Archives par categorie: Correspondances transfrontalières


Les riverains de la Meuse se projettent dans un futur plus sec

Correspondances transfrontalières - Champagne - Ardenne - Lorraine - Wallonie - Environnement - Travaux publics | Infrastructures - Urbanisme | Aménagement

Riverains de la Meuse, la France, l’Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas renforcent leur coopération depuis le début de la décennie. Le projet européen Amice a renforcé la solidarité de basin à l’échelle transnationale et amorcé une nouvelle approche des adaptations qu’imposeraient le réchauffement climatique et la raréfaction de la ressource.

En préambule du projet Interreg IV B Amice (Adaptation of the Meuse to the Impacts of Climate Evolutions) engagé en 2009, quatre des cinq pays riverains du fleuve Meuse - la France, la Belgique, l’Allemagne et les Pays-Bas, exception faite du Luxembourg - ont dû résoudre un casse-tête révélateur : sur un même point de mesure frontalier et à un même instant T, les mesures de débit effectuées par les différents partenaires pouvaient varier d’un, voire de deux mètres !

Lire la suite

Jacques Garau, secrétaire général des affaires régionales et européennes de la préfecture du Grand Est

« Le Grand Est doit raisonner à l’échelle d’un pays d’Europe »

Correspondances transfrontalières - Interviews - Alsace Champagne Ardennes Lorraine (ACAL) - Bade - Wurtemberg - Champagne - Ardenne - Grand Est - Lorraine - Luxembourg - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Suisse - Wallonie - Travaux publics | Infrastructures

Basé à Strasbourg et collaborateur direct du préfet du Grand Est, Jacques Garau pilote les équipes régionales et interrégionales du Secrétariat général pour les affaires régionales et européennes (Sgare), qui compte près de 80 agents. Chargé du suivi des relations avec les institutions régionales, transfrontalières et internationales, il évoque pour Correspondances lorraines les thématiques de la mobilité et de la coopération transfrontalière.

Les projets ferroviaires du Rhin supérieur paraissent bloqués et les villes de la Grande Région se plaignent d’être contournées par les grands axes européens. Quelles priorités l’Etat a-t-il identifiées en matière de mobilité ?

Tous les projets ne sont pas bloqués. La liaison entre EuroAirport Bâle-Mulhouse et la gare de Saint-Louis est plutôt en bonne voie. Les principes de financement des travaux, d'un montant de 300 millions d'euros, pourraient être d'une répartition égale entre les parties française et suisse, hors fonds européens.

Lire la suite

A Strasbourg, EDF ouvre une rivière de contournement aux saumons du Rhin

Correspondances transfrontalières - Biodiversité - Énergie - Travaux publics | Infrastructures

Lors de la fête de la nature du week-end des 21 et 22 mai 2016, les promeneurs strasbourgeois ont pu visiter la spectaculaire passe à poissons construite par EDF pour un montant de 19 millions d’euros. En contournant l’usine hydroélectrique, les saumons et autres grands migrateurs franchissent une nouvelle étape dans la course au long cours qui doit les voir atteindre Bâle en 2020.

EDF a inauguré le 19 mai 2016 un ouvrage de grande envergure et de haute technicité pour permettre aux poissons de contourner la centrale hydroélectrique de Strasbourg.

Lire la suite

Trans-Pamina cherche de nouvelles passerelles entre Rhin et Lauter

Correspondances transfrontalières - Alsace - Bade - Wurtemberg - Rhénanie - Palatinat - Travaux publics | Infrastructures

Dans un livre blanc paru début mai, le forum citoyen Trans-Pamina dresse l’inventaire de transports en communs nettement insuffisants entre le nord de l’Alsace, le Pays de Bade et le sud de la Rhénanie-Palatinat. Partagé de part et d’autre de la Lauter et du Rhin, le constat débouche sur cinq suggestions que les autorités régionales prendront en compte à plus ou moins long terme.

Denses entre Strasbourg et Kehl, existantes entre Strasbourg et Ortenau, réactivées entre le sud de l’Alsace et le sud de la Rhénanie-Palatinat, les transports en commun transfrontaliers restent quasi-inexistants entre le nord de l’Alsace et le sud de Karlsruhe. Le forum citoyen franco-allemand Trans-Pamina a consacré à cette thématique un livre blanc intitulé « Traverser le Rhin ou la Lauter en train ou en bus pour préparer l’avenir ».

Lire la suite

Devenu association, Trion Climate renouvelle son énergie

Correspondances transfrontalières - Alsace - Bade - Wurtemberg - Rhénanie - Palatinat - Suisse - Écoconstruction - Énergie

Issu d’un programme Interreg IV porté par la Conférence du Rhin supérieur, le réseau d’acteurs de la transition énergétique Trion s’est mué fin 2015 en une association de droit allemand. Ce nouveau statut dote ses adhérents suisses, allemands et alsaciens d’une autonomie nouvelle et renforce les échanges d’expérience transfrontaliers entre les nombreux sites-phares du territoire.

Le 13 mars 2015, les membres du réseau Trion ont vécu à Baden-Baden (Bade-Wurtemberg) une assemblée générale décisive : sept membres fondateurs - la Région Alsace, le département du Bas-Rhin, les cantons suisses de Bâle-Ville, Bâle campagne et Jura et les Länder allemands du Bade-Wurtemberg et de Rhénanie-Palatinat ont signé les statuts de l’association de droit allemand Trion Climate.

Lire la suite

Trop nombreux, les candidats à Interreg V-A risquent de rester sur leur faim

Correspondances transfrontalières - Lorraine - Luxembourg - Rhénanie - Palatinat - Sarre - Wallonie - Environnement - Ressources humaines - Services

En période de disette financière généralisée, les fonds européens aiguisent les appétits : sitôt ouvert le guichet des candidatures aux fonds Interreg V-A, le Secrétariat conjoint chargé de leur gestion a reçu 84 candidatures sollicitant 165 millions d’euros, soit 20 % de plus que l’enveloppe globale disponible d’ici à 2020.

L’époque où les fonds européens peinaient à trouver preneur est bel et bien révolue : le premier appel d’offres au nouveau programme Interreg V-A a suscité un engouement immédiat avec 84 candidatures représentant une demande de 165 millions d’euros dès l’ouverture des premiers plis, alors même que l’Union européenne ne programme que 140 millions d’euros de fonds Feder Grande Région pour la période 2014/2020.

Lire la suite
Scroll To Top