en novembre 2012 lors de la crise de Florange. Votre mission reste-t-elle identique ? Non, car les premiers engagements d’ArcelorMittal ont été tenus. Les 624 suppressions de poste liés à l’arrêt des hauts-fourneaux de Florange n’ont sonné lieu à aucun licenciement. ArcelorMittal s’était par ailleurs engagé à investir 180 millions d’euros à Florange de manière inconditionnelle, contrairement à Gandrange,  où il avait conditionné les investissements au contexte économique – ce qui n’a rien de surprenant pour une entreprise privée.
Lire la suite

L’alliage familial des Bronzes d’Industrie dure

Moselle - Sidérurgie

A deux ans de leur centenaire, Les Bronzes d'Industrie (LBI) affichent une prospérité rare dans la fonderie française. Initialement spécialiste des tuyaux de cuivre pour la sidérurgie lorraine, la PME familiale d'Amnéville (Moselle) a constitué un groupe de cinq usines qui confèrent aux métaux non ferreux des formes complexes dans des formats de 100 grammes à 55 tonnes.

La centrifugation du cuivre et d'Inox s'effectue dans les deux usines mosellanes d'Amnéville et de Homécourt. La fonderie en moules à sable se répartit entre Saint-Rémy Industrie à Commentry (Allier), la Fonderie Atlantique Industrie à Nantes et Inoxyda au Petit-Quevilly.

Lire la suite

Édouard Martin, député européen social-démocrate du Grand Est

« L’accès de la Chine au statut d’économie de marché menacerait 3 à 4 millions d’emplois en Europe »

France - Interviews - Industrie - Sidérurgie

Député européen social-démocrate du Grand Est et ex-délégué CFDT d’ArcelorMittal, Édouard Martin a cosigné, le 27 octobre dernier, un courrier adressé conjointement par la Confédération européenne des syndicats et par l’organisation patronale IndustrieAll pour demander à Jean-Claude Junker de protéger l’industrie européenne contre le dumping chinois.

Que craignez-vous exactement avec la Chine ?

Édouard Martin : Nous entrons dans la dernière ligne droite des négociations avec la Chine, qui, 15 ans après son entrée dans l’Organisation mondiale du commerce au titre d’économie non marchande, demande le statut d’économie de marché (SEM).

Lire la suite

ArcelorMittal Florange : un site redynamisé mais avec des effectifs réduits

Moselle - Investissements - Sidérurgie - Social

Florange bénéficie de 200 millions d’investis­sements sur cinq ans. Mais les effectifs sont tombés de 3.000 à 2.000 personnes.

François Hollande a honoré encore cette année sa promesse : il est revenu dans la vallée de la Fensch, Mais en Moselle, cette visite passe mal. A Florange, personne n'a oublié que les derniers hauts-fourneaux d'ArcelorMittal sont bel et bien fermés et que la « loi Florange » telle qu'annoncée par le candidat Hollande en 2012 n'a pas vu le jour.

Lire la suite

L’usine de rails de Hayange passe sereinement de Tata Steel à Greybull

Moselle - Sidérurgie

Confirmée ce lundi, la cession de l’activité « aciers longs » de Tata Steel à Greybull Capital a été accueillie avec sérénité par les 450 salariés de l’usine Tata Steel de Hayange. La concrétisation d’une cession pressentie depuis six mois soulage les 450 salariés du site, qui ont obtenu des assurances du nouvel actionnaire.

Le sidérurgiste indien Tata Steel cède à Greybull Capital une usine de rails confortée et performante.

Lire la suite

Métafensch prend ses quartiers

Moselle - Laboratoires de recherche - Reconversion des friches - Sidérurgie

L’ancien magasin général du haut-fourneau d’Uckange abrite depuis fin 2015 le centre de recherche public Métafensch, promis par le président François Hollande pour redynamiser une sidérurgie en berne.

Les deux maîtres d’ouvrage - l’Etablissement public foncier de Lorraine pour le clos couvert et la communauté d’agglomération du Val de Fensch pour les aménagements intérieurs et les fluides - ont confié à un même maître d’œuvre, le cabinet d’architectes mulhousien AEA assisté du bureau d’études Sibeo ingénierie, la réhabilitation de l’immense bâtiment en béton datant des années 50.

Lire la suite
Scroll To Top