Archives par categorie: Industrie


L’abri d’acier d’ACML fait des émules

Moselle - Construction - Sidérurgie

Spécialiste des travaux de ferronnerie et de serrurerie, la société florangeoise Atelier de construction métallique lorrain (ACML) a créé un modèle d’abris en acier dénommés Signus. Indestructible et esthétique, le modèle équipe déjà une quinzaine de communes et de centres commerciaux mosellans.

Depuis sa création en 2007, l’Atelier de construction métallique lorrain (ACLM) n’a cessé d’apporter à ses ferronneries, garde-corps, passerelles et autres auvents une touche de créativité.

Lire la suite

Claas prépare l’extension de son usine mosellane

Moselle - Investissements - Mécanique

En dépit d’un marché hexagonal en repli, le machiniste agricole Claas investira 5 millions d’euros sur son site de Woippy. L’usine mosellane renouvelle sa gamme de presses à balles et se prépare à regrouper ses activités de recherche/développement dans un nouveau bâtiment.

Le repli du marché français, où le machiniste allemand Claas a connu l’an dernier une baisse de 10,6 % de son chiffre d’affaires, n’affecte pas l’usine de Woippy.

Lire la suite

Nicolas Prévot, porteur du projet de reprise en Scop de la papeterie de Docelles

« Nous demanderons 34 millions d’euros de dommages et intérêts à UPM »

Vosges - Bois | Papier - Social

Saisi du dossier de l’usine UPM de Docelles, fermée depuis un an, le conseil des prud’hommes d’Epinal a ordonné le 8 janvier 2015 à UPM-Kymmene de maintenir la papeterie en état et condamne l'industriel finlandais à verser 3 000 euros à chacun des 50 salariés candidats à une reprise sous forme de Scop.

Porteur du projet de reprise de la plus ancienne papeterie de France sous forme de Société coopérative ouvrière de production (Scop), Nicolas Prévot, président de l’association « Sauver la papeterie de Docelles » et ex-délégué CFE-CGC se réjouit de cette première victoire juridique.

Lire la suite

Georges Pottecher, directeur d’Hydreos

« Les choix budgétaires de l’Etat constituent un facteur aggravant en matière de qualité des eaux »

Grand Est - Interviews - Biodiversité - Industrie - Pôles de compétitivité - Travaux publics | Infrastructures

Fin 2014, l’existence même du pôle de compétitivité Hydreos semblait compromis tant l’assèchement des financements de l’Etat semblait drastique. En ce début d’année, son directeur Georges Pottecher est rassuré quant à la pérennité du pôle de compétitivité alsaco-lorrain mais s’inquiète de la baisse de moyens de la maîtrise d’ouvrage publique.

En ce début d’année, disposez-vous des ressources nécessaires pour accompagner la filière eau en Alsace et en Lorraine ?

Une gestion chaotique de la part de l’Etat nous a paru remettre en cause la pérennité même du pôle. Finalement, les restrictions seront de l’ordre de 30 000 euros, une mesure gênante, mais qui ne nous empêche pas de fonctionner.

Lire la suite

Beijing Shenan Group officialise un investissement de 75 millions d’euros en Meuse

Meuse - Bâtiment - Industrie

Le groupe chinois Shenan Group, spécialiste de la fabrication d’éclairage Led, a signé le 7 janvier un accord de partenariat avec le conseil général de la Meuse pour implanter une usine à Verdun. La société Led France investira 75 millions d’euros dans la construction d’une usine de 60 000 mètres carrés qui doit créer 200 emplois.

Christian Namy, président du conseil général de la Meuse, a signé le 7 janvier avec Shenan Zhuang, président du groupe chinois Bejing Shenan Investment et Zhao Qi Meng, son président Europe, une convention portant sur l’implantation d’une usine de 60 000 mètres carrés sur 15 hectares, sur la zone industrielle de Souhesmes, à la sortie autoroutière de Verdun.

Lire la suite

Les Emaux de Longwy vont changer de mains

Meurthe et Moselle - Industrie

Fleuron de la ville depuis 1798, les Faïences et Emaux de Longwy (Meurthe-et-Moselle) sont en passe de changer de propriétaire. La petite manufacture de 40 salariés est entrée en négociation exclusive avec un repreneur français qui devrait concrétiser son acquisition au cours des prochaines semaines.

Connues en France, les faïences chatoyantes des Emaux de Longwy peinent à faire valoir leur éclat à l’international et souffrent du déclin drastique des listes de mariage.

Lire la suite
Scroll To Top