..

Archives par categorie: Correspondances transfrontalières


Oreste Sacchelli, président du Pôle de l’image de Villerupt

« Villerupt est l’un des festivals italiens les plus importants d’Europe »

Tourisme | Culture

La quarante-deuxième édition du Festival du film italien de Villerupt mettra à l’honneur la Basilicate, province du sud de l’Italie dont le chef-lieu Matera est la capitale européenne de la Culture 2019. Ce choix apparaît comme une invitation à la coopération dans la perspective d’Esch 2022. Président du Pôle de l’image de Villerupt (Meurthe-et-Moselle), qui organise le festival depuis 20 ans, et délégué artistique du festival, Oreste Sacchelli revient sur les ambitions de l’un des principaux événements culturels italiens d’Europe.

Vous avez présenté fin juin l’affiche et certains thèmes du festival du prochain film italien qui se tiendra du 25 octobre au 11 novembre 2019, mais vous n’avez pas détaillé le programme complet. Pourquoi ?

Nous bouclons notre programmation juste après la Mostra de Venise, qui s’achève quelques semaines avant notre coup d’envoi. Nous avons pour principe l’hyper-actualité et tenons à programmer l’essentiel du cinéma contemporain.

Lire la suite

Bernard Baumgarten, directeur artistique du TROIS C-L

« Pour soutenir la scène indépendante, le réseau Grand Luxe se doit d’être flexible »

Transfrontalier - Alsace - Luxembourg - Suisse - Wallonie - Nancy - Interviews - Formation - Tourisme | Culture

Chorégraphe et directeur artistique luxembourgeois, Bernard Baumgarten s’est formé à la danse à Nice, puis à Paris. Il a mené une carrière de danseur à Frankfort et à Berlin avant de bifurquer vers la chorégraphie. Auteur de plusieurs créations, il assure depuis 2007 la direction artistique du Centre de Création Chorégrapique Luxembourgeois TROIS C-L implanté à la Banannefabrik. Ce haut-lieu de création de recherche et de formation continue est membre fondateur du réseau transfrontalier Grand Luxe, qui se présente comme un comptoir d’échanges artistiques au service des chorégraphes de la Grande Région.

Le TROIS C-L , en partenariat avec Les Théâtres de la ville de Luxembourg et le réseau Grand Luxe, a organisé le 3 juin 2019 une discussion ouverte aux professionnels de la Grande Région sur l’importance de la recherche dans l’art chorégraphique. Pourquoi avoir choisi cette thématique ?

Elle s’est imposée naturellement. L’art chorégraphique européen se questionne sur les mêmes problématiques de recherche, d’accompagnement et de présentation. Venus de France, d’Allemagne, de Belgique, de Suisse et du Luxembourg, les huit artistes invités ont tous insisté sur la dimension fondamentale de la recherche pour faire évoluer l’art chorégraphique.

Lire la suite

Jean-Christophe Courtin, directeur de l’EPA et président du GECT Alzette-Belval

« Nous constatons un regain d’intérêt pour une histoire commune »

Luxembourg - Meurthe et Moselle - Moselle - Interviews - Après-mines - Biodiversité - Reconversion des friches - Tourisme | Culture

Directeur de l’Etablissement public d’aménagement de l’opération d’intérêt national Alzette-Belval, Jean-Christophe Courtin a été élu en mars 2019 président du Groupement européen de coopération transfrontalière (GECT) Alzette-Belval. Dotée d’une gouvernance franco-luxembourgeoise (1), la structure contribue à la cohésion d’une agglomération binationale de 100.000 habitants qui cherche à exprimer une culture commune.

Deux projets majeurs se préparent sur votre territoire : la construction du Pôle culturel de Micheville côté français et Esch 2022 côté luxembourgeois. Comment le GECT accompagnera-t-il ces deux événements ?

Le GECT n’est pas à la manœuvre, mais il peut accompagner les choses. C’est la Communauté de communes du Pays-Haut-Val d’Alzette (CCPHVA) qui assure la maîtrise d’ouvrage du Pôle culturel de Micheville et en déterminera la programmation. Côté luxembourgeois, c’est la Ville d’Esch qui porte le projet Esch 2022.

Lire la suite

Laurent Thurnherr, directeur de la Maison de Robert Schuman et du musée de Gravelotte

« L’Europe, c’est une culture qui diffère, mais avec des racines communes depuis l’Antiquité »

Transfrontalier - Moselle - Sarre - Tourisme | Culture

Historien et historien d’art, Laurent Thurnherr assure depuis 2017 la direction de la Maison de Robert Schuman à Scy-Chazelles et celle du musée départemental de la Guerre de 1870 et de l'Annexion à Gravelotte. Complémentaires, ces deux sites du conseil départemental de la Moselle assurent une fonction pédagogique, scientifique et citoyenne.

Vous avez bouclé ce dimanche 12 mai 2019 la deuxième édition de la Semaine de l’Europe à la Maison de Robert Schuman. Quel est le but de cette initiative ?

Le site a vocation à faire connaître Robert Schuman, instigateur de l’Europe, mais aussi l’Europe elle-même, son histoire, sa culture, ses racines et son développement. Au cours de la Semaine de l’Europe, nous avons organisé une série de conférences et de spectacles d’art vivant dans les jardins de la Maison.

Lire la suite

Hocine Chabira, directeur de Passages

« Les artistes d’Afrique et des Caraïbes ont des choses à nous dire »

Transfrontalier - France - Lorraine - Rhénanie - Palatinat - Wallonie - Metz - Tourisme | Culture

Directeur du festival Passages, Hocine Chabira défend l’idée d’un théâtre multiculturel, libérateur et humaniste. La prochaine édition, qui se tiendra à Metz du 10 au 19 mai 2019, mettra à l’honneur des artistes d’Afrique du Sud, du Burkina Faso, des Caraïbes, du Congo-Brazzaville, d’Éthiopie, mais aussi d’Irak, de Syrie, de Turquie ou d’Allemagne. L’événement accueillera également des rencontres professionnelles à dimension transfrontalière.

Vous ouvrirez le 9 mais votre deuxième festival Passages en tant que directeur. De quoi s’inspire votre programmation ?

Depuis sa création par Charles Tordjman voici près d’un quart de siècle, Passages a toujours voulu être en phase avec l’actualité. Cette édition s’inspire d’une petite phrase de Donald Trump en janvier 2018, qui a parlé de « pays de merde » à propos de l’Afrique et des Caraïbes. Ces propos ont suscité beaucoup d’indignation et de protestations. Je me suis demandé comment nous-mêmes, nous considérions les artistes des Caraïbes.

Lire la suite

Claude Frisoni, écrivain et acteur

« On ne peut pas demander à la culture de réussir là où le reste a échoué »

Transfrontalier - Lorraine - Luxembourg - Sarre - Tourisme | Culture

Ecrivain, acteur et régisseur, Claude Frisoni a réalisé l’essentiel de sa carrière au Luxembourg. Frontalier dans l’âme, ce Lorrain est devenu directeur adjoint du centre culturel français au Grand-Duché, directeur de l’Agence luxembourgeoise d’action culturelle, puis directeur général du centre culturel de l’abbaye de Neumünster à Luxembourg-ville jusqu’à son départ en retraite en 2014. Coordonnateur de l’année 1995, capitale européenne de la Culture, il porte un regard acéré sur l’évolution de la relation culturelle franco-luxembourgeoise.

Vous interprétez jusqu’au 9 mai un one-man show, « Mais sois sans tweet », et une pièce de théâtre, « Les héros sont fatigants », au théâtre national du Luxembourg et à l’abbaye de Neumünster. La représentation prévue à l’occasion de la Fête du Travail et des Cultures du 1er mai a été annulée pour cause de deuil national, ainsi que la Nuit de la Culture d’Esch le 4 mai, car c'était le jour des obsèques du Grand-Duc. Comprenez-vous cette décision ?

Ce n’est pas rendre hommage au Grand-Duc que d’annuler la nuit de la Culture, qui devait commencer alors que les obsèques étaient achevées. Jean de Luxembourg était un homme avenant, ouvert à la culture. Quand il a débarqué en Normandie avec les Américains, on le surnommait Johnny.

Lire la suite
Scroll To Top