Archives par categorie: Correspondances transfrontalières


Le Chardon lorrain commémore la Grande Guerre pour refonder la paix

Meurthe et Moselle - Grandes écoles - Numérique | Presse - Tourisme - Urbanisme | Aménagement

Profondément marqué par la Première Guerre mondiale, le territoire de la communauté de communes du Chardon lorrain entend convertir ses séquelles en éléments du patrimoine et y puiser les éléments du vivre ensemble.

Engagé de longue date dans les politiques de mémoire liées aux guerres de 1870, de 14/18 et de 39/45, qui ont chacune laissé des stigmates sur son territoire, la communauté de communes du Chardon lorrain, qui regroupe 39 communes pour 10 500 habitants en Meurthe-et-Moselle, a choisi d’impulser en 2015 une commémoration différente, pluridisciplinaire et contemporaine.

Lire la suite

Citiz Lorraine redémarre entre Metz et Nancy

Metz - Nancy - Thionville - Environnement

Le spécialiste de l’autopartage Citiz Lorraine renforce son réseau, qui compte désormais 12 véhicules et 10 stations entre Metz et Nancy. La structure coopérative espère atteindre son rythme de croisière d’ici deux à trois ans en ciblant les particuliers, les collectivités et les entreprises.

Six mois après son redémarrage, la société d’autopartage Citiz Lorraine s’engage prudemment dans la voie du redressement. Issue de la structure associative Autopi, qui revendiquait 350 utilisateurs entre Metz et Nancy, la société coopérative d’intérêt collectif (Scic) s’est adossée à Urbis Park, spécialiste national du stationnement et de la mobilité urbaine implanté à Metz et à Nancy.

Lire la suite

Nicolas Prévot, porteur du projet de reprise en Scop de la papeterie de Docelles

« Nous demanderons 34 millions d’euros de dommages et intérêts à UPM »

Vosges - Bois | Papier - Social

Saisi du dossier de l’usine UPM de Docelles, fermée depuis un an, le conseil des prud’hommes d’Epinal a ordonné le 8 janvier 2015 à UPM-Kymmene de maintenir la papeterie en état et condamne l'industriel finlandais à verser 3 000 euros à chacun des 50 salariés candidats à une reprise sous forme de Scop.

Porteur du projet de reprise de la plus ancienne papeterie de France sous forme de Société coopérative ouvrière de production (Scop), Nicolas Prévot, président de l’association « Sauver la papeterie de Docelles » et ex-délégué CFE-CGC se réjouit de cette première victoire juridique.

Lire la suite

Georges Pottecher, directeur d’Hydreos

« Les choix budgétaires de l’Etat constituent un facteur aggravant en matière de qualité des eaux »

Grand Est - Interviews - Biodiversité - Industrie - Pôles de compétitivité - Travaux publics | Infrastructures

Fin 2014, l’existence même du pôle de compétitivité Hydreos semblait compromis tant l’assèchement des financements de l’Etat semblait drastique. En ce début d’année, son directeur Georges Pottecher est rassuré quant à la pérennité du pôle de compétitivité alsaco-lorrain mais s’inquiète de la baisse de moyens de la maîtrise d’ouvrage publique.

En ce début d’année, disposez-vous des ressources nécessaires pour accompagner la filière eau en Alsace et en Lorraine ?

Une gestion chaotique de la part de l’Etat nous a paru remettre en cause la pérennité même du pôle. Finalement, les restrictions seront de l’ordre de 30 000 euros, une mesure gênante, mais qui ne nous empêche pas de fonctionner.

Lire la suite

Le machiniste agricole Claas investit et s’étend à Woippy

Moselle - Industrie - Investissements

Un an après l’inauguration d’un atelier de peinture, le machiniste agricole Claas annonce un investissement de 5 millions d’euros sur son site de Woippy. L’usine mosellane renouvelle sa gamme de presses à balles et se prépare à regrouper ses activités de recherche/développement dans un nouveau bâtiment.

En dépit du recul du marché français, qui a chuté de10,6 % en 2014, le machiniste allemand Claas poursuit ses investissements à l’usine de Woippy, près de Metz.

Lire la suite

Jérôme Michel, directeur des projets du pôle Pôle « Energie Fibres »

« La filière bois croit en l’avenir de la construction numérique »

Grand Est - Lorraine - Bois | Papier - Construction - Industrie - Grandes écoles - Laboratoires de recherche - Numérique | Presse - Pôles de compétitivité

Le pôle fibre du Grand Est, fusionné depuis le 1er janvier avec l’alsacien Energivie, voit son domaine de compétences s’élargir pour recouvrir toutes les thématiques de la filière bois, y compris le bois-énergie sur lequel il n’intervenait pas. Directeur des projets de la nouvelle entité Energie Fibres, Jérôme Michel revient sur les enjeux d’une année charnière.

Quelle incidence la fusion entre les pôles Fibre du Grand Est et Energivie présentera-t-elle sur les recherches engagées depuis deux ans en Lorraine sur la Building Information Modeling (Bim) consistant à numériser les différentes étapes de la construction ?

Energie Fibres a placé parmi ses projets majeurs la contribution à la plateforme Bâtiment Grenelle et compte répondre à un appel d’offres national sur ce thème. Les travaux engagés par différents laboratoires lorrains dont le Cran, l’Institut Elie Cartan, Loria, l’Inria et le Critt bois pourront s’inscrire dans ce cadre.

Lire la suite
Scroll To Top