Auteur Archives: Correspondances

A propos de Correspondances

Martha Kaiser, co-directrice artistique du festival Loostik

« C’est grâce à la coopération que Loostik propose au jeune public une offre aussi riche »

Transfrontalier - Moselle - Sarre - Tourisme

La cinquième édition du festival Loostik s’ouvrira ce mercredi au  Carreau de Forbach et au Theater im Viertel de Sarrebruck. Dix jours durant, les enfants découvriront de part et d’autre de la frontière 15 spectacles, dont 6 créations inédites. Co-directrice artistique de Loostik avec Fabienne Lorong, directrice de la scène nationale du Carreau, et par ailleurs coordonnatrice du festival transfrontalier Perspectives, Martha Kaiser revient sur une manifestation qui révèle la poésie, la fantaisie et la richesse du théâtre pour jeune public
Qui se trouve à l’origine du festival Loostik ?

L’idée est née voici près de 10 ans de l’envie du Carreau de Forbach et de la Fondation pour la coopération culturelle franco-allemande, de coopérer plus étroitement.

Lire la suite

Isabelle Chaigne, chef du projet Culture de la Communauté d’agglomération Pays-Haut-Val d’Alzette (CCPHVA)

« Notre géant en osier ouvre une piste de coopération au projet Esch 2022 »

Transfrontalier - Luxembourg - Meurthe et Moselle - Moselle - Tourisme

Le 30 septembre 2017, un enfant géant a fait ses premiers pas à Belval, avant de déambuler en fanfare dans le Pays-Haut val d'Alzette. Assemblée brin à brin par les habitants d'un même bassin de vie, la marionnette en osier de 7 mètres de hauteur renforce la coopération transfrontalière dans le cadre de la candidature d'Esch-sur-Alzette au statut de capitale européenne de la culture en 2022.
Cheffe du projet Culture de la communauté de communes Pays-Haut Val d'Alzette et directrice du futur Pôle culturel de Micheville, Isabelle Chaigne revient sur la naissance de Piot, géant enfantin porteur de la mémoire d'un territoire et de ses rêves d'avenir.

Jusqu'où la Compagnie l'Homme Debout a-t-elle poussé la dimension participative du spectacle "Piot, le roi des cheminées" ?

Le spectacle a impliqué les habitants dès la construction de l'acteur en osier et dans la conception même de l'histoire. En mai et juin dernier, 800 personnes, collégiens et adultes, ont participé aux ateliers organisés à Villerupt, Audun-le-Tiche, Ottange et Sanem (Luxembourg), en apportant au moins un brin au géant.

Lire la suite

Marine Camps, chargée de missions au GECT Alzette-Belval

« Les sites culturels d’Alzette-Belval méritent d’être connus »

Transfrontalier - Lorraine - Luxembourg - Meurthe et Moselle - Moselle - Interviews - Tourisme

Les Journées du Patrimoine constituent pour le Groupement européen de coopération transfrontalière Alzette-Belval (*) l'occasion d’inviter les habitants du territoire à découvrir les sites emblématiques d’un territoire commun .
Le GECT Alzette-Belval organise deux circuits culturels transfrontaliers à l’occasion des Journées du Patrimoine ainsi qu’un challenge transfrontalier du 15 septembre au 8 octobre 2017. Cette initiative s’inscrit-elle dans la continuité de coopérations antérieures ? L’idée est née voici trois ans, avec un recensement des sites culturels et touristiques sur le territoire du GECT. En 2016, nous avons organisé un quiz du patrimoine. Cette année, deux bus traverseront la frontière pour la première fois.  
Lire la suite

Catherine Trautmann, vice-présidente de Strasbourg Eurométropole

« La culture est une dimension fondamentale de la relation franco-allemande. »

Transfrontalier - Région Grand-Est - Alsace - Bade - Wurtemberg - Lorraine - Luxembourg - Sarre - Suisse - Wallonie - Metz - Nancy - Tourisme - Université

Ex-ministre de de la Culture, ancienne maire socialiste de Strasbourg et députée européenne de 2004 à 2014, Catherine Trautmann ne s’est jamais départie de sa passion pour la culture et de sa confiance en la construction franco-allemande. Elle défend une vision politique de la coopération culturelle, qui lui paraît essentielle pour renforcer et renouveler le projet européen.

Strasbourg revendique haut et fort son caractère européen. Quel rôle la culture joue-t-elle dans cette spécificité ?

Je n’exerce plus de responsabilité spécifiquement culturelle à Strasbourg, mais j’ai piloté la ville et l’agglomération durant dix ans. En matière de culture et d’université, j’ai vu se développer des réseaux d’acteurs très forts qui ont contribué à la dimension européenne de la métropole.

Lire la suite

Louis-François Reitz, directeur général délégué à la coopération institutionnelle de la Ville de Metz

« Dans le transfrontalier, nous arrivons à la fin de l’aventure du chacun pour soi »

Transfrontalier - Lorraine - Luxembourg - Sarre - Nancy - Ressources humaines

Le 27 juillet 2017, le Pôle métropolitain européen du Sillon lorrain a organisé la conférence « Démographie et dynamiques métropolitaines » au centre Prouvé de Nancy.
Directeur général délégué à la coopération institutionnelle de la Ville de Metz, Louis-François Reitz revient sur des échanges de haute tenue qui ont mis en exergue les spécificités d’un pôle caractérisé – et parfois fragilisé – par sa dimension transfrontalière. Quel objectif poursuiviez-vous en organisant cette conférence ? Nous souhaitions faire le point des éléments objectifs qui démontrent le croisement de certaines courbes. Le nombre d’actifs disponibles baisse, les besoins de main d’œuvre augmentent et le vieillissement généralisé de la population enchérit le coût du travail.
Lire la suite

Saskia Rybarczyk, chargée de la coopération transfrontalière à l’hôpital HerzZentrum de Sarre

« L’exemple de notre coopération est connu jusqu’à Bâle ! »

Transfrontalier - Moselle - Sarre - Ressources humaines - Santé

L’Institut de formation en soins Infirmiers (IFSI) rattaché au centre hospitalier de  Sarreguemines (Moselle) et l’hôpital SHG-Kliniken Völklingen/HerzZentrum de Sarre ont monté un projet Interreg Grande Région pour conférer à la formation de leurs élèves infirmiers une plus-value transfrontalière.

En charge de cette coopération auprès du HerzZentrum, Saskia Rybarczyk revient sur une démarche volontariste pilotée par l’Isfi et dotée d’un budget de 232 000 euros sur trois ans.

Le HerzZentrum de Völklingen s’est-il inscrit dans ce programme Interreg pour pallier un manque de personnel ?

Le manque de personnel soignant constitue un problème récurrent en Sarre, mais notre établissement n’a pas de problème d’attractivité. Nous sommes un établissement très spécialisé qui détient sa propre école d’infirmières.

Lire la suite
Scroll To Top