Archives par categorie: Correspondances transfrontalières


Serge Basso de March, directeur de la Kulturfabrik

« Esch 2022 n’est pas une finalité, mais un point de départ »

Transfrontalier - Lorraine - Luxembourg - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Wallonie - Tourisme | Culture

Directeur du centre culturel la Kulturfabrik d’Esch-sur-Alzette depuis 2002, Serge Basso de March voit dans la désignation de la ville comme capitale culturelle 2022 l’opportunité de structurer le territoire tout entier.

Ecrivain, poète et militant d’une culture intégratrice, il porte sur trois décennies de coopération transfrontalière un regard confiant.

Esch 2022 vous paraît-il constituer une échéance importante ?

Evidemment. La désignation d’une ville au titre de de capitale européenne de la culture constitue un des leviers les plus efficaces qui soit en matière de culture, mais aussi de mobilité, d’économie et de social. La Kulturfabrik porte huit dossiers inscrits dans Esch 2022. Je ne m’exprimerai pas sur les récents changements survenus dans la gouvernance (voir encadré), mais je m’inquiète pour le timing des réalisations. Il est urgent de démarrer.

Lire la suite

Au Luxembourg, la philanthropie pourrait réveiller l’art

Luxembourg - Banques | Assurances - Tourisme | Culture - Industrie

Réunis le 15 juin 2018 au château de Septfontaines à Luxembourg-ville, les membres de l’association Luxembourg for Family office ont consacré leur événement annuel à la philanthropie, présentée comme un nouveau modèle de capitalisme solidaire. Imprégné de la culture du mécénat, le Grand-Duché pourrait réactiver cette forme de générosité dans la perspective d’Esch 2022.

Créer pour structurer, préserver et transmettre les patrimoines familiaux grand-ducaux, Luxembourg for family office a consacré une large partie de son huitième évènement annuel à la philanthropie, tout particulièrement dans le domaine de l’art.

Lire la suite

Julia Hennings, adjointe à la Culture de la Ville de Sarrelouis

« Le but de Sarrelouis est de se faire remarquer »

Transfrontalier - Metz - Sarre - Tourisme | Culture

Historienne de l’art née d’un père allemand et d’une mère autrichienne, Julia Hennings a étudié la philosophie et l’archéologie, exercé dans le tourisme, l’édition et la réalisation et vécu en en Italie et en France avant de se poser à Sarrelouis, où elle exerce depuis octobre 2016 la fonction d’adjointe à la culture. Pour accentuer le rayonnement culturel de la ville et de son district frontalier de 215 000 habitants, l’élue s’appuie en partie sur la coopération transfrontalière.

Vous avez inauguré ce 10 juin 2018 l’exposition « deux villes, zwei Städte », qui dissémine les œuvres monumentales du sculpteur allemand Robert Schad à Metz et à Sarrelouis. Comment cette coopération s’est-elle déroulée ?

Le projet trouve son origine dans l’amitié très ancienne qui lie Robert Schad à Jo Enzweiler, directeur de l’institut d’art contemporain de Sarrelouis. L’institut souhaitait exposer les œuvres de l’artiste, mais ne pouvait présenter dans ses propres locaux que les petites pièces. Pour les sculptures monumentales en acier, il fallait faire intervenir la ville. Metz avant programmé un parcours d’œuvres de Schad  dans le cadre de sa programmation estivale Constellations.

Lire la suite

Louise Beauchêne, chargée de mission du projet européen Bérénice à Passages

« Dans la Grande Région, les partenaires de Bérénice se battent pour une culture qui intègre »

Transfrontalier - Lorraine - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Wallonie - Tourisme | Culture

Le festival Passages, qui a ouvert le 1er juin 2018 la deuxième édition de son festival international de la jeune création Ecoles de Passages, porte également le projet Interreg Bérénice. Ce réseau d’acteurs culturels et sociaux de la Grande Région prône une plus large représentation de la diversité, tant sur scène que dans le public.

Spécialiste de l’interculturalité franco-allemande en théâtre et titulaire d’une licence en coopération transfrontalière, Louise Beauchêne exerce depuis mars dernier la fonction de chargée de mission Bérénice.

Ecoles de Passages a ouvert le 1er juin sa deuxième édition. Comment ce festival international de la jeune création compte-t-il s’inscrire dans la durée ?

Le festival se traduit par une programmation, mais aussi par des rencontres entre étudiants de différentes écoles internationales de cirque, de danse ou de théâtre. Durant les matinées qui précèdent les représentations, ils ont carte blanche pour s’échanger des techniques de cirque, de théâtre ou de danse.

Lire la suite

Perspectives poursuit sa trajectoire ascendante

Transfrontalier - Moselle - Sarre - Tourisme | Culture

Le quarante-et-unième festival franco-allemand Perspectives s’est achevé ce samedi 26 mai 2018 par un concert de clôture à Sarrebruck. Bien ancrée dans le paysage culturel transfrontalier, la manifestation continue à surprendre son public et à élargir ses réseaux.

Dès le lendemain du concert de clôture, l’équipe de Perspectives a dressé un bilan encourageant de la quarante-et-unième édition du festival d’arts vivants franco-allemand. Après le millésime exceptionnel de 2017, la manifestation renoue avec sa jauge habituelle. Avec 15 200 spectateurs, dont 13 527 billets payants et environ 1 600 participants aux manifestations gratuites, elle enregistre une légère progression par rapport à la fréquentation de 2016.

Lire la suite

Metz est wunderbar, culturelle et biculturelle

Transfrontalier - Metz - Sarre - Grandes écoles - Université lorraine - Tourisme | Culture

Instauré dans la foulée du Sommet franco-allemand de 2016, « Metz est Wunderbar » ouvre sa troisième édition sous des auspices résolument culturels et bilingues. De nouveaux partenaires, dont l’Université franco-allemande et Goethe Institut, témoignent du renforcement des réseaux autour de l’événement.

Jusqu’au 27 mai 2018, les drapeaux français et allemands, des sculptures monumentales et jusqu’au sous-bocks des bières signaleront la troisième édition de « Metz est Wunderbar ».

Lire la suite
Scroll To Top