Ile de Corse à Nancy : De l’usine à gaz au quartier mixte

Dernière grande friche industrielle du cœur de Nancy, l’île de Corse entre en chantier cet automne.

Laurent Mourey NancyCe programme démontre notre compétence en management d’opérations immobilières complexes conjuguant mixité des usages et mixité sociale.

Laurent Mourey, directeur Est de Cirmad

© Cirmad Nancy

© Cirmad

Maître d’ouvrage et développeur du projet, la filiale immobilière de Pertuy Construction (groupe Bouygues) dispose d’une surface hors œuvre nette de 28 000 m2 pour implanter 239 logements, 5 400 m2 de bureaux, une résidence de tourisme et 10 cellules commerciales.

A la jonction entre le centre historique et le nouveau quartier des Rives de Meurthe, Cirmad a mobilisé trois cabinets d’architecture. La cohérence globale s’appuiera sur les teintes claires de l’inox, de la brique blanche et du béton blanc. Une venelle réservée aux piétons et aux cyclistes traversera l’îlot de part en part, séparant complexe tertiaire et immeubles d’habitation.


Pertuy dans ses murs

immeuble-ile-de-Corse-NancyDans la continuité du canal, l’œuvre de l’architecte parisienne Anne Démians entre en résonnance avec les joyaux de la place Stanislas : la mairie, l’opéra et le Grand hôtel de la Reine. Le bâtiment, qui s’élèvera à R + 5 pour les bureaux et à R + 4 pour la résidence hôtelière, doit être livré début 2014 pour accueillir le nouveau siège social de Pertuy, constructeur de l’ensemble de l’îlot. Labellisés HQE et isolés par l’extérieur, les bureaux seront chauffés et climatisés grâce à une pompe à chaleur géothermique, tandis que la résidence hôtelière chauffera son eau sanitaire par des capteurs solaires.

Réalisé par deux cabinets d’architectes nancéiens, Eric André et Francis Moulet pour les logements en accession à la propriété et Bernard de Mijola et Christophe Monjardet pour la partie locative, le programme résidentiel se composera de huit bâtiments. Ecologgia et Nouvel Habitat se répartiront la promotion des résidences « Le Saint-Georges » et « le cœur Sainte-Catherine » tandis que l’investisseur Perl confiera à l’OPH de Nancy la gestion des 53 appartements de la résidence du Parc, livrés en nue-propriété.

Le site a accueilli en 1835 une usine à gaz puis, jusqu’en 2000, les services d’EDF-GDF. Désigné par GDF-Suez en 2006 pour porter le projet d’aménagement, Cirmad a confié l’élaboration du plan de gestion au bureau d’études national CSD Ingénieurs. Le projet fait partie de la sélection nationale arrêtée en 2011 par l’Ademe sur la reconversion des friches industrielles.

Pascale Braun

Scroll To Top