..

Archives par categorie: Sidérurgie


SEW-Usocome augmente le régime de sa fonderie mosellane

Moselle - Alsace - Industrie - Ressources humaines - Sidérurgie

Le leader mondial des motoréducteurs à usage industriel investit 30 millions d'euros dans l'extension de son usine de Forbach. Implantés dans le Grand Est, les trois sites du groupe allemand présentent un fonctionnement intégré.

Une fonderie propre et peu bruyante ! Tel est le pari que le groupe SEW-Usocome compte relever dans l'extension de 11.500 mètres carrés prévue sur son site de Forbach (Moselle).

Lire la suite

L’aciérie de Gandrange plombe toujours le paysage

Moselle - Bâtiment - Sidérurgie

Le site d’ArcelorMittal, qui employait 1.100 salariés en 2009, n’en compte plus que 350, affectés au laminoir.

Dix ans après sa fermeture, l’aciérie de Gandrange barre encore l’accès à la ville à hauteur de la voie rapide 52. Le site d’ArcelorMittal, qui employait 1.100 salariés en 2009, n’en compte plus que 350, affectés au laminoir. L’aciérie et le train à billettes restent à désosser, et le chantier donne bien du fil à retordre.

Lire la suite

Ultimes foudroyages à la centrale de Richemont

Moselle - Bâtiment - Énergie - Reconversion des friches - Sidérurgie

EDF prépare la destruction des deux dernières usines de l’ancienne centrale thermique de Richemont. Etalée sur dix ans, la déconstruction coûtera 50 millions d’euros.

Le timing est aussi précis que celui d’un tir de fusée : le dimanche 22 juillet prochain, à 9 h 15, une charge explosive foudroiera en quelques secondes les deux dernières unités de la centrale EDF de Richemont, près de Metz.

Lire la suite

La Moselle confrontée à la déconstruction des vestiges de la sidérurgie

Moselle - Bâtiment - Énergie - Industrie - Reconversion des friches - Sidérurgie

ArcelorMittal doit confirmer d’ici à la fin de l’année l’abandon définitif des hauts-fourneaux de Florange. La démolition des vestiges de l’ère sidérurgique est vécue tantôt comme un soulagement, tantôt comme un crève-cœur.

Mardi 5 juin, le comité de suivi des engagements d’ArcelorMittal à Florange se réunit à nouveau. Objectif : évoquer le sort des deux hauts-fourneaux placés « sous cocon » voici cinq ans, lors de la douloureuse extinction de la filière d’acier liquide.

Lire la suite

Gris Découpage ouvre sa boîte à outils pour manager sa croissance

Meurthe et Moselle - Industrie - Management - Mécanique - Sidérurgie

Pour sécuriser sa transformation en ETI, la PME familiale a changé d’ERP, transformé son organigramme et adopté le Lean.

Gérer la croissance, un souci de riche ? Dirigeante de Gris Découpage, leader européen de la fixation pour l’industrie automobile, Céline Gris y voit un enjeu à la fois crucial et complexe.

Lire la suite

François Marzorati : « Lakshmi Mittal s’est engagé à consolider ses implantations en France »

France - Moselle - Interviews - Sidérurgie - Social

François Marzorati préside le  comité de suivi des engagements d’ArcelorMittal à Florange.
Le Premier ministre vous a reconduit cet été dans la fonction de suivi des engagements d’ArcelorMittal qui vous avait été confiée en novembre 2012 lors de la crise de Florange. Votre mission reste-t-elle identique ? Non, car les premiers engagements d’ArcelorMittal ont été tenus. Les 624 suppressions de poste liés à l’arrêt des hauts-fourneaux de Florange n’ont sonné lieu à aucun licenciement. ArcelorMittal s’était par ailleurs engagé à investir 180 millions d’euros à Florange de manière inconditionnelle, contrairement à Gandrange,  où il avait conditionné les investissements au contexte économique – ce qui n’a rien de surprenant pour une entreprise privée.
Lire la suite
Scroll To Top