..

Archives par categorie: Correspondances transfrontalières


Jean-Marie Belliard, vice-président de la Région Alsace, président de la commission transfrontalière

« Interreg devient plus flexible »

Transfrontalier - Interviews - Alsace

Vice-président de la Région Alsace en charge de la coopération transfrontalière, Jean-Marie Belliard juge plus dynamique la nouvelle approche du programme Interreg-V (2015- 2020) dont la collectivité assume la gestion.

Les fonds européens Interreg-V s’élèvent à 109,7 millions d’euros pour le Rhin supérieur jusqu’en 2020. Ce montant vous satisfait-il ?

Oui, il correspond à ce que nous avions demandé et il représente une hausse significative de quelque 60 % par rapport à Interreg-IV. J’avoue que nous n’en avons pas vraiment identifié la raison.

Lire la suite

Eric Straumann, président du conseil départemental du Haut-Rhin

« Dans notre territoire, la coopération est un Muss (1) »

Transfrontalier - Alsace Champagne Ardennes Lorraine (ACAL) - Alsace - Bade - Wurtemberg - Travaux publics | Infrastructures

Elu en mars dernier à la présidence du conseil départemental du Haut-Rhin, Eric Straumann a choisi Breisach, dans le Bade-Wurtemberg, pour exposer pour la première fois sa vision de la coopération transfrontalière. L’élu LR évite les déclarations fracassantes, mais plaide pour le pragmatisme en temps de vaches maigres.

Député LR et président du conseil départemental du Haut-Rhin, Eric Straumann a effectué sa rentrée politique à Breisach (Bade-Wurtemberg), pour rappeler avec un brin de lyrisme l’amitié qui unit élus et décideurs socio-économiques de part et d’autre du Rhin.

Lire la suite

Numérique – la Grande Région en quête de connexions (3/3)

Universités : l’Europe numérique reste à construire

Transfrontalier - Alsace Lorraine Champagne Ardennes (ALCA) - Luxembourg - Sarre - Grandes écoles - Université lorraine - Numérique | Presse

Les universités de l’Acal constituent les premières utilisatrices potentielles de réseaux et de cloud transfrontaliers. A terme, ces infrastructures seront indispensables pour accompagner les coopérations entre chercheurs. Pour l’heure, les partenaires universitaires s’accommodent de liaisons imparfaites et de moyens limités.

De Reims à Bâle et de Karlsruhe à Nancy, la future grande région Acal et sa bande frontalière présentent une concentration d’universités, de centres de recherche et de surpercalculateurs sans équivalent en Europe.

Lire la suite

Numérique : la Grande Région en quête de connexion (2/3)

L’Alsace cherche la voie du marché allemand

Transfrontalier - Alsace - Bade - Wurtemberg - Numérique | Presse

Faut-il investir dans des infrastructures numériques afin de booster les services ou attendre que la demande se précise pour renforcer les réseaux à très haut débit et datacenters ? Entre l’Alsace et l’Allemagne, la question de la poule et de l’œuf n’est pas encore tout à fait résolue. Une seule certitude : le marché transfrontalier ne demande qu’à éclore.

De prime abord, Strasbourg, qui regroupe au long du Rhin les principaux opérateurs français du numérique, paraît bénéficier pleinement de sa position frontalière.

Lire la suite

Numérique – La Grande Région en quête de connexion (1/3)

La Lorraine, base arrière du Net luxembourgeois

Transfrontalier - Lorraine - Luxembourg - Numérique | Presse

Mondialisé par nature, le numérique achoppe parfois aux frontières. Correspondances lorraines explore cette semaine des échanges encore timides entre la future région Acal et ses voisins. Les rapprochements les plus tangibles s’opèrent entre la Lorraine et le Luxembourg, dans un bassin d’emploi quasi intégré où le numérique a tout naturellement trouvé sa place.

Confronté au début de la décennie à de nouvelles obligations en matière de transparence financière, le Grand-Duché du Luxembourg s’est recentré sur l’économie numérique.

Lire la suite

Hervé Atamaniuk, co auteur du « Platt lorrain pour les Nuls »

« On n’a jamais parlé aussi bien l’allemand que lorsque l’on parlait Platt »

Transfrontalier - Alsace - Lorraine - Luxembourg - Sarre - Interviews - Ressources humaines - Université lorraine

Co-auteur du Platt lorrain pour les Nuls (1), Hervé Atamaniuk voit dans la préservation du dialecte francique une impérieuse nécessité et une précieuse passerelle vers l’allemand et le luxembourgeois. Intervenant à l’Université de Lorraine, il défend les langues, officielles ou non, au nom du dialogue entre les cultures.

Comment jugez-vous la position de Jean-Pierre Masseret, président du conseil régional de Lorraine, qui s'est prononcé pour la non ratification par le gouvernement de la charte européenne sur les langues régionales et minoritaires ?

Cette position me paraît incompréhensible. Elle témoigne d’une volonté de confiner le Platt à un usage folklorisant et va à l’encontre de l’engagement du Président de la République. Il s’agit à mon sens d’une erreur stratégique. Jean-Pierre Masseret a sous-estimé le fait que le Platt reste un marqueur d’identité dans la frange germanophone de la Lorraine et il heurte la sensibilité des Alsaciens sur la question.

Lire la suite
Scroll To Top