..

Auteur Archives: Correspondances

A propos de Correspondances

Christophe Arend, président du groupe d’amitié France-Allemagne député LRM de la 6ème circonscription de la Moselle

« Les coopérations bilatérales et transfrontalières se synchronisent »

transfrontalier - France - Sarre

Initiateur de l’Assemblée nationale franco-allemande ratifiée le 11 mars 2019 par l’Assemblée nationale et président du groupe d'amitié France-Allemagne, Christophe Arend, député LRM de la 6ème circonscription de la Moselle, s’est impliqué durant plus d’un an dans les travaux préparatoires du traité d’Aix-la-Chapelle. Dans le prolongement du Traité de l’Elysée, ce traité ouvre de nouveaux espaces de coopération dont la culture n’est pas absente.

Le traité d’Aix-la-Chapelle traite principalement de des coopérations franco-allemandes en matière de sécurité et de défense, d’enseignement et de recherche, d’économie et de développement durable. Quelle place la culture y occupe-t-elle ?

Dans ce traité, les deux Etats reconnaissent le rôle décisif que jouent la culture et les médias dans le renforcement de l’amitié franco-allemande. Ils s’engagent pour la création d’un espace culturel et médiatique commun et annoncent la création la création de quatre instituts culturels franco-allemands intégrés (1) et le regroupement de cinq instituts français et allemands (2).

Lire la suite

Michael Thieser , directeur du Prix franco-allemand du journalisme (PFAJ)

« Nous voulons devenir le prix central des médias en Europe »

Transfrontalier - France - Luxembourg - Sarre - Numérique | Presse

Créé en 1983 à l’occasion du vingtième anniversaire du Traité de l’Elysée, le Prix franco-allemand du journalisme (PFAJ) récompense les dossiers, séries ou reportages permettant une meilleure compréhension de la relation franco-allemande dans un contexte européen.

Directeur du service politique à la radio publique sarroise Saarländischer Rundfunk, qui pilote le projet, Michael Thieser dirige depuis 2012 ce prix prestigieux doté de 30.000 euros de récompense. Il compte en accroître encore la notoriété.

Les candidats ont jusqu’au 6 mars pour déposer leurs contributions au prix franco-allemand du journalisme 2019 ou signaler des reportages ou articles qui leur paraissent mériter le Prix. Quelles sont les particularités de cette 36ème édition ?

Il s’agit de la dernière édition sous cette forme. L’an prochain, les catégories seront réformées. Nous allons diviser en formats courts, moyens et longs les prix spéciaux pour la meilleure recherche, la story, l’innovation et les jeunes talents. Le prix s’adaptera ainsi aux codes en vogue dans le nouveau monde multimédia et s’ouvrira à tous les formats et configurations de contenus journalistiques.

Lire la suite

Fred Entringer coordinateur pédagogique de la Kulturfabrik

« Urban Art a créé un musée à ciel ouvert »

Transfrontalier - Luxembourg - Rhénanie - Palatinat - Wallonie - Meurthe et Moselle - Moselle - Tourisme | Culture

h5 style="text-align: justify;">Né au Brésil de parents d’origine luxembourgeoise, Fred Entringer a intégré la Kulturfabrik d’Esch-sur-Alzette en 2014 en tant que coordonnateur pédagogique. Un concours de circonstances l’a conduit à initier le festival Urban Art, qui a fait fleurir 70 fresques murales et essaimé quatre festivals gratuits dans dix villes de quatre pays.

Transfrontalier dès son origine, Urban art se recentre aujourd’hui dans sa ville d’origine dans la perspective d’Esch 2022.

Esch-sur-Alzette vient d’être désignée pour les Best Practices Awards décernée par l’organisation internationale Cités et Gouvernements Unis (CGLU) à Mexico City pour son implication dans l’art urbain. Quel rôle le festival Urban Art a-t’il joué dans cette consécration ?

Considéré comme un exemple unique de musée à ciel ouvert, le projet Kufa’s Urban Art Project s’est trouvée au centre de cette reconnaissance internationale, dans un concours qui réunissait des centaines de villes du monde entier.

Lire la suite

Mischa Schmelter, chargé de mission sur la politique culturelle transfrontalière et européenne au conseil régional du Grand Est

« Nous accompagnons nos acteurs culturels au-delà des frontières »

Transfrontalier - Alsace - Alsace Champagne Ardennes Lorraine (Grand Est) - Lorraine - Luxembourg - Région Grand-Est - Sarre - Suisse - Wallonie - Tourisme | Culture

Diplômé de Sciences Politiques à l’Université de Potsdam et détenteur d’un master européen à l’Institut d’études politiques de Strasbourg, Mischa Schmelter a d’abord travaillé au sein de la Délégation générale de la Région Rhône-Alpes à Bruxelles, avant d’intégrer le conseil régional d’Alsace, en tant qu’instructeur de projets Interreg Rhin Supérieur. Affecté à la Direction de la Culture, du Patrimoine et de la Mémoire de la Région Grand Est, depuis l’automne 2017, il élabore la politique culturelle transfrontalière et européenne de l’institution.

Comment la coopération culturelle transfrontalière s’est-elle réorganisée depuis la mise en place de la région Grand Est ?

La fusion de trois régions est un moment rare, voire unique, où l’on fait table rase des fonctionnements passés pour reconstruire une nouvelle politique.

Lire la suite

Susanne Göhner, cheffe de projet de la Internationale Kulturbörse de Freiburg

« Nos stands sont des vitrines pour les artistes et leur pays »

Transfrontalier - Bade - Wurtemberg - Région Grand-Est - Tourisme | Culture

Professionnelle de l’éducation, de la culture et du management culturel, Susanne Göhner a bouclé du 20 jusqu`au 23 janvier 2019 sa première Bourse internationale de la Culture de Fribourg-en-Brisgau (Bade-Wurtemberg) en tant que cheffe de projet. Elle revient sur la 31ème édition de cet événement international du spectacle vivant, de la musique et du théâtre de rue.

Comment cette 31ème édition de la IKF s’est-elle déroulée ?

Très bien, tant pour les artistes présents que pour le public. Nous avons invité 400 exposants et accueilli 4.900 visiteurs en trois jours. Le gala d’ouverture et la soirée variété ont proposé de grands spectacles d’accordéonistes, d’artistes de cabaret et de cirque, de clowns, de slameurs ou d’acrobates. Nous avons organisé 190 showcases de différents formats. L’ensemble des représentations représente une richesse extraordinaire. Pour cette première édition en tant que cheffe de projet, j’ai observé le déroulement de cette édition en cherchant les développements possibles.

Lire la suite

Roger Siffer, directeur de la Choucrouterie

« J’ai proposé que l’on inscrive à l’Unesco le cabaret satirique rhénan »

Transfrontalier - Alsace - Bade - Wurtemberg - Rhénanie - Palatinat - Suisse - Tourisme | Culture

Fondateur du Théâtre de la Choucrouterie à Strasbourg, Roger Siffer dirige depuis 1984 cet espace de création ouvert à toutes les langues pratiquées dans l’espace rhénan.

Successivement ou simultanément chanteur, comédien, producteur, animateur, journaliste ou éditeur, ce personnage de la scène strasbourgeoise emmène chaque été sa troupe à la campagne pour une tournée transfrontalière. Il commente avec humour et érudition trois décennies 35 ans de satyre et d’humanisme.

Vous proposez depuis 35 ans des spectacles en français, en allemand et en alsacien. Est-ce du militantisme ?

C’est à la fois du militantisme et un grand plaisir. A l’intérieur de notre région, on parle aussi le yennisch, le welche, le yiddish, l’arabe ou le turc. Voici plusieurs années, j’ai enregistré un disque dans lequel je chantais en sept langues.

Lire la suite
Scroll To Top